19 février 2019

Leningrad: Le survivant

Le Leningrad est le navire de tête de sa classe, composée de trois destroyers soviétiques qui furent construits pour la Flotte de la Baltique des années 30. Certains capitaines se sont peut-être déjà familiarisés avec le Moskva, un autre navire de cette classe. D’ici peu, le Leningrad prendra la mer à ses côtés et sera disponible pour tous les joueurs, et constituera l'un des principaux prix de notre marathon naval!

En bref: Le navire de tête des destroyers de classe Leningrad, caractérisé par une configuration de fin de guerre avec des capacités anti-aériennes accrues.

Histoire

Les destroyers de la classe Leningrad furent les premiers grands navires de guerre conçus et construits par l'Union soviétique après la révolution russe et la guerre civile qui s’ensuivit. Inspirés par les destroyers français de la classe Vauquelin, les constructeurs de navires soviétiques conçurent le premier modèle, le “Project 1”, qui devait surpasser tout les types de destroyers soviétique en service à l'époque.

La construction du destroyer “Project 1” fut approuvée en février 1930. Les premiers navires furent ensuite construits en 1932. Le Leningrad, en tant que navire de tête, fut construit en novembre 1932 et mis à flot après seulement un an de construction. Au cours de ses essais en mer, le Leningrad dépassa les attentes en atteignant une vitesse beaucoup plus élevée que celle initialement prévue. Cependant, les essais en mer révélèrent également plusieurs problèmes, ce qui retarda sa mise en service mais permit de lui installer diverses modifications durant son séjour en cale sèche.

Enfin, le navire entra en service en décembre 1936 et fut affecté à la Flotte de la Baltique. Après l'invasion allemande de l'Union soviétique, le Leningrad fut chargé de protéger les dragueurs de mines et, plus tard, effectua lui-même des mises en place de champs de mines maritimes. Le navire opérait principalement dans les eaux autour de Kronstadt et de Léningrad même, bombardant souvent les positions ennemies sur le rivage ou apportant son soutien aux troupes russes. Il continuera de fournir son appui jusqu'à ce que le siège de Léningrad soit levé en 1944.

Après la Seconde Guerre mondiale, le Leningrad continua de servir au sein de la Flotte de la Baltique et se modernisa au début des années 1950. Cependant, il fut reconverti en navire-cible et sera utilisé comme tel en 1960, avant qu'un tir de missile anti-navire ne scelle définitivement son destin en mai 1963.

image
image

Dans War Thunder, le Leningrad sera l’un des principaux prix à remporter pour les capitaines qui participeront à notre marathon naval. Bien que partageant un certain nombre de similitudes avec son “sistership” le Moskva, ce navire offre de meilleures capacités antiaériennes et permet aux capitaines d’avancer plus rapidement dans l’arbre de recherches naval grâce à son statut premium.

Partageant une configuration d’armement principal identique à celle du Moskva, le Leningrad est également équipé de cinq canons B-13 de 130 mm. Ces canons peuvent infliger de sérieux dommages à leurs adversaires, mais ses tourelles tournent très lentement et ne pourront donc pas réagir rapidement aux imprévus que vous pourriez rencontrer. Cependant, les capitaines peuvent toujours tenter de résoudre des situations délicates à l’aide des deux quadruples lanceurs de torpilles de 533 mm du navire.

Fonds d'écran:

Contrairement au Moskva, le Leningrad dispose d’un arsenal étendu d’armements secondaire et antiaérien. Equipé d'un double canon et de deux canons simples 34-K de 76 mm munis d’obus AA, de six canons simples 70-K de 37 mm et de quatre mitrailleuses simples DshK de 12,7 mm, le destroyer sera bien mieux équipé pour faire face aux cibles aériennes et aux navires de surface plus petits qui essaieront de se rapprocher discrètement de lui. En conséquence, les capitaines du Leningrad  se préoccuperont moins des avions et des patrouilleurs ennemis et se concentreront plutôt sur les grands navires de surface pendant que leurs artilleurs se chargeront du reste.

À l’instar du Moskva, le blindage du Leningrad est composé d’épaisses plaques blindées protégeant l'équipage qui manie les canons principaux. Cependant, le Leningrad peut toujours compter sur sa rapidité pour se protéger. Pouvant atteindre une vitesse maximale de 43 nœuds (80 km/h), il peut échapper aux tirs ennemis tout en étant capable d'effectuer des manœuvres rapides et précises.

Le destroyer de tête Leningrad sera disponible pour tous les capitaines et constitue l’un des prix de notre marathon naval. Participez à l'événement et ne manquez pas les autres prix qui accompagnent ce navire! Nous vous souhaitons bonne chance et bon vent, capitaines!


Précédents devblogs:

Commentaires (7)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.