War Thunder background
HMS Glorious - Un design de navire de guerre scandaleux

Le HMS Glorious est un croiseur de bataille de la Première Guerre mondiale, conçu afin de participer au plan ambitieux de capture de la partie orientale de la côte baltique. Le plan ne s’est jamais concrétisé mais des navires spéciaux ont été construits pour l’occasion. Dans la prochaine mise à jour “Fire and Ice”, le croiseur de combat le plus léger du jeu viendra s’amarrer dans les ports de War Thunder.

En bref : un croiseur de bataille britannique très faiblement blindé mais agile, doté de canons de 15 pouces.

HMS Glorious, croiseur de bataille, Royaume-Uni, rang V

Caractéristiques:

  • Puissants canons de 381 mm
  • Blindage très fin
  • Excellente mobilité
  • Armement secondaire conséquent
  • Défense antiaérienne médiocre
Histoire

Durant la Première Guerre mondiale, l’amiral de la Royal Navy Fisher travaillait sur un plan d’invasion de l’Allemagne depuis la côte de la mer Baltique. Comme le plan exigeait de grands navires, que Fisher ne pouvait pas commander en raison des contraintes de la guerre, il travailla en 1915 sur une nouvelle classe de croiseurs de bataille, similaire au Renown mais avec un blindage minime, une vitesse élevée et un armement de gros calibre de 15 pouces (381mm).

Selon le plan de Fisher, il fallait construire un total de 3 navires de cette nouvelle classe. Le navire de tête - le Courageous - a été coulé en mars, suivi du Glorious en mai et du Furious en juin 1915. Le HMS Glorious a été lancé en avril 1916 et achevé fin octobre, avant d’être remis à la Royal Navy. Après que Fisher ait quitté le poste de First Sea Lord, le concept de ces navires a été critiqué en raison du déséquilibre de leurs caractéristiques de combat, principalement les armes et la protection.

Néanmoins, le HMS Glorious prit part à quelques opérations majeures des dernières années de la Première Guerre mondiale, comme la deuxième bataille de la baie d’Helgoland en novembre 1917. Le navire de guerre était également présent lors de la capitulation de la flotte allemande le 21 novembre 1918. Durant l’entre-deux-guerres et selon les termes du traité naval de Washington, le HMS Glorious a été choisi pour être converti en porte-avions. Cette modernisation a duré de 1924 à 1930. En tant que porte-avions, le HMS Glorious a participé aux premiers combats de la Seconde Guerre mondiale, avant d’être coulé par les canons des cuirassés allemands Scharnhorst et Gneisenau en 1940.

image
image

Dans War Thunder, le HMS Glorious sera un nouveau croiseur de bataille, arrivant en jeu avec la prochaine mise à jour majeure “Fire and Ice” aux derniers rangs de la flotte de haute mer britannique. Contrairement aux autres navires de guerre de ce type déjà présents dans le jeu, le HMS Glorious repose entièrement sur ses capacités offensives. Il affiche une excellente puissance de feu et de bonnes caractéristiques de mobilité au détriment du blindage. Alors, commandants, prêts à essayer ce véritable “glass cannon”?

Comme nous l’avons déjà dit, le HMS Glorious dispose d’une sérieuse puissance de feu mais elle ne sera pas suffisante pour vaincre rapidement les cuirassés qu’il rencontrera au combat. Son armement principal consiste en deux tourelles doubles avec des canons de 381mm, déjà connues des joueurs grâce au HMS Hood, que nous avons ajouté au jeu dans une des dernières mises à jour. Les canons secondaires sont mieux agencés avec 6 affûts de 102mm répartis sur la superstructure du navire, assurant une couverture totale contre les cibles navales. Le modeste armement antiaérien du navire se compose de seulement deux canons de 76mm. Finalement, l’arsenal du Glorious est complété par 14 tubes lance-torpilles de 533mm, dont deux sont immergés sous la tourelle avant du navire et six autres tubes lance-torpilles doubles à l’arrière. Le HMS Glorious est donc capable d’attaquer une grande variété de cibles mais reste vulnérable aux attaques aériennes, comme la plupart des navires de cette époque.

Fonds d'écran:

D'un autre côté, les constructeurs navals britanniques ont équipé le HMS Glorious d’un blindage très fin. Si, par nature, les croiseurs de bataille sacrifient d’une manière ou d’une autre le blindage au profit de la vitesse et de la puissance de feu, le HMS Glorious ne dispose que d’une protection minimale sous la forme d’une ceinture de 76mm. En termes de protection, le HMS Glorious égale certains croiseurs légers de l’entre-deux-guerre et est donc vulnérable aux dégâts infligés par les obus de gros calibre tirés par les croiseurs lourds et surtout, les cuirassés. Les commandants devraient prendre en compte ce facteur et adapter leur tactique à celle des croiseurs légers.

Anecdote: Lors de la conversion en porte-avions, les tourelles et les canons de 381 mm ont été conservés puis améliorés et utilisés pour équiper le dernier cuirassé de la Royal Navy, le HMS Vanguard.

Cependant, ne pas être alourdi par un blindage excessif signifie également que le déplacement du HMS Glorious pourrait être maintenu assez bas. Ceci, combiné à un système de propulsion à vapeur de 90 000 chevaux, assure une vitesse de pointe impressionnante de 32 nœuds (59 km/h), permettant ainsi au HMS Glorious de suivre le rythme des autres croiseurs de son équipe. C'est un trait particulièrement utile lorsque les capitaines peuvent suivre des croiseurs anti-aériens dédiés, capables d'étendre leur sphère de protection autour du HMS Glorious et d'éliminer ainsi l'une des faiblesses du navire.

Le croiseur de bataille HMS Glorious arrivera bientôt dans les ports de War Thunder avec la prochaine mise à jour majeure du jeu, avec toutes les nouvelles intéressantes dont nous vous faisons part dans les “devblogs” de War Thunder.

Lire plus:
Véhicules du Battle Pass: PBM-5A Mariner
  • 18 juillet 2024
MPK Pr.11451: Domination en eaux peu profondes
  • 18 juin 2024
Seek & Destroy: Améliorations & Peaufinage
  • 14 juin 2024
Vextra 105: Close Fire Support!
  • 13 juin 2024

Commentaires (2)

Les commentaires sont prémodérés 
Commenting is no longer available for this news