26 juin 2018

USS Barker - L’ange gardien des marins

L'USS Barker est l'un des destroyers américains de classe Clemson qui sera disponible pour tous les participants des tests de la bêta fermée des forces navales. Sa petite taille, sa vitesse élevée et ses armements meurtriers lui permettent de chasser efficacement les navires plus petits mais aussi de soutenir de plus gros navires au combat.  

CBT des forces navales

Brièvement: Un vaisseau de la classe des destroyers américains Clemson, doté d'une grande mobilité, de canons à tir rapide et de torpilles véloces dans un ensemble compact.

Histoire

Commandé en avril 1919, l'USS Barker faisait partie du deuxième lot de production des destroyers de la classe Clemson. Il a été achevé en septembre de la même année et est entré en service auprès de la marine américaine en décembre. Dans l'entre-deux-guerres, l'USS Barker a visité plusieurs ports turcs et du Moyen-Orient, avant de rejoindre la flotte asiatique au début des années 1920. Il a navigué dans les eaux asiatiques et effectué des patrouilles au large des côtes du Nicaragua avant d'effectuer plusieurs visites dans les ports européens à la fin des années 20. L’USS Barker a été maintenu dans le théâtre asiatique au sein de la flotte d’Asie jusqu'en 1941, quand les États-Unis sont officiellement entrés en guerre après le raid de Pearl Harbor.

Au moment du raid sur Pearl Harbor, l'USS Barker était stationné à Bornéo. Après le déclenchement des hostilités entre les États-Unis et le Japon, le Barker a entrepris plusieurs missions de patrouille et d'escorte dans les environs de Bornéo et des Indes orientales néerlandaises. Les fonctions de patrouille et d'escorte représentaient la majeure partie des missions de l'USS Barker alors qu'il était stationné dans le Pacifique. En 1943, cependant, l’USS Barker a été assigné au théâtre atlantique au sein d'un groupe de recherche et destruction. Malgré cela, l'USS Barker se livrait rarement au combat direct. Au lieu de cela, il se définit par ses efforts pour sauver la vie de dizaines de marins allemands, qui ont eu la chance de survivre au naufrage de leur navire. De 1944 jusqu'à la fin de la guerre, le Barker était principalement relégué à des fonctions d'escorte de convoi dans les Caraïbes et à Terre-Neuve. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'USS Barker a été déclassé et vendu pour la ferraille en novembre 1945, marquant la fin de sa période de service de 26 ans.

  

image
image

Dans War Thunder, l’USS Barker sera un destroyer du troisième rang de l'arbre naval américain, disponible pour tous les participants des tests de la bêta fermée des forces navales. Contrairement à la classe Fletcher qui partage le même rang, les futurs capitaines du Barker devront avoir des attentes plus modestes vis à vis des destroyers de classe Clemson. Étant des conceptions de l'époque de la Première Guerre mondiale, les destroyers de classe Clemson n'étaient pas particulièrement lourdement armés et n'étaient pas du tout blindés. Cependant, leur petite taille, leur grande vitesse et leur excellente manoevrabilité font d'eux des chasseurs de vedettes lance-torpilles exceptionnels et des navires de soutien.

Fonds d'écran:

L'USS Barker est équipé d'un armement primaire composé de quatre batteries simples de canons de 4 '' (102 mm). Bien que ceux-ci soient répartis uniformément le long du pont du navire pour permettre de bons angles de tir, il est impossible detirer sur une même cible avec les 4 armes simultanément, en raison de la disposition des deux canons centraux à côté des cheminées. Cependant, cet inconvénient est quelque peu compensé par l'excellente cadence de tir des canons. En plus de l'armement primaire, le Barker est également équipé de deux canons anti-aériens de 20 mm, capables de fournir au moins un semblant de protection contre les menaces aériennes, ainsi qu'un canon unique de 76,2 mm (3 '') sur la poupe du navire, agissant commearme AA.  

Compensant l'absence totale de protection blindée du Barker, la vitesse de pointe maximale de 30 nœuds (56 km / h) ainsi qu'une excellente manoeuvrabilité résultent du déplacement relativement faible du navire - 1699 tonnes. Les futurs capitaines du Barker devront à tout prix utiliser la mobilité du vaisseau pour déborder les plus grands adversaires, tels que les croiseurs légers, afin de déployer une série de torpilles Mk.XV de 533 mm depuis l'un ou l'autre des deux lanceurs présents sur le navire. La bonne mobilité devrait également être mise à profit pour sortir des situations de combat défavorables, car le Barker, avec ses 150 marins, ne peut pas supporter un tir prolongé des navires ennemis.

Bien que l'USS Barker ne semble pas être un premier choix attrayant pour vos batailles navales, il peut surprendre le capitaine occasionnel par ses performances, alors nous vous conseillons de l'essayer dans les tests de la Béta fermée à la prochaine occasion. Qui sait, peut-être l'USS Barker est-il peut-être le navire qu’il vous faut, après tout?

  


Les ajouts des forces navales:


L'équipe War Thunder

Commentaires (2)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.