21 mai 2019

Hunter F.6: Voler tranquille!

Fonds d'écran:

Le F.6 est l'ultime modification du Hawker Hunter, en service dans la Royal Air Force durant les années 50. Les fans d'aviation britannique attendent cet appareil avec impatience, et seront agréablement surpris par son armement et la possibilité d'emporter des missiles!

En bref : Une modification du chasseur à réaction "Hunter", avec de meilleures performances, une manœuvrabilité améliorée et un nouveau type de missiles air-air!

Histoire

Au début des années 50, la Royal Air Force se mis en recherche d'un moteur a réaction plus puissant et fiable pour équiper ses avions. En réponse, l'entreprise Rolls-Royce développa une nouvelle version de l'Avon, ce qui déboucha sur la série 200. L’entreprise Hawker se mis au travail pour adapter ce moteur dans une évolution du chasseur à réaction "Hunter", aboutissant à la création du F.6.

En complément du gain de puissance et de fiabilité, le nouveau Hunter F.6 vit ses ailes redessinées pour gagner en stabilité lors des vols transsoniques. Le premier prototype pris les airs en janvier 1954, avec une production de série à partir de 1956. 383 avions furent mis en service dans la RAF avant d'être retirés au début des années 80.

Le Hunter F.6 fut utilisé comme plateforme de test pour un nouveau missile air-air développé par Hawker Siddeley. Le SRAAM, ou "Short Range Air-to-Air missile" (missile air-air à courte portée) devait être une alternative au Sidewinder américain, ou au Firestreak britannique.

Comme son nom l'indique, le SRAAM fut conçu pour les engagements à courte distance sur des cibles très mobiles, une situation de combat problématique pour les missiles en service à l'époque. En pratique, le SRAAM offrait une manœuvrabilité importante avec un coût de production limité, au prix d'une portée limitée. Malgré ses qualités, cette arme ne fut pas mise en service, mais utilisée comme base pour développer une nouvelle version qui sera finalement adoptée.

Hunter F.6, Chasseur à réaction, Angleterre, rang VI.

Plus:

  • Missiles air-air très agiles à courte distance
  • Canons mortels de 30mm ADEN
  • Maniabilité améliorée à grande vitesse
  • Points d'emport de bombes et roquettes

Moins:

  • Subsonique
  • Pas de post-combustion
image
image

Dans War Thunder, le Hunter F.6 sera placé au sommet de l'arbre technologique aérien britannique pour la mise à jour 1.89. Par rapport au précédent Hunter, le F.6 offre des performances plus élevées et une manœuvrabilité améliorée à haute vitesse, tout en ayant la possibilité d'embarquer un missile expérimental particulièrement agile!

La principale différence entre le F.6 et le F.1 repose dans ses moteurs, des Rolls-Royce Avon 203. Sans pour autant être équipés d'une post-combustion, ils offrent plus de poussée que les précédents, permettant à l'appareil d'atteindre 1149 km/h (mach 0.95) à basse altitude.

anecdote : Le SSRAM était si agile que lors d'un test, le missile fut à deux doigts de percuter le hunter l'ayant tiré juste après le lancement.

Cette nouvelle version du Hunter fut équipée d'un nouveau design d'aile, offrant une manœuvrabilité améliorée, et une meilleure stabilité à haute vitesse. Les canons de 30mm ADEN furent munis de compensateurs de recul, limitant le recul important et facilitant le travail des pilotes lors des combats.

Après avoir examiné les différences de performances du Hunter F.6 par rapport au modèle de production précédent, passons maintenant aux SRAAM. Soit dit en passant, il y en a quatre sur le nouvel avion. Comme mentionné précédemment, le SRAAM était un missile britannique air-air expérimental. Contrairement aux Sidewinder et Firestreak, qui ont une plus longue portée, le contrôle des missiles a été obtenu en déviant la poussée, ce qui permet au SRAAM d’avoir une très grande agilité, et donc un meilleur suivi de la cible et cela rend plus difficile la sortie de sa zone de suivi. Cependant, l’avantage du nouveau missile est également son inconvénient: une fois que la réserve de carburant est épuisée, le missile perd tout contrôle. Ainsi, les pilotes de War Thunder trouveront que ce missile est extrêmement pratique lors des combats, car les joueurs ne seront pas obligés de garder leur cible bien en vue, mais pourront facilement le déployer lors de manœuvres avec de bonnes chances de détruire leur cible.

Nous parions que vous ne pouvez pas attendre la publication de la mise à jour 1.89 «Imperial Navy» pour essayer vous-même le Hunter F.6, ainsi que son nouveau et redoutable missile air-air. Il sera destiné à devenir un must pour tous les pilotes avec un style de jeu agressif. Jusque-là, surveillez de près vos six, pilotes! A bientôt!


L'équipe War Thunder

Précédents devblogs:

Commentaires (12)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.