19 mars 2020

Destroyer Neustrashimy: un “superdestroyer”

Le destroyer Neustrashimy ouvre de nouveaux horizons pour les batailles navales dans l’arbre de recherche de la Marine soviétique. C’est un navire de nouvelle génération par rapport aux destroyers soviétiques déjà présents en jeu.

Projet 41 Neustrashimy, destroyer, URSS, premium, rang III

Plus

  • Armement principal stabilisé et polyvalent.
  • Armement anti-aérien extrêmement efficace.
  • Blindage du pont du navire.

Moins

  • L’armement principal est regroupé dans deux tourelles.
  • Les torpilles standards 53-39.
Histoire

Le 26 janvier 1952, un destroyer Projet 41 nommé Andrey Aleksandrovich Zhdanov se lança dans des essais en mer depuis le chantier naval de Léningrad. C’était le premier de plus d’une centaine de navires prévus pour opérer dans des zones maritimes éloignées.

Mais cette impressionnante classe de navire n’a pas vu la lumière du jour, et ce n’est pas parce que le navire était mauvais. Au contraire! Le Neustrashimy était tellement “bourré” d’innovations qu’il s’est avéré trop complexe pour les entreprises de construction navale de cette époque, ainsi que pour ses utilisateurs, la marine de guerre. Pour cette raison, le navire fut converti en une plateforme d’essais de diverses modernisations et innovations navales. En 1960, une de ces innovations a pratiquement doublée le nombre de canons automatiques anti-aériens de 45 mm.

image
image

Le Neustrashimy est un navire premium de nouvelle génération de la lineup soviétique, même par rapport à son contemporain, le Projet 30 Ognevoy. Tout d’abord, en termes de déplacement, il est équivalent aux destroyers leader (Tête de flotille) de construction nationale d’avant-guerre. Deuxièmement, il dépasse ce dernier en nombre de membres d’équipage. Et, bien sûr, son armement laisse ses concurrents loin derrière.

Anecdote: Le système de propulsion du Neustrashimy était révolutionnaire pour son époque: il pouvait démarrer sans préchauffage et le navire pouvait atteindre sa vitesse maximale en moins de 15 minutes, augmentant considérablement ses options tactiques.

L’armement principal de 130 mm est polyvalent. Les canons sont montés sur des tourelles stabilisées SM-2-1 ayant un haut niveau d’automatisation, ce qui permet même de les utiliser à leur plein potentiel dans la défense anti-aérienne à longue portée.

Fonds d'écran:

Les bombardiers ennemis auront du mal à attaquer le Neustrashimy, puisqu’ils rencontreront en premier l’armement principal puis les quatre canons quadruples de 45 mm SM-20-ZiF.

L’armement en torpilles est aussi un peu plus important que son prédécesseur, consistant en deux lance-torpilles à cinq tubes. Les torpilles elles-mêmes sont les 53-39 soviétiques bien connues. Elles sont rapides mais pas particulièrement efficaces à longue portée, même en utilisant la modification “visée des torpilles”.

Ainsi, le Neustrashimy est un navire d’un niveau qualitativement élevé, par rapport aux destroyers soviétiques plus anciens. L’attaquer par les airs est une façon assez sophistiquée de se suicider. Le Neustrashimy est également capable d’infliger de désagréables surprises aux navires ennemis Ce navire sera un vrai joyau dans votre collection. Rapide, maniable, et très bien armé.


Plus de devblogs:

 

Commentaires (14)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.