War Thunder background
Missiles Air-Air

La mise à jour 1.85 de War Thunder «Supersonic» ajoute un nouveau type d’arme dans le jeu: les missiles air-air. Les premiers modèles de ces missiles, comprenant l'AIM-9B Sidewinder américain, le P-3C soviétique et le Firestreak britannique, seront disponibles pour certains appareils. Certains hélicoptères du jeu recevront également des missiles air-air, mais de types plus modernes. Pourquoi les hélicoptères ont-ils de meilleurs missiles, vous demandez-vous? Nous avons tout expliqué dans ce devblog: “L'avenir de l'aviation dans War Thunder: Des avions à réaction supersoniques et des missiles air-air.”

Tous les missiles air-air de la mise à jour 1.85 sont équipés d'un système de poursuite de cible à guidage infrarouge. Ce type de missile est conçu pour accrocher une source de chaleur (un réacteur d'avion) et la suivre avec la trajectoire la plus courte possible. Les premiers modèles n'avaient pas forcément de système d'anticipation, ce qui a été ajouté par la suite. Le système de guidage des premiers missiles était limité à la chaleur générée par les gaz chauds des moteurs, et le ciblage n'était réellement efficace que depuis l'arrière de l'avion. De la même manière, la quantité de chaleur doit être importante pour assurer une bonne détection, typiquement générée par un réacteur d'avion, un turbomoteur ou un gros moteur à piston. Par exemple, de nombreux biplans et autres avions de la Seconde Guerre mondiale sont invisibles pour les missiles guidés à longue distance. Le système de guidage des missiles plus récents a été amélioré pour gagner en polyvalence, ce qui signifie qu’ils peuvent également intercepter la chaleur émise par la plupart des aéronefs et même être utilisé en position frontale. Différents types de rayonnement pouvant être détectés dans le spectre infrarouge, les missiles peuvent, selon les caractéristiques de leur conception, réagir dans une certaine mesure au soleil, aux leurres à chaleur et aux contre-mesures optroniques actives.

image

Fait amusant: Les premiers missiles air-air pouvaient accrocher le soleil par erreur, étant une source de rayonnement infrarouge puissant. Nous avons ajouté cette particularité dans le jeu.

L'angle d'accroche des premiers missiles était limité, et forçait le pilote à garder la cible dans son viseur. Avec le temps et les amélioration, les pilotes ont gagné en liberté avec la possibilité d'accrocher des cibles plus mobiles, améliorant ainsi les conditions de tir sur des trajectoires d'interception. Nous avons reconstitué ces nuances dans le jeu en définissant différentes plages de ciblage pour les différents modèles de missiles.

En ce qui concerne les autres aspects liés à la visée, au verrouillage et au maintien d’une cible, il est important de se rappeler qu’un missile guidé nécessite une période préparatoire de démarrage de son électronique et de lancement de ses capteurs gyroscopiques. L’ogive guidée reste en mode de recherche de cible pendant un temps limité, puis s’éteint. Le schéma d’utilisation des missiles air-air guidés se présente donc comme suit: vous vous déplacez vers une position d’attaque, activez le missile guidé et attendez qu’il s’allume. Vous avez alors un temps limité pour cibler un ennemi et tirer avant que le missile ne s'éteigne, sinon vous devrez recommencer le processus. Dans le menu, vous pouvez affecter une touche pour préparer le missile guidé au ciblage et une autre pour le lancer. La plage de ciblage dans des conditions presque idéales (Avion a réaction en WEP générant beaucoup de chaleur, vol en ligne droite, ciblage depuis l'arrière) est d’environ 4 000 mètres et la portée pour un verrouillage fiable est d’environ 2 500 mètres.

image

Les missiles air-air ont une fusée de proximité qui se déclenche lorsqu'ils rencontrent un avion ou le sol. Lorsqu'un missile s'approche de la cible, il explose, générant un flux d’éclats d’ogive qui frappent la cible. Un missile qui n'atteint pas la cible s'autodétruira après un certain temps.

Nous savons donc comment nous fixer sur une cible et la toucher, mais comment pouvons-nous échapper à une attaque? Tout d'abord, vous pouvez vous échapper en manœuvrant. Les premiers missiles avaient du mal à suivre et rester verrouillés sur des cibles très mobiles parce qu'ils ne pouvaient pas supporter des G importants, un aspect fortement amélioré avec le temps. Pour compléter la détection visuelle, tous les avions et les hélicoptères du jeu recevront une alarme qui se déclenchera à l'approche d'un missile air-air, y compris les modèles sur lesquels aucun système de ce type n'était installé. Le déclenchement précoce de l’alerte missile dépend des compétences de l’équipage. Le cours de défense passive, c’est-à-dire les manœuvres anti-missiles, est devenu un élément vital de la formation des pilotes immédiatement après l’apparition de missiles air-air sur le champ de bataille, et les pilotes de War Thunder bénéficieront également de cet apprentissage. Les premiers missiles avaient un seuil de résistance au G limité et un avion de combat normal est en général capable de les éviter, si vous réagissez suffisamment tôt. Si vous recevez un avertissement concernant un missile, commencez vos manœuvres défensives immédiatement! Le missile ne peut effectuer de virages serrés et vous perdra de vue.

image

Votre autre option est de tromper le système de guidage du missile. Dans la mise à jour 1.85 intitulée "Supersonic", certains hélicoptères seront équipés de flares, des sortes de fusées extrêmement chaudes lancées pour éloigner le missile. Les hélicoptères disposeront également d’un système permettant de générer des interférences électro-optiques, ainsi que de dispositifs masquant les tuyères. Ces contre-mesures peuvent rendre plus difficile le verrouillage de la cible dans le spectre infrarouge. En dernier recours, réduire la puissance moteur (ou le couper!) peut aider contre certains modèles de missile.

Tant les leurres que les contre-mesures (IRCM) ont été mis en œuvre dans le jeu de manière aussi réaliste que possible. Les leurres génèrent une signature thermique qui ressemble à la chaleur d'un moteur. Si l’une de ces fausses cibles passe dans le champ de vision de l’ogive du missile, celui-ci se dirigera vers un point situé entre les deux cibles. L'IRCM génère un grand nombre de signaux IR chaotiques depuis plusieurs points de la cible, ce qui gêne considérablement l’ogive et l’empêche de se verrouiller efficacement sur un secteur donné de l’appareil. L’IRCM ne fonctionne avec une efficacité maximale que contre les missiles dont le système de guidage n’est bien sûr pas protégé contre de telles interférences.

image

Les missiles air-air représentent une étape importante dans l’histoire de la guerre aérienne. Nous avons fait le maximum pour que ce nouveau type d'arme passionnant s'intègre dans les combats de War Thunder. A bientôt !


Consultez les autres devblogs de la mise à jour 1.85 "Supersonic":

Lire plus:
Regardez la Thunder CUP 2024 et recevez des Récompenses uniques en Twitch Drops!
  • 13 février 2024
Appel du Dragon: Remportez l'Objet 292!
  • 25 janvier 2024
Thunder Show: GOTTA GO FAST
  • 23 février 2024
Précommande: Centauro RGO et Strv 121B Christian II
  • 22 février 2024

Commentaires (16)

Commenting is no longer available for this news