12 mai 2019

Leclerc S1 - Le fleuron de la République

Le Leclerc S1 est le premier modèle de production de MBT français, mis au point dans les années 1980 en remplacement de l’ancien AMX-30. Bientôt, les tankistes français auront la chance de mettre la main sur l'un des ajouts les plus demandés de War Thunder, qui arrivera enfin avec la prochaine mise à jour 1.89!

En bref: un MBT français développé au cours des années 1980, dont les versions modernisées constituent encore aujourd'hui l'épine dorsale des unités blindées françaises!

Histoire

Le développement du char Leclerc remonte à 1964, avec le démarrage d’une étude de l'armée française sur les remplacements possibles du char AMX-30, sur le point d'être mise en service à ce moment-là. Au début des années 70, l’infériorité de l’AMX-30 par rapport aux MBT plus modernes de la série T soviétique était devenue évidente. En conséquence, les travaux de mise au point d’un remplaçant ont officiellement commencé et les premières spécifications souhaitées furent établies en 1977.

En 1980, la France et l'Allemagne ont entamé le développement conjoint d'un nouveau MBT. Cependant, comme dans le cas du projet Europanzer par le passé, l’effort commun a rapidement pris fin en raison de différends, la France poursuivant alors ses travaux seule.

Le nouveau MBT devait offrir des performances de pointe en utilisant les derniers équipements disponibles. Toutefois, comme le prix unitaire devait être substantiel, la France a recherché un partenariat avec un autre État afin de réduire ces coûts. Finalement, un partenariat a été établi avec les EAU, qui seraient le deuxième et unique autre opérateur du nouveau char, en plus de la France elle-même.

Ainsi, en 1986, le char reçut son nom «Leclerc», avec la production initiale de six prototypes. La production en série a ensuite démarré en 1990 et s'est poursuivie jusqu'en 2007. Pendant la production, le Leclerc a été construit en plusieurs lots et séries, chacun apportant diverses modifications et améliorations au prototype initial, tandis que certains intégraient des évolutions majeures.

Au cours de son service actif, le Leclerc a fait partie d’un certain nombre de missions de maintien de la paix de l’ONU, principalement au Kosovo et au Liban, avec des résultats positifs. Plus récemment, les EAU ont déployé une partie de leurs Leclerc au Yémen, certains véhicules ayant alors été endommagés. À la fin de la production en 2007, environ 860 Leclerc avaient été construits pour les forces françaises et d’EAU.

Char Leclerc S1, France, rang VII. 

Plus

  • Chargement automatique
  • Protection moderne
  • Mobilité parfaite

Moins

  • Équipage réduit: 3 membres
image
image

Dans War Thunder, le très attendu MBT Leclerc figurera à la cime de l’arbre des forces terrestres françaises dans sa version de production initiale avec la publication de la prochaine mise à jour 1.89. Les tankistes et les amateurs de véhicules terrestres français pourront enfin commander l'un des ajouts les plus demandés des forces terrestres de War Thunder ces derniers temps!

Le Leclerc est un char de combat occidental, mais sa conception présente plusieurs aspects uniques qui le différencient des autres MBT des pays de l’OTAN. Pour commencer l’utilisation d’un canon de 120 mm comme armement principal est classique, mais sa version est spéciale. Ce n’est pas le fameux Rheinmetall L / 44, mais un canon GIAT L / 52 spécialement développé à cet effet. Le canon plus long permet de gagner en performance grâce à une vitesse de projectile plus élevée, et son chargeur automatique moderne lui autorise une cadence de tir particulièrement élevée pour un tel calibre, avec 12 obus/min!

Fonds d'écran:

Anecdote: Le Leclerc a reçu son nom en l'honneur du général Philippe Leclerc de Hauteclocque, figure emblématique française de la Seconde Guerre mondiale.

Le mécanisme de chargement automatique a remplacé l’humain, réduisant ainsi le nombre de membre de l'équipage à trois et en conséquence la taille de la tourelle. Dans le même temps, le poids du véhicule était maintenu à un niveau relativement faible, 54,6 tonnes, par rapport à la plupart des autres MBT de l’OTAN de l’époque, autour de 60 tonnes. Cependant, vous auriez tort de penser que cela a un impact négatif sur la protection, bien au contraire. Le Leclerc dispose d’un blindage effectif de 600 à 700 mm contre les obus cinétiques et jusqu'à 1 200 mm contre les obus chimiques en ses points les plus résistants, grâce à l’utilisation de matériaux composite développés spécialement.

La mobilité est reine sur les champs de bataille moderne, et le Leclerc série 1 est un champion dans ce domaine car propulsé par un moteur de 1500 chevaux lui procurant un très bon rapport poids/puissance de 27 ch/t. En pratique, cela permet d’atteindre une vitesse de pointe de 71 km/h sur les routes ainsi qu’un impressionnant 38 km/h en marche arrière.

Dans l’ensemble, le Leclerc S1 offre à ses futurs commandants une excellente puissance de feu, associée à une mobilité primordiale pour tout MBT moderne.

Dans un même temps, la très bonne protection du Leclerc permettra aux tankistes de combattre avec plus de confiance, même s'il compte un membre d'équipage de moins que la plupart des MBT occidentaux.

Le très attendu Leclerc S1 rejoint les combats terrestres de War Thunder et arrivera en jeu avec la sortie de la prochaine mise à jour 1.89. En attendant, restez à l'affût des actualités pour plus d'informations sur cette prochaine mise à jour de War Thunder. Rendez-vous sur le terrain, commandants! 


L'équipe War Thunder

Précédents devlogs:

Commentaires (129)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.