War Thunder background
Ki-67 Hiryu: Dragon japonais
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


Le Ki-67 Hiryu est un bombardier bimoteur moyen (lourd suivant la classification japonaise) utilisé par l'armée japonaise entre 1944 et 1945, jusqu'à la fin de la guerre du Pacifique. Particulièrement efficace et étonnement solide pour un appareil japonais, il fut d'une aide précieuses pour lutter contre les forces américaines.



L'histoire du Ki-67 démarra avec la production d'un prototype en 1942, dans l'optique de remplacer le Ki-49. L'appareil était étonnamment robuste pour un avion japonais, sa conception entièrement en métal avec des renforts de blindage pour l'équipage, les moteurs radiaux et les réservoirs auto-obturants lui permirent de survivre à des dégâts très importants en combat. Le Ki-67 s'avéra particulièrement efficace compte tenu de son coût de production modeste, et fut utilisé en tant que bombardier, torpilleur, intercepteur, avion d'attaque au sol et même sous forme d'avion kamikaze. Il se démarqua lors de l'attaque des aérodromes américains de Saipan, utilisés pour lancer des raids de B-29 Superfortress.

En comptant toutes les modifications, 760 Ki-67 furent produits entre 1942 et 1945.


Wallpaper 1280x1024 | 1920x1080 | 2560x1440


Le Ki-67 sera un appareil intéressant pour les pilotes de War Thunder, avec 527km/h de vitesse de pointe à une altitude de 6000m, et 800kg d'emport de bombes. La soute est capable d'emporter des bombes de 50, 100, 250 et 500kg suivant le type de cible que vous comptez attaquer, ainsi qu'une torpille au besoin. L'appareil est bien défendu avec plusieurs mitrailleuses Ho-104 (une adaptation pour tourelles de la version Ho-103)  sur l'avant, les cotés et l'arrière. Le dos de l'appareil est protégé par un puissant canon de 20mm Ho-5 en tourelle, ce qui va nettement compliquer la vie des pilotes souhaitant vous attaquer du haut. En opposition avec beaucoup d'appareils japonais, le Ki-67 est loin d'être fragile. La structure en métal, les renforts de blindage pour l'équipage et les réservoirs auto-obturants lui permettent de prendre des coups et de rester opérationnel.



Nous allons ajouter les deux versions les plus répendues du Ki-67, "Ko' et "Otsu". Le Ki-67 "Otsu" fut la toute dernière version avant la fin de la guerre, et se démarque des modèles précédents par la présence d'une double mitrailleuse lourde dans la tourelle arrière et d'un système radar pour la détection de navires.


Autres Devblogs:

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
FOX-3: Missiles à guidage radar actif
  • 24 mai 2024
Armure de samouraï: Les MBT japonais
  • 22 mai 2024
En suivant la feuille de route: Battle Ratings séparés pour différents modes + plus d’informations
  • 22 mai 2024

Commentaires (6)

Commenting is no longer available for this news