War Thunder background
Isuzu: Une frégate qui frappe fort

La classe Isuzu est un groupe de quatre frégates construites pour la JMSDF à l’aube des années 1960 pour remplacer les navires plus anciens en service à cette époque. Bientôt, les capitaines auront l’opportunité de prendre les commandes de ce navire japonais de la Guerre froide, arrivant dans War Thunder avec la mise à jour 1.95 "Vent du Nord"!

En bref: Le prédécesseur de la frégate Chikugo, doté d’un armement plus puissant ainsi que d’un équipage plus nombreux.

Isuzu, frégate, Japon, rang II.

Plus

  • Batterie principale à grande cadence de tir
  • Équipage nombreux
  • Bonne survivabilité

Moins

  • Faible blindage
image
image
Histoire

À la fin des années 1950, la force maritime d’autodéfense japonaise (JMSDF) prévoyait d’agrandir sa flotte de destroyers avec un certain nombre de nouveaux navires destinés à complémenter les destroyers récemment modernisés prêtés par l’US Navy. Cependant, ces plans furent rapidement modifiés, la JMSDF s’étant rendu compte que leurs frégates en service à cette époque, elles aussi de vieux navires prêtés par la marine américaine, commençaient à montrer leur âge et se rapprochaient vite de leur retraite prévue pour le début des années 1960.

En conséquence, le développement d’une nouvelle frégate commença à la fin des années 1950, donnant lieu à la création de la classe Isuzu. Les deux premiers navires de cette classe, l’Isuzu et le Mogami, ont été mis à l’eau en avril et août 1960 respectivement, tandis que les deux autres, le Kitakami et le Ōi, l’ont été en juin 1962.

Le premier lot de navires entra en service dans la JMSDF en 1961, l’autre moitié étant mise en service en 1964. Les navires de la classe Isuzu servirent avec fidélité la JMSDF jusqu’à leur démantèlement au début des années 1990, servant aussi de base au développement de son successeur - la classe Chikugo - peu de temps après leur introduction.

Dans War Thunder, la frégate Isuzu sera un nouvel ajout aux rangs inférieurs de l’arbre technologique naval japonais avec l’arrivée de la prochaine mise à jour majeure. Contrairement à son successeur direct - le Chikugo, un navire bien connu de certains marins - l’Isuzu est d’une conception plus ancienne, mais offre une puissance de feu et une survivabilité améliorées - des caractéristiques qui seront appréciées par de nombreux capitaines!

Débutons avec la puissance de feu: l’Isuzu dispose d’un armement principal similaire au Chikugo, bien que doublé en quantité. Par conséquent, l’Isuzu offrira à ses capitaines l’accès à quatre canons à haute cadence de tir de 3” (76 mm), répartis entre deux tourelles jumelées - une à chaque extrémité du navire. De plus, les capitaines auront à leur disposition un lance-torpilles quadruple de 533mm situé au centre du navire, leur permettant de faire face aux menaces les plus importantes et de résoudre rapidement les engagements en combat rapproché.

Fonds d'écran:

Contrairement au Chikugo, l’Isuzu n’offre aucun système d’armement secondaire en dehors des torpilles pour accompagner les canons principaux. Cela signifie que les futurs capitaines de ce navire devront être extrêmement prudents lorsqu’ils devront choisir à quel combat prendre part et maintenir un haut degré de conscience de leurs alentours, du fait qu’ils devront garder un œil ouvert et engager leurs cibles manuellement, que ce soit sur mer ou dans les airs. Heureusement, les canons principaux offrent un choix varié de munitions disposant d'une bonne polyvalence nécessaire au combat.

Une autre amélioration importante qu’apporte l’Isuzu par rapport à son homologue plus récent concerne la survivabilité, grâce à sa taille légèrement supérieure permettant l’accueil de 18 marins en plus à bord. Contrairement au Chikugo, l’équipage de l’Isuzu atteint les 183 membres, ce qui lui donne en conséquence une plus grande résistance générale.

Malgré ces différences, l’Isuzu et le Chikugo partagent des performances quasi identiques en mobilité, les deux navires atteignant une vitesse maximale de 25 nœuds (46 km/h). Par conséquent, les capitaines impatients de commander l’Isuzu se sentiront à l’aise avec ce nouveau navire s’ils ont déjà acquis de l’expérience à la barre du Chikugo.

L’Isuzu arrive bientôt au rang II de l’arbre technologique naval japonais avec la sortie de la prochaine mise à jour 1.95 "Vent du Nord" de War Thunder et sera disponible pour tous les capitaines. En attendant, restez à l’affût des dernières informations concernant la prochaine mise à jour. Bonne mer et bonne chasse, capitaines!


Précédents devblogs

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Puissance des États-Unis: L'histoire des bombardiers américains
  • 29 mai 2024
Le Milan revient temporairement à l'occasion de l'anniversaire de son premier vol!
  • 29 mai 2024
Le SAV 20.12.48 et une décalcomanie sont disponibles pour la Journée des forces de sécurité nationales suédoises!
  • 29 mai 2024

Commentaires (8)

Commenting is no longer available for this news