13 octobre 2017

Le SO.8000 Narval - Le Fer de lance


Les nouvelles flottes de porte-avions d'après-guerre envisagées par la France avaient besoin d'un chasseur et d'un avion d'attaque tout aussi récent, mais efficaces et fiables: le Nar.8, un chasseur à hélice propulsive bipoutre, peu orthodoxe, spécialement conçu pour les opérations d'appontage. Cependant, malgré le fait qu'il n'ait pas franchi le stade du prototype, les pilotes de War Thunder peuvent désormais espérer exploiter la puissance de cette fougueuse bête volante française dans la prochaine mise à jour 1.73!


ACHETER

Pre-order - SO.8000 Narval Advanced Pack - 29.99 -

  • Avion SNCASO SO.8000 Narval (Rang 4 France) - Disponible après la maj 1.73;
  • Bonus de précommande: emblème du 1/19 "Gascogne" groupe de bombardement;
  • Bonus de précommande: Titre en jeu“Hot Shot”;
  • Compte premium de 15 jours;
  • 1000 Golden Eagles;
  • Accès à la béta fermée des avions français (après la maj 1.73)

Les utilisateurs de PS4 pourront acheter le bundle du SO.8000 Narval après la publication de la mise à jour 1.73. La date exacte sera annoncée à une date ultérieure.

Histoire

Consciente de la valeur stratégique des porte-avions pendant la Seconde Guerre mondiale, en particulier dans le théâtre du Pacifique, la France était impatiente d'en assembler sa propre flotte avant même la fin de la Seconde Guerre mondiale. Peu de temps après la libération de la France, la Grande-Bretagne a fourni à la marine française un de leurs porte-avions d'escorte, le HMS Biter, que les Français ont rebaptisé Dixmude. Soucieux de démontrer le pouvoir de la marine française réactivée dans les colonies d'outre-mer après la guerre, les Français commencèrent bientôt à construire leurs propres navires. Naturellement, la construction de nouveaux porte-avions a également eu pour conséquence un besoin de nouveaux avions embarqués. L'industrie aéronautique française, qui se reconstruisait rapidement après la guerre, a répondu à l'appel à projet et a présenté plusieurs modèles à l'armée française à la fin des années 1940.

L'une de ces propositions était le SNCASO SO.8000 Narval. Ces avions multi-rôles pourraient facilement être transformés en chasseurs, en avions d'attaque au sol, en bombardiers rapides ou en avions de reconnaissance, en ajoutant différentes panoplies d'armes et d'équipements. Étant donné que l'avion a été conçu dans une configuration d'hélice propulsive bipoutre, il a été jugé très peu orthodoxe pour une conception d'aéronef à vocation aéronavale. Néanmoins, l'avion promettait d'excellentes performances, les responsables militaires français ont donc donné le feu vert au projet en commandant 2 prototypes à tester. Bien que les deux prototypes aient été construits à la fin de 1948, les vols inauguraux ont dû être retardés de plusieurs mois car, du fait de la complexité du design, les ingénieurs de la SNCASO n'ont cessé de détecter de nouveaux problèmes et de les corriger. Finalement, le 1er avril 1949, le Narval, comme il a été surnommé, a pris son envol. À la fin de 1949, il était prêt à passer les tests militaires officiels. Ces tests ont montré que le Narval, malgré de superbes performances, n'était pas très adapté aux opérations de décollage / appontage d'un porte-avion. La maniabilité globale difficile, ainsi que la visibilité limitée du poste de pilotage lors des procédures de décollage et d'atterrissage, rendaient très difficile une utilisation efficace de l'avion, même pour les pilotes les plus expérimentés. Après ces échecs aux différents tests, l'armée française a très vite perdu confiance dans le modèle. Ironiquement, quelques années plus tard, au début des années 1950, la France a acheté un certain nombre de Sea Venom, qui présentaient un concept similaire à celui de la SO8000, en provenance de Grande-Bretagne, pour leurs porte-avions.


Dans War Thunder, le Narval sera l'un des premiers représentants de la future nation française en jeu, en tant que véhicule premium du quatrième rang. Il ne faut pas un oeil d'expert pour dire que le Narval a été construit pour la vitesse et la performance. Si à première vue vous avez supposé que cet avion est rapide, alors vous avez absolument raison! Pouvant dépasser les 700 km / h en vol en palier, le Narval sera plus que capable de résister à beaucoup des rivaux qu'il rencontrera dans les batailles de haut rang. Cependant, ce n'est pas seulement le look rapide et aérodynamique qui permet au Narval d'atteindre des vitesses aussi élevées - c'est principalement le moteur qui en est responsable. L'Arsenal 12H, une adaptation française et développement ultérieur du moteur allemand Jumo 213A, est capable de produire une impressionnante puissance de 2.300 chevaux avec le WEP engagé. Bien que cela puisse sembler beaucoup, ne vous méprenez pas, le Narval, avec son poids moyen au décollage d'environ 6,5 tonnes, n'est pas un avion léger, il a donc besoin de toute cette puissance pour remplir le rôle qui lui est attribué au combat.


Télécharger les fonds d'écran:  1280x1024 | 1920x1080 | 2560x1440


En parlant de rôles au combat, le Narval était destiné à en tenir plusieurs, allant des tâches classiques de chasseur jusqu'à la reconnaissance et au support au sol. Pour cela, le Narval est équipé d'un armement primaire standard de six canons de 20 mm, situés dans le fuselage avant, sous le cockpit. Cette disposition permet de minimiser les problèmes liés à la propagation horizontale des balles et, grâce à cela, l'exécution de tirs de déflexion à haute vitesse ne dépendra que de la compétence individuelle du pilote. Pour compléter ces armements primaires violents lors d'une mission d'attaque au sol, le Narval peut être équipé d'une paire de bombes de gros calibre ou de plusieurs roquettes non guidées. Cela permet à l'avion d'influencer directement le résultat des combats combinés, en se présentant comme une force sur laquelle il faut compter, même pour les chars sans méfiance au sol.

La France rejoindra le combat avec la prochaine mise à jour majeure pour War Thunder, et le SO.8000 Narval sera juste une de ses nombreuses machines de guerre intéressantes arrivant bientôt. Soyez patients!


L'équipe War Thunder

Commentaires (23)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.