War Thunder background
Les Tanks lourds de Ferdinand Porsche
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

Panzerbefehlswagen Tiger (P) tank Premium de War Thunder, disponible à l'achat via les Golden Eagles


Le Professeur et Docteur Ferdinand Porsche est reconnu pour être l’un des pionniers de l’ingénierie automobile. Ses projets de voiture, tels que la Volkswagen Type 1 ou la Porsche 911 sont légendaires. Cependant, plusieurs personnes ignorent que durant la Seconde Guerre Mondiale, le Dr. Porsche s’est également essayé à la conception de chars. Alors que la plupart de ses essais n’ont pas quitté l’étape de prototype, ils sont restés importants pour leurs conceptions innovantes.

 

Panzerjäger Tiger (P) Elefant, version modifiée
du chasseur de tank 'Ferdinand' 

La première entreprise de Porsche dans le monde des chars commença en 1939. Les travaux portaient sur un véhicule connu sous la désignation de Type 100. Comme le char n’était désigné pour aucunes spécificités, Porsche et ses ingénieurs étaient libres d’expérimenter leurs propres idées. Une des caractéristiques innovantes dans la construction de ce nouveau char était le montage d’un système de propulsion diesel-électrique. Dans le Type 100, deux moteurs Porsche V10, à refroidissement par air, étaient montés à l’arrière de l’engin. Ces deux moteurs étaient utilisés pour mettre en marche un générateur électrique construit par Siemens, qui par la suite transférait la puissance électrique à deux petits moteurs électriques destinés à faire tourner les deux roues motrices avant. La suspension était également unique : pour sauvegarder de l’espace interne, elle consistait en trois roues de chaque côté avec des bars de torsion montés longitudinalement. Au même moment, Krupp commençait la construction de tourelles pour le véhicule, qui visait à accueillir le canon de 88ll K/56. Cependant, seule la caisse du Type 100 n’a été construite, avant que les travaux ne reprennent sur un nouveau véhicule en Mai 1941.

 

Le nouveau véhicule, dénommé Type 101, recevait une amélioration importante de blindage : 100mm pour l’avant de la caisse, 80mm sur les côté et à l’arrière du char. Après des tests, le nouveau véhicule est renommé VK45.01(P), et Krupp reçu l’ordre de produire 100 caisses de ce nouveau char. Pourtant, la nouvelle construction sera sujette à de nombreuses pannes, principalement à cause de son innovant système de propulsion. Finalement, le 22 Novembre 1942 Porsche a été invité à rencontrer Adolf Hitler. Durant cette rencontre, Hitler décida que la production du « Tiger P » soit arrêtée, que le reste des caisses soient modifiés pour devenir le Panzerjäger Tiger(P) (aussi connu sous le surnom de Ferdinand), armé avec le canon de 88mm L/71. Seul un seul Porsche Tiger vu le service durant la guerre. Après modifications, il servie comme véhicule de commandement (Befehlswagen) dans le 653 Schewere Panzerjäger Abteilung sur le front Est. Après son arrivé en Avril 1944, il sera perdu en combat en Juin de la même année.

 

 

Pz.Kpfw. VIII Maus, conçu par Porsche,
au Musée du tank de  Kubinka 


Alors que la conception du Tiger P était encore en construction, Porsche voulait l’amélioré encore un peu plus. Ce nouveau char sera le Porsche Type 180, désigné plus tard comme le VK45.02(P). L’équipe de conception Porsche décida également de modifier son blindage : le nouveau char comprenait alors 80mm pour le glacis frontal, mais anglé à 55 degrés, au lieu de 200mm non-inclinés comme vue sur le Ferdinand. Malheureusement, une fois de plus, le mécanisme de propulsion a été jugé trop complexe avant même que la première caisse du prototype ne soit produite. Henschel proposa un char bien plus conventionnel, ce qui annula définitivement le Type 180. Krupp continuait alors de produire le prototype de tourelle, qui équipera les 50 premiers Tiger II. Cette tourelle sera plus tard remplacée par une version améliorée, qui éliminera les faiblesses structurelles et renforcera la résistance frontale.

 

Porsche n’en avait cependant pas terminé. En Juiller 1942, il propose la construction d’un char super-lourd à Hitler, qui approuva. Connu sous le surnom de « Maus », ce mastodonte d’acier deviendra le plus gros et le plus lourd des chars jamais construit. Les plans désignaient un char de 200 tonnes, équipé d’un canon de 128mm L/55, avec le plus gros blindage possible. Les premiers tests du prototype V1 sans tourelle commencèrent en Décembre 1943. Plus tard, le second prototype, désigné V2, sera équipé d’un moteur diesel MB517. Le blindage du Maus est réellement impressionnant, avec 200mm de front, incliné à 30 degrés, d’une tourelle de 240mm de blindage également, le Maus aurait été impossible à perforer de front. Cependant, le char était un cauchemar logistique, puis trop lourd et manquant cruellement de puissance. Même avant que les tests ne commencent, l’ordre de production de 150 de ces chars a été annulé en Octobre 1943. En fin de compte, seul deux prototypes ont été construits et aucun d’eux ne virent le combat.

 

Adam “BONKERS” Lisiewicz


Une prochaine mise à jour verra l'arrivée de la décalco "Schwere Panzerjäger-Abteilung 653",
ou certains des chasseurs de tank de Ferdinand Porsche :  'Elefant' et Pz.Bfw. VI (P) verront le jour :


Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Découvrez la mise à jour “Seek & Destroy”!
  • 19 juin 2024
MPK Pr.11451: Domination en eaux peu profondes
  • 18 juin 2024
The Shooting Range #411
  • 16 juin 2024
Thunder Show: CLASSIC BOMB vs NUKE
  • 14 juin 2024