War Thunder background
HMS Dido - Le Pacificateur
Fonds d'écran:

Le HMS Dido est le premier navire de sa classe de croiseurs légers, construit pour la Royal Navy à la fin des années 30 et au début des années 40. Après avoir effectué de nombreuses missions en Méditerranée et en Atlantique, le HMS Dido se dirige maintenant vers les batailles navales de War Thunder et sera disponible pour les capitaines chevronnés dans la prochaine mise à jour majeure 1.85!

En bref: Un nouveau croiseur léger britannique équipé de puissantes batteries de canons doubles.

Histoire

Les croiseurs légers de classe Dido ont été conçus dans les années 1930 comme escorteurs de convois et leaders de destroyers, destinés aux opérations en Méditerranée. En tant que tels, les navires de la classe Dido devaient être à la fois assez grands pour naviguer dans des eaux agitées, rapides et maniables pour pouvoir faire face aux destroyers ennemis, tout en restant relativement peu coûteux à produire en grande quantité.

Le HMS Dido, le chef de file de sa classe, a été commencé en octobre 1937. En juillet 1939, il était achevé et mis en service un an plus tard. Les premières années de service du HMS Dido furent marquées par des missions d'escorte de convoi dans l'Atlantique, avant de rejoindre la flotte de la Méditerranée orientale en avril 1941.

En tant que membre des forces méditerranéennes de la Royal Navy, le HMS Dido a pris part à de nombreuses opérations importantes, notamment les débarquements en Sicile et sur le continent italien, ainsi que dans le sud de la France. Au cours de son service en Méditerranée, le HMS Dido a joué divers rôles, allant du ravitaillement aux évacuations de troupes en passant par le bombardement des côtes. En dehors de cela, le Dido a assisté à la reddition de la flotte italienne à Taranto en septembre 1943.

En 1944, le HMS Dido est brièvement retourné en Grande-Bretagne avant d'être envoyé en escorte des convois dans l'Arctique. En 1945, le HMS Dido a été envoyé à Copenhague, où le navire de guerre a tiré le dernier obus de la marine de la guerre en Europe, pas pour combattre mais pour célébrer la reddition de la Kriegsmarine allemande.

Quelque temps après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le HMS Dido a rejoint les rangs de la flotte de réserve de la Royal Navy, restant en service pendant une autre bonne décennie. En 1957, toutefois, le HMS Dido fut mis hors service et vendu aux ferrailleurs.

Dans War Thunder, le HMS Dido sera un nouveau croiseur léger rejoignant le jeu avec la mise à jour 1.85; il sera disponible pour tous les capitaines au rang IV de l'arbre naval britannique. Contrairement au HMS Enterprise qui le précède, le HMS Dido affiche moins de puissance de feu brute, mais le compense en offrant une plus grande souplesse de combat, tandis que la protection et la mobilité restent à peu près les mêmes.

La première chose que les futurs capitaines du HMS Dido remarqueront à propos du navire, à part ses différences visuelles évidentes par rapport au HMS Enterprise, c’est son armement complètement différent. Contrairement aux sept canons de 6 pouces que l'on trouve sur le HMS Enterprise, le HMS Dido est équipé de dix canons de 5,25 pouces répartis sur cinq tourelles doubles. Ainsi, les canons principaux du Dido tirent plus vite et plus d’obus, ce qui compensera la puissance quelque peu réduite de ces obus de plus petit calibre.

image
image

L’armement secondaire du HMS Dido, bien que conséquent, pourrait laisser un capitaine occasionnel de War Thunder sur sa faim. Tout d’abord, le HMS Dido n’a pas de canons à double usage (antiaérien et antinavire) de plus petit calibre. Cela signifie que les futurs capitaines de ce navire devront faire preuve de plus de vigilance et rechercher et gérer en permanence les menaces potentielles manuellement.

L'armement anti-aérien sur le HMS Dido, composé de deux canons quadruples de 40 mm et de cinq canons simples de 20 mm, est plus que suffisant pour traiter des aéronefs et des petits navires de surface à courte portée.

Le HMS Dido est propulsé par quatre turbines à vapeur d'une puissance de 62 000 chevaux, ce qui lui permet d'atteindre une vitesse maximale de 32 nœuds (60 km/h). Pour ce qui est des blindages de protection, le HMS Dido est doté d'un agencement de blindage très similaire à celui du HMS Enterprise, avec une ceinture de blindage atteignant 76 mm d'épaisseur. En ce qui concerne au moins la protection et la mobilité, les futurs capitaines du HMS Dido ressentiront à peine la transition vers ce nouveau navire en raison de ces similitudes avec le HMS Enterprise.

Le HMS Dido est fermement engagé dans les combats navals de War Thunder et devrait arriver dans les ports des joueurs avec la sortie de la mise à jour majeure 1.85. En attendant, assurez-vous de rester à l'écoute de l'actualité afin de savoir ce que la prochaine mise à jour vous réserve! Jusque-là, capitaines, nous vous souhaitons des mers calmes!


Les devblogs de la mise à jour 1.85:

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Thunder Show: CAT&MOUSE
  • 24 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
Anniversaire de la fondation du "Corps of Royal Engineers": Le retour du Centurion AVRE!
  • 24 mai 2024

Commentaires (8)

Commenting is no longer available for this news