29 août 2017

[Devblog] Le - De Havilland - Hornet F.3 Piqure Mortelle



Développé au début des années 1940 pour servir de chasseur à longue portée dans le Pacifique, le - De Havilland - Hornet n'était pas seulement l'un des chasseurs lourds bi-moteurs les plus rapides jamais construit en Grande-Bretagne, mais ce fut aussi le dernier avion de ce type mis en service pour la RAF,  avant que les avions à réaction, à la fine pointe de la technologie, ne prennent sa place. Découvrez le nouveau Hornet F.3 avec la mise à jour 1.71 de War Thunder!

Histoire:

En novembre 1942, un an après que le Mosquito aie intégré les chaînes de montage, la compagnie De Havilland a commencé à travailler sur un nouveau chasseur à deux moteurs, destiné à mener à bien des opérations à longue portée sur le théâtre d'opérations du Pacifique. Le nouvel avion, désigné D.H.103, a été conçu autour de l'idée d'optimiser le moteur Rolls-Royce Merlin, et a été lancé au départ comme projet privé de la société De Havilland. Bien que la cellule ressemblât à celle du Mosquito, elle était beaucoup plus petite et simplifiée. Pour économiser sur les ressources, les designers de De Havilland ont choisi de valoriser davantage les techniques de construction en bois qu'ils avaient lancé avec succès sur le Mosquito, de sorte que le nouvel avion devait ainsi recevoir une structure en contreplaqué robuste. À la fin de 1942, une maquette était prête à être inspectée par les fonctionnaires du ministère britannique de la production d'aéronefs. Bien qu'impressionné par la conception, le ministère n'a pas immédiatement accordé la mise en production de l'avion, en raison d'engagements importants sur d'autres projets de cette période de guerre. Cependant, plusieurs mois plus tard, au milieu de 1943, le D.H. 103 a reçu l'autorisation d'être produit et fut ainsi renommé Hornet.

Plus d'un an après cette validation du Hornet, l'avion s'est envolé pour la première fois le 28 juillet 1944, atteignant une vitesse record de 780 km / h en pallier. À la fin de l'année, la production en série étant prête à démarrer, la RAF passa une commande de 60 avions. Bien que la première série de 60 avions aie été affectée au 64e Escadron de la RAF, l'avion n'a pas atteint son unité à temps pour participer aux hostilités , la Seconde Guerre mondiale ayant été conclue peu de temps après. Cependant, des versions ultérieures du Hornet ont participé à l
'état d'urgence malais, où ils ont été principalement employés comme un avion d'attaque au sol. Le Hornet a servi honorablement la RAF pendant environ une décennie, avant sa mise en retraite définitive en 1956. Au total, environ 380 Hornets (y compris la version aéronavale) ont été construits entre 1945 et 1950.



Dans War Thunder, le célèbre Hornet F.3 offrira aux fans de l'aviation britannique un véritable fou de vitesse dans les hauts rangs de leur arbre de recherche aérienne. Bien que le Hornet F.3 prolonge la ligne britannique des chasseurs lourds, il proposera une variation significative du style de jeu par rapport à certains modèles précédents. Alors que les Mosquitos et autres Brigands se concentrent sur l'attaque au sol, offrant à leurs pilotes une large gamme d'armements secondaires, le Hornet est adapté pour les pilotes qui préfèrent le dogfight intense à des vitesses critiques. En parlant de vitesses vertigineuses - les deux moteurs Rolls-Royce Merlin sont capables de propulser le Hornet jusqu'à une vitesse maximale de 720 km / h à altitude élevée, ce qui en fait l'un des chasseurs lourds bimoteurs les plus rapides du jeu. Bien que le Hornet n'aie aucun problème à prendre de l'altitude, les combats près du sol ne désavantagent pas particulièrement les pilotes, l'avion ne souffre alors pas d'une baisse notable de ses performances. La charpente en contreplaqué léger et la conception simplifiée procurent beaucoup de maniabilité au Hornet, semblable à celle du Mosquito, ce qui lui permet de participer à de courts engagements tournoyants, même contre certains chasseurs monomoteurs.



Armé de quatre canons de 20mm, le Hornet peut détruire rapidement un avion ennemi, grâce aux puissants obus explosifs du canon Hispano Mk. V. Cependant, les Hispanos ne sont pas seulement bons pour rayer du ciel les avions hostiles, ils peuvent également être utilisés avec une efficacité mortelle contre les unités au sol non ou légèrement blindées. Dans les batailles combinés, le Hornet peut également supporter les unités terrestres alliées en fournissant un soutien aérien proche avec sa gamme d'armes secondaires. Bien que moins bien loti que le Mosquito ou le Brigand, le Hornet possède malgré tout un chargement secondaire décent composé de bombes et de roquettes, que les fans d'appui aérien de précision apprécieront sûrement.

Le Hornet F.3 a reçu le feu vert pour rejoindre les rangs de la Royal Air Force avec la nouvelle mise à jour 1.71 de War Thunder.

A bientôt!


L'équipe War Thunder

Commentaires (1)

Commenting is no longer available for this news