War Thunder background
HMS London: Un calibre attendu!

Le HMS London est un croiseur lourd britannique du second groupe de la classe County, conçu et construit durant l’entre-deux-guerres autour des restrictions imposées par le traité naval de Washington. Les capitaines se réjouiront de l’arrivée du HMS London en tant que premier croiseur britannique armé de canons de 8” (203 mm), arrivant dans War Thunder avec la mise à jour 1.97!

En bref: Les premiers croiseurs lourds britanniques conçus et construits durant l’entre-deux-guerres, dotés de canons principaux de 8” (203 mm) et de bonnes capacités anti-air au détriment du blindage.

HMS London, croiseur lourd, Royaume-Uni, rang V.

Plus:

  • Puissants canons de 8” (203 mm)
  • Bonne protection anti-aérienne

Moins:

  • Blindage faible
Histoire

Les croiseurs de classe County, aussi connus comme les croiseurs Type A, furent les premiers croiseurs développés dans la période d’entre-deux-guerres des années 1920. Leur conception étant fortement influencée par les restrictions imposées par le traité naval de Washington, les constructeurs navals britanniques durent faire des compromis durant le développement afin de se conformer au traité ainsi que de répondre aux exigences de la Royal Navy qui voulait un navire capable de protéger les routes commerciales.

Il en résulta la création d’un navire avec un bon rayon d’action et une puissance de feu adéquate, bien que très légèrement protégé afin de rester dans les limites du traité. Les commandes des premiers navires furent passées au milieu des années 1920 et la construction débuta en 1924.

La quille du HMS London (C69) fut posée en février 1926 et entra en service en janvier 1929 en tant que navire de tête du second groupe des croiseurs de classe County, connu sous le nom de sous-classe London. Durant les années 1930, le HMS London pris part à une visite de bienveillance à Venise et participa à l’évacuation de civiles de Barcelone durant la guerre civile espagnole, avant d’être envoyé en cale sèche en 1939 pour être rénové.

En 1941, le HMS London pris part à la chasse au Bismarck, après quoi le navire fut de nouveau envoyé en cale sèche pour être réparé. L’année suivante, le HMS London aida à escorter plusieurs convois dans l’Atlantique, après quoi il fut affecté aux eaux sud-africaines en 1943, avant de rejoindre la Eastern Fleet. Le HMS London continua à servir après quelques années après la guerre, durant lesquelles il fut gravement endommagé lors d’un incident dans les eaux chinoises en 1949. Considéré peu rentable, les HMS London fut vendu pour ferraillage en janvier 1950.

image
image

Dans War Thunder, le HMS London sera un nouveau croiseur lourd de rang V qui accostera dans les ports des capitaines britanniques avec la sortie de la mise à jour 1.97. En tant que successeur très anticipé du HMS Hawkins, le HMS London offre aux capitaines britanniques l’accès à des canons de gros calibre, à savoir des canons de 8” (203 mm), et en tant que tel permettra aux fans de la Royal Navy de se battre sur un pied d’égalité avec les navires de haut rang des autres nations!

La caractéristique la plus remarquable du HMS London sont ses huit canons 8-inch (203 mm) Mark VIII, répartis en quatre tourelles doubles. En tant que premier navire de la Royal Navy à posséder ces canons de gros calibre, le HMS London permettra aux capitaines britanniques de contrer efficacement la plupart des navires de haut rang des autres nations, introduits dans de précédentes mises à jour.

Fonds d'écran:

Outre son impressionnante batterie principale, le HMS London est aussi équipé d’une large gamme de canons secondaires et anti-aériens, nombreuses et assez puissantes pour que même l’ennemi le plus déterminé y réfléchisse à deux fois avec d’engager le navire. À savoir, les capitaines auront accès à quatre canons doubles de 4-inch (102 mm) à double usage, deux canons octuples et quatre canons simples de 40 mm, ainsi que huit canons doubles et quatre canons simples de 20 mm. Si cela ne suffit pas, le HMS London dispose d’un lance-torpilles quadruple de 21-inch (533 mm) de chaque côté du navire.

Néanmoins, même si les constructeurs navals britanniques n’ont fait aucune concession sur la puissance de feu, on ne peut pas en dire de même sur la protection du navire. En fait, le blindage du HMS London devait être très léger pour que le navire puisse respecter les limites de déplacement du traité naval, résultant en un niveau de protection inhabituellement bas pour un croiseur lourd. Cependant en 1942, la ceinture de 25 mm du HMS London fut renforcée par un ajout de 89 mm d’acier, renforçant donc quelque peu la résistance aux tirs ennemis. Quoi qu’il en soit, la protection du navire reste relativement basse comparé aux autres navires de ce gabarit en jeu, ce qui signifie que les capitaines feraient mieux de garder leurs distances de n’importe quel combat intense.

En terme de mobilité, le HMS London peut atteindre une vitesse maximale de 32,2 noeuds (59,7 km/h) grâce à sa propulsion générée par quatre turbines à vapeur, fournissant 80,000 chevaux. Par conséquent, le HMS London ne sera surement pas le fer de lance d’une attaque, bien que cela ne soit pas vraiment un défaut compte tenu de son blindage médiocre.

Le HMS London arrive dans War Thunder avec la mise à jour 1.97 sera disponible pour tous les capitaines en tant que nouveau croiseur lourd britannique au rang V de l’arbre régulier. En attendant, gardez votre longue-vue à portée de main et vos mires fixées sur les news pour plus d’informations sur la prochaine mise à jour majeure du jeu, arrivant très bientôt. D'ici là, que vos mers soient calmes capitaines!


Plus de devblogs:

 

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Armure de samouraï: Les MBT japonais
  • 22 mai 2024
En suivant la feuille de route: Battle Ratings séparés pour différents modes + plus d’informations
  • 22 mai 2024
Fête Nationale du Marin en France: Une décalcomanie et le retour du Duguay-Trouin!
  • 22 mai 2024

Commentaires (4)

Commenting is no longer available for this news