13 septembre 2017

Le FV102 Striker


Développé conjointement avec d'autres véhicules de combat légèrement blindés britanniques, le FV102 Striker a servi de lance-missiles ATGM dans l'armée britannique jusqu'au début des années 2000. Le Striker a été retiré du service actif, mais il est loin de prendre sa retraite! Vous allez retrouver ce véhicule à haut niveau pour la mise à jour 1.71 de War Thunder!

Histoire

Le Royaume-Uni a commencé à travailler sur le développement d'un nouveau char léger au milieu des années 1960, le FV 101 Scorpion. Cependant, ce qui était initialement conçu comme un projet autonome, est rapidement devenu le premier véhicule d'une famille entière d'engins à chenilles légèrement blindés. Le groupe des Véhicules de Combat de Reconnaissance (Chenillés), ou CVR (T), se composait de sept véhicules développés sur le même châssis, qui remplissaient divers rôles au sein de l'armée britannique, allant de l'observation et de la reconnaissance au transport de troupes. Étant donné que tous les véhicules étaient basés sur le même châssis et un groupe motopropulseur identique, le service et la maintenance étaient peu coûteux et faciles, les pièces de rechange étant toujours disponibles. En plus d'une maintenance à bas prix, ce choix de développement a permis l'interchangeabilité de certaines parties entre les différents véhicules de cette lignée, comme le moteur et le train de roulement, entre autres. Les véhicules CVR (T) ont été conçus de telle sorte qu'ils pourraient suivre et soutenir les troupes d'infanterie, peu importe le terrain ou les conditions climatiques. Ainsi, il n'est pas surprenant que les véhicules de cette classe, grâce à leur petite taille et leur faible poids, puissent même être transportés par voie aérienne.

Le FV102 Striker était un véhicule de la série des CVR (T), jouant le rôle de transporteur/lanceur d'ATGM. Les versions initiales de production du Striker utilisaient un moteur Jaguar à essence 6 cylindres
couramment utilisé dans certaines voitures à l'époque, remplacé par un moteur diesel pour moderniser le véhicule et prolonger la durée de service. Indépendamment du groupe motopropulseur, le Striker est resté un véhicule rapide et agile, grâce à sa taille compacte et son blindage léger en aluminium. Initialement, le Striker fut équipé du système ATGM Mk.1 Swingfire, remplacé par la suite lors des travaux de modernisation à la fin des années 1980. Le nouveau système Mk.2 a amélioré les capacités antichar du Striker en augmentant la capacité de pénétration de Swingfire et en améliorant le système de visée, le rendant semi-automatique.

Le premier prototype du Striker a été construit en 1972 avec une mise en production de série quelques années plus tard, en 1975. Officiellement, le
FV102 Striker est entré en service avec l'armée britannique en 1976 et a vu son apogée lors de l'invasion de l'Irak en 2003, réalisant sa première victime par la même occasion. Le véhicule est resté en service avec l'armée britannique jusqu'en 2005, lorsque le missile Javelin a remplacé le Swingfire. Sur un total de quelque 3 500 véhicules de la famille des CVR (T) produits  jusqu'en 1996, le FV102 Striker représentait environ 200 unités.



L'arrivée du Striker dans War Thunder sera apprécié par les fans de véhicules britanniques, renforçant les hauts rangs avec un appareil vraiment efficace. Plus petit et rapide que le FB438 Swingfire, le Stiker est armé de 5 lanceurs capable de tirer des missiles Swingfire améliorés – vous avez bien lu, c'est un lance-ATGM à 5 tubes, pouvant heureusement être rechargé une fois en combat. Le Swingfire Mk.2 est une nette amélioration par rapport au FV438, avec une augmentation de la perforation et l'utilisation d'un système de guidage semi-automatique de 2ème génération, simplifiant nettement le contrôle des missiles. Coté blindage, il ne faudra pas s'attendre à des miracles avec environ 12.7mm d'épaisseur au maximum. Pour des raisons de poids, l'acier est remplacé par de l'aluminium sans en changer fondamentalement la survivabilité. En pratique, c'était suffisant pour stopper des balles de fusil ou des éclats d'obus, tout en laissant passer des projectiles plus gros avec une fragmentation minime.


 

Fonds d'écran: 1280x1024 | 1920x1080 | 2560x1440

Pour contrer cela, le FV102 Striker s'appuie sur sa silhouette et sa mobilité pour contrer le feu ennemi, ne pouvant compter sur son blindage physique. La combinaison de facteurs tels la faible pression au sol, le blindage léger et un bon rapport poids / puissance donne au Striker une étonnante mobilité tant sur routes qu'en tout-terrain. Son moteur diesel de 190 chevaux permet au FV102 d'atteindre des vitesses élevées, jusqu'à 80 km / h (50 mi / h) sur les routes, tout en conservant une bonne vitesse sur un terrain accidenté. Grâce à cette excellente mobilité, les joueurs pourront rapidement positionner le Striker en embuscade au début du match, tandis que la faible hauteur du véhicule le fera passer inaperçu au moins jusqu'à ce que le premier missile soit lancé.

Le
FV102 Striker rejoindra les rangs supérieurs de l'arbre des forces terrestres britanniques comme successeur du FW438 Swingfire dans la prochaine mise à jour 1.71 suivante de War Thunder. A bientôt!


Consultez nos précédents devblogs:

L'équipe War Thunder

Commentaires (16)

Commenting is no longer available for this news