War Thunder background
Mi-24A: Un Hind impeccable

La première version de l’hélicoptère militaire le plus produit du bloc de l’est – le Mi-24A. Voici le précurseur d’une fastueuse dynastie militaire dans War Thunder!

En bref: Le Mi-24A est un hélicoptère lourd, rapide et fiable avec un bon choix d’armement. Il s’agit du premier véhicule de la légendaire série des Hind!

Histoire

En étudiant les possibilités offertes pour la création d’un hélicoptère, et avec l’expérience acquise par les autres pays, Mikhail Leontyevich Mil en déduit qu’un hélicoptère de combat bien armé et bien protégé était la clé pour augmenter la mobilité de l’Armée Soviétique. Il devait être capable de transporter du matériel et des parachutistes - un espèce de véhicule blindé volant. Contrairement à l’Armée Américaine, chez qui les hélicoptères de transport de troupes opéraient avec la couverture des hélicoptères d’assaut, Mikhail décida de créer un véhicule qui pourrait accomplir ces deux tâches à lui seul. Les ingénieurs des bureaux de conception Mil avaient déjà acquis une expérience certaine dans le développement d’hélicoptères, et ils avaient également déjà mené quelques expérimentations sur la transformation d’hélicoptères de transport en hélicoptères d’attaque. Cela signifie donc que dès que le concept d’hélicoptère de transport-d’assaut fût validé par les officiers militaires, les ingénieurs se mirent directement au travail. Lors de l’été 1969, soit très exactement un an après le début des travaux, les ingénieurs de Mil étaient prêts à présenter un prototype pour les bancs d’essais.

La première version du Mi-24 avait déjà les caractéristiques et équipements familiers à ce que tout les fans de véhicules militaires trouveront dans les futures versions produites en série, le Mi-24B et le Mi-24D. La silhouette singulière ayant inspiré le surnom de “Hind” au Mi-24, 2 turbomoteurs TVZ-117, un train d’atterrissage rétractable, une soute pour accueillir des parachutistes, et des ailes sur lesquelles un armement pouvait être monté. Cependant, il y avait aussi quelques différences. Le rotor de queue du Mi-24A était placé sur la droite - il a été déplacé sur la gauche seulement en 1974. Une cabine simple était assemblée sur le Mi-24A, avec une verrière plate - surnommée la “véranda”, dans laquelle l’opérateur de l’armement et le pilote pouvaient prendre place l’un derrière l’autre avec un léger décalage. La principale différence se trouvait au niveau de l’armement. Au moment de la création du Mi-24, l’armement qui était demandé par les militaires - à savoir des ATGM Shturm modernes avec système de visée avancé, et une mitrailleuse à haute cadence de tir pour la tourelle rotative du nez- n’était pas prêt. La première version du Mi-24 était équipée d’ATGM Falanga-MV avec système de visée manuelle, d'une mitrailleuse monotube A-12.7 montée dans une tourelle à mobilité réduite dans le nez de l’appareil, avec un simple collimateur, et des roquettes non guidées, ou jusqu’à 1000 kg de bombes  sur les points d’attache des ailes. Officiellement, le Mi-24 ne fut jamais accepté en service, bien que de nombreux appareils supplémentaires furent construits - en comptant les versions d'entraînement, environ 240 au total. Le Mi-24A pris part à des opérations militaires en Ethiopie, en Afghanistan et en Libye.

image
image

Le Mi-24A sera l’un des premiers appareils disponibles lors de la mise à jour 1.81 “La chevauchée des Valkyries”. Bien sûr, le Mi-24A diffère des modèles plus récents au niveau de son armement moins moderne, mais sa vitesse, sa survivabilité et le choix offert pour l’emport de charges en font un Hind à part entière! Les ATGM Falanga, en dépit de leur faible vitesse en vol et de leur guidage manuel, sont très efficaces contre les chars. Les pilotes de Mi-24A ont également plusieurs options pour équiper leur appareil, en combinant des roquettes guidées (Falanga-MV) et non guidées (jusqu’à 128), ainsi que des bombes de 250 ou 500 kg. 

Fonds d'écran:

La maniabilité du Mi-24 n’est pas aussi bonne que celle du Huey par exemple. Mais sa vitesse est largement supérieure. Tirez donc avantage de cela! La stratégie militaires de la série des Mi-24 est de mener l’assaut à vitesse maximale, et de lancer les roquettes non guidées en s’arrêtant - après tout, même les Falanga moins modernes peuvent mettre des chars légers ennemis en feu depuis des distances respectables. L’hélicoptère est doté d’un blindage pare-balle et anti-éclat au niveau de la cabine, sur les côtés et autour des moteurs. Grâce à cela, le Mi-24 peut survivre à une petite rafale de calibre .50 à longue distance, et parfois même à des menaces plus sérieuses encore. De plus, l’hélicoptère peut retourner sur sa zone d’atterrissage même avec un seul moteur, et parfois même avec l’énergie induite par l’autorotation.

En résumé, le Mi-24A est une bonne manière de s’acclimater à la série des “Hind”, et de commencer à apprendre les tactiques de batailles avec ces véhicules. Le premier Mi-24A prendra son envol dans les batailles combinées lors de la mise à jour 1.81 “La chevauchée des Valkyries” - nous l’attendons tout aussi impatiemment que vous!


Consultez les autres devblogs:

 

 

 

L'équipe War Thunder

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
Anniversaire de la fondation du "Corps of Royal Engineers": Le retour du Centurion AVRE!
  • 24 mai 2024
FOX-3: Missiles à guidage radar actif
  • 24 mai 2024

Commentaires (24)

Commenting is no longer available for this news