18 juin 2018

Siebelfähre SF 40 Schwere

Fonds d'écran:

En bref: Une péniche antiaérienne allemande spécialement conçue et équipée d'une redoutable combinaison de canons AA légers et lourds, idéale pour faire exploser vos adversaires terrestres et aérien!

Conçu comme un engin de débarquement de fortune destiné à être utilisé pour l'invasion navale prévue en Grande-Bretagne, le Siebelfähre était une barge de transport allemande modulaire, souvent équipée d'armes lourdes, chargée d'aider les troupes de débarquement. Les aspirants capitaines auront l'occasion de commander le Siebelfähre dans les essais bêta fermés à venir des forces navales de War Thunder!

Histoire

Le Siebelfähre a été conçu par Friedrich Siebel, propriétaire d'une entreprise allemande de fabrication d'avions moins connue qui porte son nom. L'idée de Siebel était de fournir à l'armée allemande un vaisseau de transport, produit en série et efficace, pour l'invasion planifiée de la Grande-Bretagne.

Son bateau serait une construction utilisant des parties de ponts et de pontons, constitué deux barges reliées entre elles dans un style de catamaran par un pont en bois. Le navire était censé être déplacé par des moteurs d'avion et pouvait facilement être démonté et remonté grâce à sa construction modulaire, permettant au navire d'être également transporté par voie terrestre.

L'idée a été accueillie avec beaucoup d'enthousiasme par les militaires allemands et une commande pour 400 de ces engins a bientôt suivi. L'ordre englobait plus d'une seule version du navire, cependant. Par exemple, certaines versions étaient spécialisées pour effectuer des tâches anti-aériennes et devaient couvrir les troupes de débarquement contre les attaques aériennes. Celles-ci étaient équipées de canons AA légers de 20mm et 37mm jusqu'au canon lourd FlaK de 88mm, selon la version.

Cependant, avant que tous les 400 navires puissent être construits, l'invasion de la Grande-Bretagne fut annulée et le besoin de Siebelfähre disparut aussi sous les vagues. Néanmoins, environ 200 de ces navires étaient encore fabriqués avant l'annulation de l'ordre et la majorité d'entre eux ont été utilisés dans des opérations de transport et de pose de mines en mer Noire et en Méditerranée. Les Siebelfähre ont été utilisés jusqu'à la fin de la guerre et certains navires ont continué à servir dans les années 1960 en tant que ferries civils.

image
image

Dans War Thunder, le SF 40 sera l'un des vaisseaux de départ de rang I que les aspirants capitaines auront la chance de débloquer dans les tests de la bêta fermée des forces navales de War Thunder.

Contrairement aux nombreux vaisseaux rapides et élégants de ce rang, le SF40, et, avec son déplacement de 160 tonnes et sa vitesse maximale de 16 km / h, ce n'est pas exactement ce que certains appelleraient un monstre de la vitesse. Au lieu de profiter des vitesses élevées, le SF 40 compte sur sa faible vitesse et sa grande taille pour faire croire à l'ennemi que c'est une petite île inoffensive. Blague à part cependant, le SF 40 est une force avec laquelle il faut compter malgré sa faible vitesse et son agilité.

Étant essentiellement deux barges connectées en catamaran, la SF 40 offre une excellente navigabilité et est une cible plus difficile à couler que les MTB moyens trouvés à son rang. En outre, le SF 40 est exploité par un équipage de 47 marins - le plus grand parmi les navires allemands de rang I. Avoir un tel équipage à ce rang permet au SF 40 de prendre plus de dégâts en combat et de continuer à avancer, comparé à d'autres vaisseaux.

Cependant, ni la vitesse ni la capacité de survie n'est le véritable point fort du SF 40 - cet honneur va à sa puissance de feu. Équipé d'un armement primaire de quatre canons FlaK 36 de 88 mm à tir rapide, tirant des obus explosifs, le SF 40 peut pratiquement faire sauter une torpille hors de l'eau avec une seule salve bien dirigée. Cependant, en raison de la disposition des canons et de leur vitesse de déplacement quelque peu limitée, les capitaines auront rarement l'occasion de mettre à nu les quatre canons et de traquer une cible trop longtemps. Cela signifie que les commandants en herbe de ce véhicule doivent s'assurer de saisir toutes les occasions de tir, car un seul coup direct suffira à paralyser l'ennemi à un point tel qu'il ne pourra pas se rétablir avant que la deuxième salve ne quitte le barillet.

image
image

Complétant l'armement principal, il y a deux canons anti-aériens simples de 20mm, placés au-dessus de la superstructure du SF 40. Ceux-ci peuvent être utiles pour protéger le SF 40 des menaces aériennes ainsi que des vaisseaux ennemis rapides à courte distance. Cependant, si vous pensez qu'ils ne font pas tout à fait le travail aussi bien que vous le souhaitez, vous pouvez utiliser les canons de 88mm une fois de plus contre les menaces aériennes. Il suffit de charger les obus AA , viser ... et regarder un tas de ferraille brûler dans l'eau au loin. C'est un spectacle dont vous ne serz pas prêt d'être lassés, croyez-nous.

Les bêta-testeurs des forces navales de War Thunder auront la chance d'être parmi les premiers à connaître la puissance de feu dévastatrice du SF 40 très bientôt. Jusque-là, nous vopus souhaitons des mers calmes!

CBT FLOTTE


Plus d'ajout dans la branche navale:


L'équipê War Thunder

Commentaires (12)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.