War Thunder background
Admiral Hipper: Il règne sur la haute mer!

L'Admiral Hipper est le navire de tête de sa classe de trois croiseurs lourds, construits pour la Kriegsmarine au milieu des années 1930. Après avoir été largement utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, l'amiral Hipper est également prêt à faire son apparition dans War Thunder, devenant ainsi le premier croiseur lourd allemand, bientôt disponible pour tous les capitaines avec la mise à jour 1.91!

En bref: Le dernier modèle de croiseur lourd allemand, doté d’un armement puissant, d’un blindage de protection renforcé et d’un équipage important, qui lui confèrent une excellente efficacité et longévité au combat.

Admiral Hipper, croiseur lourd, Allemagne, rang IV.

Pros

  • Canons principaux redoutables
  • Equipage important

Cons

  • Vitesse maximale relativement faible
Contexte historique

À la suite de la signature de l'accord naval anglo-allemand en juin 1935, l'Allemagne est autorisée à construire, entre autres, des croiseurs lourds, déplaçant jusqu'à 50 000 tonnes. Le modèle de croiseur lourd de la classe Admiral Hipper, développé précédemment, a été choisi pour la construction; cinq navires devaient initialement être construits.

Les cinq navires commandés de la classe Admiral Hipper ont été terminés entre juillet 1935 et août 1937. Cependant, seuls les trois premiers ont été entièrement construits et mis en service entre 1939 et 1940. Le quatrième navire -  le Seydlitz - a été sabordé, non terminé (reconversion en porte-avions), en 1945, le cinquième navire - le Lützow - a également été vendu incomplet à l'URSS  en février 1940.

L'Admiral Hipper, nommé d'après un amiral impérial allemand, fut le premier navire de la classe à être achevé. Il fut mis en service en avril 1939. Après des essais en mer, l'Admiral Hipper fut affecté à sa première mission de combat - Opération Weserübung - L'invasion de Danemark et la Norvège, où il a pris part à la bataille avec le destroyer britannique Glowworm et a également participé à la destruction du chalutier Juniper (930 tonnes) et du transport militaire Orama (19 000 tonnes). Par la suite, l'Admiral Hipper se rendit dans l'Atlantique pour intercepter les convois alliés en décembre 1940, mais sans grand succès. La première campagne n’a pas été une victoire, mais lors de la deuxième campagne, en janvier / février 1941, l’Admiral Hipper a tiré sur un convoi non couvert, le SLS-64 - cette attaque de navires à l’écart fut la plus efficace des deux guerres mondiales.

L'Admiral Hipper a ensuite été transféré en Norvège, où il a pris part à des raids contre les convois arctiques se dirigeant vers l'Union soviétique. Au niveau opérationnel, il a pris part à l’opération Rösselsprung, qui n’a cependant pas été couronnée de succès, mais a finalement conduit à la destruction quasi totale du convoi allié PQ-17 par des sous-marins et des avions allemands. En décembre 1942, lors de l’opération Regenbogen (arc-en-ciel), une bataille se déroula dans la mer de Barents. Elle était officieusement appelée «bataille du nouvel an» ou «honte du nouvel an». Le navire fut endommagé et envoyé en Allemagne pour être réparé. L’échec de l’opération a conduit Hitler à donner l’ordre historique de mettre au rebut tous les grands navires de guerre. L'Admiral Hipper a été transféré dans une réserve et est arrivé au début des années 1945 à Kiel, où il a été endommagé lors de la frappe aérienne d'alliés en mai de la même année. C'était un navire partiellement désarmé, et personne ne s'est battu pour sa restauration. Le navire a donc brûlé et a coulé à quai. Après la guerre, le bateau fut à nouveau déplacé pour être mis à la ferraille en 1952.

image
image

Dans War Thunder, l'Admiral Hipper sera le premier croiseur lourd arrivant au rang IV de l'arbre naval allemand avec la publication de la prochaine mise à jour 1.91. Combinant une puissance de feu dévastatrice, une protection blindée et un équipage important, l’Admiral Hipper justifiera véritablement la partie «lourde» de son classement de croiseur et offrira aux capitaines une expérience sans pareille!

L’Admiral Hipper utilise un armement principal composé de huit canons de 203 mm répartis sur quatre tourelles doubles. En conséquence, le navire fera certainement partie des navires de guerre les plus puissants du jeu en ce qui concerne la puissance de feu principale, ce qui signifie que les capitaines en herbe de ce navire n'ont pas à se soucier de savoir comment couler leurs adversaires tant que les obus trouvent leur cible.

Fonds d'écran:

Outre les armes principales déjà redoutables, l'amiral Hipper dispose également d'un arsenal non négligeable d'armes secondaires. Ainsi, les capitaines auront accès à six canons doubles multiusage de 105 mm, à six doubles canons automatiques de 37 mm ainsi qu'à des canons de 20 mm - 10 simples et trois quadruplues canons! Toute cette puissance de feu supplémentaire est ensuite complétée par la présence de quatre lance-torpilles triple de 533 mm déjà chargés, deux de chaque côté de la coque et de 10 torpilles de plus en réserve.

Les capitaines que l'Admiral Hipper n'a pas réussi à impressionner jusqu'à présent par sa puissance de feu seront pour le moins séduits par sa capacité de survie. L'armure de l'amiral Hipper, bien que d'épaisseur modeste pour un navire de cette taille, se distingue par son espace blindé protégé. De façon typiquement allemande, l’Admiral Hipper est équipé d’un système de blindage de type tortue, composé d’une plaque de ceinture de 80 mm d’épaisseur et d’une autre plaque de blindage de 30 mm inclinée derrière la ceinture. L’Admiral Hipper a également des protubérances épaisses de 10 mm qui augmentent dans une certaine mesure la protection balistique et la protection contre les torpilles. En outre, l’Admiral Hipper compte également 1 600 marins, ce qui en fait le plus gros équipage de tous les navires actuellement dans le jeu!

Cependant, le déplacement important provenant de toute cette puissance de feu et de ce blindage a un coût en terme de mobilité. Bien que propulsé par trois turbines à vapeur, générant une puissance respectable de 132 000 chevaux, l’Admiral Hipper n’est capable d’atteindre qu'une modeste vitesse de pointe de 32,5 nœuds (60 km / h). Bien que ce ne soit certainement pas mauvais à tous points de vue, il reste inférieur à certains autres croiseurs du jeu, ce qui signifie que ce navire est plus susceptible de jouer le rôle de navire de deuxième ligne, du moins jusqu'à ce que les navires de première ligne soient éliminés.

Très attendu, l'Admiral Hipper arrive dans les batailles navales de War Thunder avec la publication de la prochaine mise à jour 1.91 et deviendra officiellement le premier croiseur lourd disponible pour les capitaines allemands. Jusque-là, une mer calme.... et bonne chasse!


Précédents devblogs:

Lynx AH Mk.1
Lynx AH Mk.1
Westland Scout & Wasp
Westland Scout & Wasp
Map rotation filter
filtre de rotation des cartes
Changes in the German tech-tree
Changements dans larbre terrestre allemand
USS Atlanta
USS Atlanta
Object 685
Object 685
Night Vision Devices and Thermal Sights
vision nocturne et viseur thermique
Eurocopter Tiger
Eurocopter Tigre
Reggiane Re.2005
Reggiane Re.2005
Supermarine Swift
Supermarine Swift

 

 

 

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Armure de samouraï: Les MBT japonais
  • 22 mai 2024
En suivant la feuille de route: Battle Ratings séparés pour différents modes + plus d’informations
  • 22 mai 2024
Fête Nationale du Marin en France: Une décalcomanie et le retour du Duguay-Trouin!
  • 22 mai 2024

Commentaires (19)

Commenting is no longer available for this news