7 décembre 2017

Le SOMUA S.35 - Le bouclier de la République

Aujourd'hui, nous sommes ravis de vous présenter une célébrité parmi les chars français, le char moyen SOMUA S.35. Dans la mise à jour 1.75 "La Résistance", le SOMUA S.35, considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs chars moyens des années 1930, arrive dans War Thunder avec l'arbre de recherche très attendu des forces terrestres françaises!

Histoire

Le SOMUA S.35 a été développé en réponse à un ensemble d'exigences émises en 1934, appelant à une nouvelle conception de char de cavalerie qui serait capable de résister aux tirs directs des armes antichars contemporaines. La SOMUA a été chargée de construire un tel char et, au printemps de 1935, elle a achevé la construction du premier prototype, baptisé AC3. Les tests ont révélé quelques défauts dans la conception du premier prototype, que SOMUA a ensuite corrigé avec les quatre véhicules de pré-production suivants. Les essais de ces véhicules ayant donné des résultats satisfaisants, la modification AC4 du véhicule a été adoptée comme char moyen standard pour les unités de cavalerie de l'armée française en 1936 et a ensuite reçu sa désignation officielle SOMUA S.35. La production en série a débuté en 1936 avec un projet de 600 S.35 initialement commandés. Cependant, au fil du temps, les restrictions budgétaires ont commencé à limiter la quantité de chars S.35 qui pourraient être fabriqués. Ainsi, sur les 600 premiers chars prévus, 450 ont été effectivement commandés et construits pour l'armée française.

Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, le S.35 se retrouva bientôt à défendre le sol français contre l'invasion allemande. Comme le char a été conçu pour combattre les véhicules blindés contemporains des autres nations de l'époque, il a bien résisté à l'assaut des Panzer III et des premières versions du Panzer IV. En fait, dans la plupart des batailles où le S.35 a affronté des panzers allemands à des distances d'engagement d'environ 1000 mètres, il a pu détruire son ennemi sans subir de dégâts critiques. Alors que le S.35 se débrouillait fort bien au combat, les mécaniciens chargés de l'entretien du véhicule n'avaient que peu de bonnes choses à dire sur le char. En raison de sa coque moulée et de sa conception de suspension complexe, il était notoirement difficile à entretenir et à réparer. En fait, l'entretien était si difficile que, lorsque le char était endommagé au combat, il était peu probable que l'équipage puisse réparer les dégâts sur place. Néanmoins, bien que le S.35 ait connu un bref succès au combat, ses victoires furent en réalité de courte durée. En juin 1940, la France capitule et les forces allemandes occupent la partie nord du pays, tandis que le gouvernement de Vichy s'établit dans le sud. Plusieurs dizaines de S.35 ont été capturés, modifiés et utilisés par les Allemands et les Italiens, et seulement une poignée de S.35 étant également donnés aux alliés de l'axe tels que la Hongrie et la Bulgarie. Le S.35 a été finalement déclassé du service actif avec la fin des hostilités en 1945.

image
image

Dans War Thunder, le SOMUA S.35 est de fait un atout indispensable à toute présélection des forces terrestres françaises de bas rang, non seulement en raison de son statut emblématique, mais aussi en raison du bon équilibre entre sa puissance de feu, sa mobilité et la protection que le véhicule a à offrir à ses commandants. Parlant d'un point de vue historique, le S.35 avait seulement quelques inconvénients majeurs, tels que la maintenance difficile, la portée limitée et le faible nombre de membres d'équipage. Heureusement, cet inconvénient a surtout affecté la performance du véhicule en combat réel, ce qui signifie que le S.35 ne sera probablement pas entravé par ces défauts dans sa route vers la victoire sur les champs de bataille de War Thunder. Employé par les régiments de cavalerie, le S.35 était principalement destiné à exploiter les percées réalisées par l'infanterie. Pour ce faire, le véhicule était équipé d'un moteur diesel V8 de 190 chevaux qui lui donnait une vitesse maximale de 40 km / h sur les routes pavées. Une fois que le S.35 entre en contact avec l'ennemi, les joueurs pourront profiter des bonnes propriétés balistiques et de la cadence de tir du canon SA 35 de 47 mm monté dans la tourelle entièrement rotative pilotée par le commandant. Cependant, il convient de garder à l'esprit que les munitions perforantes que le canon utilise ne contiennent pas de charge explosive. Cela signifie que même s'il ne sera pas difficile de pénétrer la plupart des cibles, même jusqu'à une distance de 1 000 m, les obus devront toucher la cible à des endroits cruciaux pour infliger le maximum de dégâts et être efficaces.

Fonds d'écran:

 

Bien que cela ne se remarque pas à première vue, le S.35 est en fait beaucoup plus petit que ses adversaires principaux - les Panzer III et IV. Alors que d'une part, la taille plus petite rend le char plus difficile à atteindre, d'autre part, elle limite également le nombre de membres d'équipage qui peut être installé à l'intérieur. C'est un problème qui a non seulement désavantagé le véhicule en combat réel, mais qui a considérablement augmenté la charge de travail du commandant (qui devait donner les ordres, viser et recharger le canon)et a donc eu un fort un impact sur la performance du véhicule. Bien que tous les véhicules de War Thunder soient commandés par un membre de l'équipage, le joueur, qui ne possède que trois membres d'équipage, devra limiter quelque peu ses capacités offensives avec le S.35, car un coup pénétrant suffira probablement à neutraliser tout l'équipage du compartiment de combat. La dernière ligne de défense des S.35 est son blindage de protection. Composé de 47mm et 42mm d'acier moulé respectivement pour la coque frontale et la tourelle, le S.35 sera capable d'encaisser les tirs directs de certains canons antichars plus faibles à courte distance, tout en étant capable de dévier les tirs de certains des canons les plus puissants, ou les tirs de véhicules éloignés.

Le SOMUA S.35 roule vers les champs de bataille de War Thunder avec la prochaine mise à jour majeure du jeu. Gardez un oeil sur les news pour savoir ce que la mise à jour 1.75 vous réserve! A bientôt!

Pré-commandez les bundles


Devblogs

Commentaires (15)

Commenting is no longer available for this news