22 février 2019

USS Brooklyn: Plus signifie plus

L'USS Brooklyn est le navire de tête de sa classe de croiseurs légers américains de dernière génération, construite dans les années 1930 sous les restrictions du Traité maritime de Londres. Les capitaines de War Thunder peuvent s'attendre à commander ce tout nouvel ajout puissant de la liste des croiseurs légers américains, qui entrera bientôt en jeu avec la mise à jour 1.87!

En bref: L’un des croiseurs légers les plus lourdement armés jamais construit pour la marine américaine, capable de surpasser facilement son adversaire grâce à l’utilisation de ses 15 canons de 6 pouces!

Histoire

En 1930, le Traité naval de Londres accentue les restrictions imposées par le Traité naval de Washington en limitant davantage la construction de grands navires de guerre. Consciente de l’importance de ces navires de guerre pour les opérations dans le Pacifique, la marine américaine a lancé le développement d’un nouveau modèle de croiseur léger qui répondrait à leurs besoins tout en respectant les limites des deux traités. La nouvelle conception, qui deviendrait les croiseurs légers de classe Brooklyn, était un compromis entre la taille et la protection des croiseurs lourds et leur armement léger. En d’autres termes, le navire resterait dans la limite de déplacement de 10 000 tonnes, mais offrirait également la navigabilité et l’autonomie souhaitées. Initialement, le navire ne devait transporter qu’une douzaine de canons principaux de six pouces. Cependant, avec l'apparition du croiseur japonais de la classe Mogami, il fut décidé à la hâte d'augmenter le nombre d'armes principales à 15, afin de correspondre à l'armement de cette classe Mogami. Avec ce choix, les croiseurs de la classe Brooklyn devinrent les croiseurs légers les plus lourdement armés jamais construits pour l'USN. La première commande de quatre navires fut passée en 1933, suivies de trois autres en 1934. Le navire de tête de la classe, l'USS Brooklyn (CL-40), fut terminé en mars 1935 et mis en service en septembre 1937. L'USS Brooklyn principalement servi dans le théâtre méditerranéen pendant la Seconde guerre mondiale, en participant à la campagne nord-africaine et plus tard à la campagne italienne. Le navire servit principalement de support aux opérations de débarquement et effectua des bombardements de la côte, tout en participant à des escarmouches navales occasionnelles. Peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'USS Brooklyn fut mis hors service, en 1947, et transféré à la marine chilienne en 1951 sous le nouveau nom de O’Higgins (CL-02). Le navire continuera à servir dans la marine chilienne pendant plus de 40 ans, avant d’être vendu au rebut en 1992.

image

 

image

 

Dans War Thunder, l'USS Brooklyn sera un nouveau croiseur léger qui arrivera au plus haut rang de l'arbre de recherche naval américain avec la sortie de la prochaine mise à jour 1.87. Bientôt, tous les capitaines auront la chance de commander l'un des plus puissants navires de guerre disponibles dans les batailles navales de War Thunder à ce jour.

Bien qu’il s’agisse également d’un croiseur léger, l'USS Brooklyn se démarque des croiseurs légers déjà disponibles dans War Thunder, non seulement par sa taille légèrement plus grande ou son apparence plus moderne, mais surtout par sa puissance de feu. Alors que le nombre de canons principaux des croiseurs existants dans le jeu varie entre 4 et 10, l'USS Brooklyn est un cran au dessus en disposant d'un total de 15 armes principales de 152 mm (6 pouces) réparties sur cinq tourelles triples!

Fonds d'écran:

Outre le nombre écrasant d'armes principales, le Brooklyn dispose également de huit canons simples de 127 mm (5 pouces) installés sur le pont et de quatre disposés de chaque côté du massif, mais ne dispose d'aucun armement de torpille. Les canons de 5 pouces peuvent à la fois aider à détruire les navires de surface ennemis et sont également le principal moyen de protéger le croiseur contre les attaques aériennes, car ils peuvent tirer des obus à fusées de proximité. En outre, les armes du navire sont complétées par huit mitrailleuses de gros calibre.

Anecdote: bien que certains aient été gravement endommagés pendant la Seconde Guerre mondiale, tous les croiseurs légers de la classe Brooklyn ont survécu à la guerre et certains ont passé de nombreuses décennies au service d'autres marines.

Sa protection blindée est une autre raison de réfléchir à deux fois avant d'engager l'USS Brooklyn, mis à part sa puissance de feu mortelle bien sûr. Avec un blindage de ceinture atteignant 127 mm d'épaisseur et une protection de pont de pont atteignant 51 mm, l'USS Brooklyn est particulièrement bien protégé contre toutes sortes de tirs ennemis.

 

Les huit turbines à vapeur du navire, séparées par une cloison longitudinale, peuvent amener le navire à une vitesse maximale de 32,5 nœuds (60 km / h). En raison de leur arrangement serré, il est fort probable qu’une seule salve bien placée puisse assommer complètement toutes les turbines du navire. Les commandants doivent donc être prudents, car l’armure du navire ne suffit pas à les protéger du feu d’autres croiseurs ainsi que de nombreux destroyers.

L'USS Brooklyn avance à toute vitesse vers les batailles navales de War Thunder et devrait arriver dans les ports des joueurs avec la sortie de la prochaine mise à jour 1.87. Soyez à l'affût des autres nouvelles concernant la prochaine mise à jour majeure de War Thunder. Jusque-là, capitaines, nous vous souhaitons des mers calmes!


Précédents devblogs :

 

 

Commentaires (10)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.