War Thunder background
Classe Sverdlov: Le Tsar des océans

Le croiseur léger Sverdlov sera un navire de haut rang de l’arbre technologique naval soviétique ajouté avec la mise à jour 1.97 "Fureur Viking".

Classe Sverdlov, croiseur léger, URSS, rang IV

Plus

  • Torpilles avec un temps de rechargement limité
  • Armement anti-air amélioré
  • Blindage de pont incliné supplémentaire

Moins

  • Canons principaux de calibre moyen
Histoire

Les croiseurs légers Projet 68bis étaient une sérieuse modernisation des navires Projet 68K (dont l’un, le croiseur léger Chapayev, que vous connaissez bien). L’essence de toutes les améliorations prévues était simple: appliquer le plus rapidement possible toute l’expérience militaire accumulée et les prouesses techniques pour améliorer les croiseurs légers à tous les égards. Durant ce processus de modernisation, l’armement anti-aérien a été significativement amélioré, des torpilles ont été ajoutées et le blindage et la stabilité des navires furent accrus. Les ingénieurs ont porté une attention toute particulière à la protection de l’équipage, dont le nombre a par ailleurs été augmenté. Tous les postes de combat non couverts reçurent du blindage ou d’autres sortes de protection et il fut alors possible de se déplacer de la proue à l’arrière sans avoir à sortir dans les portions ouvertes du pont.

La hauteur du franc-bord a été augmentée, apportant aux navires de cette classe une meilleure résistance aux intempéries et une plus grande portée. Conformément à la doctrine navale, le croiseur léger Projet 68bis bénéficie d’une autonomie de 30 jours et son rayon d’action a été porté à 14.000 km. Le nécessité de ces améliorations fut telle que la construction du premier croiseur léger Projet 68bis débuta avant que la documentation complète du projet ait été approuvée. Le premier navire de la série, le Sverdlov, fut lancé à l’été 1950 et entra en service un peu plus tard dans la Flotte de la Baltique. Le croiseur léger Sverdlov effectua des missions dans les eaux de la mer Baltique et l’océan Atlantique jusqu’à sa mise hors service en 1978. En 1989, le navire fut retirée de la réserve, désarmé et vendu à l’Inde pour le ferailler.

image
image

Avec la sortie de la mise à jour 1.97 "Fureur Viking", le Sverdlov sera le dernier navire de l’arbre technologique naval soviétique. Les commandants pourront commencer à rechercher le Sverdlov (Projet 68bis) une fois qu’ils auront maîtrisé le croiseur léger Chapayev (Projet 68). Ce changement leur permettra de comprendre les avantages de ce nouveau navire. Le Sverdlov hérite de l’armement ainsi que des munitions de son prédécesseur avec des tourelles à trois tubes de 152 mm. Il dispose aussi de plus d’armement universel, avec désormais 6 tourelles bitubes de 100 mm.  Le nombre de canons automatiques anti-aériens a aussi été augmenté permettant une forte concentration de feu fournie par 32 canons de 37 mm faisant du Sverdlov un navire extrêmement dangereux à attaquer en avion ou en bombardier-torpilleur, ceux-ci étant forcés à attaquer depuis une altitude basse. Désormais, il dispose aussi de torpilles: deux lance-torpilles sur les côtés du navire, avec 5 torpilles chacun.

Fonds d'écran:

Par ailleurs, outre les torpilles dans les lanceurs eux-mêmes, le Sverdlov dispose d’un stock de quatre torpilles à recharger. La ceinture de blindage et le blindage des tourelles principales et secondaires est resté le même mais le navire a reçu une plaque inclinée de 10 mm sur le pont pour une protection accrue contre les bombes, les shrapnels et les obus explosifs. L’équipage du Sverdlov a aussi augmenté et comprend désormais 1.270 membres. Du fait de l’augmentation des dimensions, de la composition de l’armement et du blindage, le déplacement du croiseur a aussi grandement augmenté et la puissance fournie par les moteurs à turbine à vapeur lui permet d’atteindre la vitesse maximale du Chapayev.

Anecdote: le Sverdlov fut le premier navire de la marine soviétique à utiliser la soudure comme méthode d’assemblage des ceintures de blindage.

En jeu, le Sverdlov se révèlera être un navire extrêmement puissant. Outre son excellent armement et blindage, le bateau se distingue par ses admirables performances de navigation et sa grande survavibilité. Il est capable de survivre à des combats à longue distance et à de lourds dégâts; détruire un tel navire requiert la coordination de plusieurs bateaux et avions ennemis. Le Sverdlov est à juste titre le meilleur navire de guerre de la branche soviétique et l’un des meilleurs croiseurs légers du jeu. Découvrez ce nouveau navire de haut rang avec la mise à jour 1.97 de War Thunder, arrivant très bientôt™!


Plus de devblogs:

 

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Thunder Show: BASED MAUS
  • 17 mai 2024
Journée des forces armées américaines: Célébrons-la avec une nouvelle décalcomanie!
  • 17 mai 2024
Fair Play: Mai 2024
  • 16 mai 2024

Commentaires (24)

Commenting is no longer available for this news