Les Jump Jets arrivent dans War Thunder : Rencontre avec le Harrier

Le Hawker Siddeley Harrier est le premier avion d'attaque au sol opérationnel au monde avec des capacités de décollage et d'atterrissage vertical/court (V/STOL). Développé au cours des années 1960, plusieurs variantes du Harrier sont en passe de devenir le premier avion à décollage et atterrissage verticaux disponible pour les pilotes de War Thunder, dans le cadre de la mise à jour "New Power"!

En bref : Un avion d'attaque au sol britannique des années 1960 doté d'une technologie innovante de guidage de la poussée, ce qui en fait le premier avion de ce type à posséder des capacités V/STOL.

Harrier, avion de chasse à réaction, Grande-Bretagne/États-Unis, rang V/VI.

Plus

  • Capacités VTOL
  • Des armes secondaires polyvalentes
  • Bonus premium (AV-8A & Harrier GR.1)

Moins

  • Subsonique
  • Munitions limitées par rapport aux avions d'attaque conventionnels
Histoire

À la fin des années 1950, la société Bristol menait des travaux sur la mise au point d'un moteur doté d'une technologie innovante de guidage de la poussée. Hawker, impressionné par le nouveau moteur, a commencé à travailler en étroite collaboration avec Bristol pour développer un avion qui pourrait exploiter avec succès tout le potentiel du moteur Pegasus à guidage de poussée. L'idée de base était de concevoir un avion doté de capacités V/STOL. À partir de là, le projet a été connu sous le nom de P.1127.

Au début des années 1960, on a pu observer un intérêt croissant pour les avions d’attaque V/STOL chez la plupart des États membres de l'OTAN. Cela a abouti à un accord entre les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Allemagne de l'Ouest en 1961 pour commander neuf versions modifiées du P.1127 - dont les premières versions ont été testées en vol l'année précédente - comme prototypes. En même temps, l'avion de test britannique a reçu la désignation Kestrel FGA.1.

Malgré les revers subis par le P.1154 - une version supersonique de l'avion développé en parallèle par Hawker - les évaluations du Kestrel se poursuivirent comme prévu au début des années 1960 et se terminèrent en novembre 1965. Après que le P.1154 ait finalement été abandonné, la RAF, satisfaite des résultats des évaluations du Kestrel, a exigé la modification du Kestrel et a passé une commande de six avions de pré-production, désignés P.1127 (RAF). Après le premier vol en août 1966, la RAF a étendu la commande à 60 avions de série, qui reçoivent maintenant la désignation officielle Harrier GR.1.

Le Harrier GR.1 a effectué son premier vol en décembre 1967 et est officiellement entré en service dans la RAF en avril 1969. Ayant participé très tôt au développement de l'avion, les États-Unis ont également exprimé leur intérêt pour l'acquisition du Harrier. Cela a finalement abouti à un accord de partenariat entre Hawker Siddeley et McDonnell Douglas à la fin des années 60 pour une livraison importante de Harrier à l'USMC au début des années 70. En service aux États-Unis, l'avion recevrait la désignation "AV-8 Harrier".

Le Harrier a été initialement déployé avec les forces britanniques en Allemagne de l'Ouest au début des années 1970. Cependant, le Harrier a connu le sommet de sa carrière militaire pendant la guerre des Malouines au début des années 1980, en effectuant avec succès des missions d'attaque au sol et de patrouille aérienne de combat (modification Sea Harrier FRS.1), ce qui lui a valu sa réputation.  

Outre les services britanniques et américains, des variantes du Harrier étaient également exploitées par l'Espagne, la Thaïlande et l'Inde. Au total, environ 270 Harrier ont été produits, toutes variantes confondues, le dernier ayant été retiré du service actif au début des années 2000. Le Harrier original a ensuite été remplacé par une variante plus développée - le Harrier II - mais surtout, il avait prouvé avec succès la viabilité des avions V/STOL, suscitant ainsi un intérêt soutenu pour ces modèles, que l'on peut encore observer aujourd'hui.

image
image

Dans War Thunder, le Harrier deviendra le premier avion V/STOL à arriver dans le jeu et, ce faisant, les pilotes auront la chance de découvrir l'avion non pas dans une seule, mais dans quatre variantes - y compris deux versions premium! Le Harrier étant un nouveau type d'avion dans le jeu, il combine avec succès les caractéristiques des avions et des hélicoptères, ce qui signifie que les pilotes en herbe devront d'abord se familiariser avec les nouveaux mécanismes du jeu à l'introduction du Harrier. Alors, on vous explique!

Contrairement à tous les autres avions du jeu, le Harrier est doté d'un système de propulsion à poussée vectorielle distinct - une caractéristique qui devient immédiatement apparente lorsque les pilotes repèrent les deux tuyères de poussée de chaque côté de la cellule. Ces tuyères de poussée peuvent être tournées de 0 à 98° par les pilotes manuellement, et avec une poussée suffisante, l'avion décollera normalement ou verticalement, selon l'angle réglé sur les tuyères de poussée. En vol, les pilotes peuvent faire varier l'angle des tuyères pour modifier les caractéristiques de vol de l'avion - par exemple pour effectuer des virages plus serrés - mais cette compétence nécessitera naturellement un peu de pratique avant de la maîtriser! En outre, les pilotes pourront également entrer en mode de vol stationnaire en appuyant sur un bouton - comme pour les hélicoptères - ce qui leur permettra d'effectuer des attaques de type hélicoptère ou d'éviter la détection de l'ennemi à basse altitude.

Fonds d'écran:

Maintenant que les pilotes ont une idée approximative du fonctionnement du Harrier, entrons dans les détails de l'avion lui-même, voulez-vous? Le cœur battant derrière le système de guidage de la poussée décrit précédemment est le turboréacteur à double flux Rolls-Royce/Bristol Pegasus, niché au plus profond de la cellule. Selon la version du moteur, il peut générer de 19 000 à 21 500 lbf (8618 à 9752 kgf) de poussée, ce qui permet à l'avion d'atteindre des vitesses comprises entre 683 et 745 mph (1 100 à 1 200 km/h), en fonction de la version de l'avion. En tout état de cause, le Harrier n'est pas en mesure d'atteindre des vitesses supersoniques dans des circonstances normales, en particulier lorsqu'il est chargé de munitions. Cependant, les pilotes peuvent pousser l'avion à ses limites et franchir le mur du son en plongée, à condition de ne pas casser l'avion au préalable.

Parlons des différentes versions du Harrier, voici un bref aperçu des modèles arrivant dans War Thunder avec la mise à jour "New Power";

Harrier GR.1

(Grande-Bretagne, rang V, premium)

  • La première variante de production du Harrier à entrer en service dans la RAF.

Harrier GR.3

(Grande-Bretagne, rang VI) 
 

  • Le Harrier de la RAF amélioré, doté d'un moteur Pegasus 11 plus puissant.

AV-8A Harrier

(USA, rang V, premium, pack dans la boutique)

  • La première modification du Harrier à entrer en service avec l'USMC. Équipé du même moteur que celui du GR.3.

AV-8C Harrier

(USA, rang VI) 
 

  • Une modification ultérieure de l'US Harrier, créée en améliorant l'AV-8A.

Toutes les versions du Harrier sont équipées en série d'une paire de canons ADEN de 30 mm, qui constituent leur armement principal. Cependant, leur arsenal peut être encore augmenté par l'installation de missiles air-air, de bombes ainsi que de roquettes non guidées. Cela signifie que les pilotes peuvent équiper leur Harrier de manière idéale pour la tâche à accomplir, qu'il s'agisse d'une attaque au sol ou d'une patrouille aérienne de combat. Toutefois, il convient de noter que le Harrier ne brille dans aucun de ces deux rôles exclusivement, mais qu'il montre plutôt tout son potentiel dans une combinaison des deux.

La charge utile du Harrier est plutôt limitée par rapport à certains autres avions d'attaque dans le jeu, mais elle est suffisante pour délivrer une frappe de précision afin de stopper l'avance de l'ennemi. Après avoir livré sa charge utile, les excellentes caractéristiques de vol du Harrier et ses capacités VTOL lui permettent de rôder dans la zone de mission, potentiellement sans être détecté à basse altitude, et d'éliminer tout intrus aérien indésirable dès qu'il pénètre dans son espace aérien!

Les futurs propriétaires des versions premium du Harrier peuvent obtenir la version américaine AV-8A dans le cadre d'un bundle spécial dans notre boutique en ligne, ou le Harrier britannique GR.1 dans la boutique en jeu avec des Golden Eagles. Possédant des caractéristiques de performances similaires à celles des versions régulières, le Harrier GR.1 et l'AV-8A offrent principalement aux pilotes des récompenses supplémentaires pour toutes les actions effectuées en combat ainsi qu'un accès instantané à l'avion pour les pilotes particulièrement enthousiastes, sans avoir besoin de faire des recherches préalables.

Le Harrier est l'une des nombreuses nouveautés qui attendent les joueurs dans la prochaine mise à jour "New Power" de War Thunder. Cependant, nous avons encore d'autres fonctionnalités intéressantes à présenter, alors restez à l'écoute des news! En attendant, ciels clairs et bonne chasse, pilotes. Rompez!


L'équipe War Thunder

Précédents devblogs

 

 

 

 

 

Lire plus:
Véhicules du Battle Pass: 38.M Toldi IIA
  • 6
  • 5 mai 2021
Véhicules du Battle Pass: Croiseur léger Voroshilov
  • 7
  • 4 mai 2021
Véhicules du Battle Pass: M6A2E1
  • 19
  • 30 avril 2021

Commentaires (30)

You have to be logged in for posting comments

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.