27 septembre 2019

Opération «Chantier naval»: Le MBK-161 (1943) - Cuirassé de guerre en eaux peu profondes

Fonds d'écran:

La série des canonnières Project 161 est née dans la ville assiégée de Léningrad en 1943. Elles avaient pour objectif de traquer et de détruire les torpilleurs ennemis, ainsi que de fournir un appui-feu aux troupes de débarquement. Les 20 bateaux du Project 161 étaient rattachés à la flotte soviétique de la Baltique et a participé de manière intensive à la libération de Léningrad et aux opérations qui ont suivi dans la région.

image
image

Dans War Thunder, le MBK-161 (1943) est une canonnière de rang II de la flotte soviétique. Lorsque vous verrez le MBK-161, ses objectifs au combat vont sembleront évidents: le pont est équipé de canons et de mitrailleuses de différents calibres afin de rendre les salves aussi meurtrières et concentrées que possible. Les canons principaux sont deux canons de 76mm dans des tourelles de char T-34, situés au milieu du pont, devant et derrière la timonerie, un canon de 37 mm assisté d’un canon de 45 mm à l’arrière. Quelques mitrailleuses de gros calibre secondent cette ligne d'artillerie compacte mais meurtrière.

La canonnière MBK-161 offre une puissance de feu parfaite et une résistance correcte, mais sa vitesse sera son point faible, pouvant n’atteindre que 13-14 nœuds (~ 25 km/h) au maximum. Cela limite certainement les tactiques du bateau pour attaquer ou défendre un point de capture ou avancer. Le MBK-161 est lent mais destructeur. Assurez-vous de tirer avec précision et son armement puissant fera le reste!

Le véhicule présenté seront disponibles dans l’opération «Chantier naval» dont nous parlerons plus tard.


L'équipe War Thunder

Commentaires (6)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.