War Thunder background
Blindage de caisse du M1 Abrams

Nous avons remarqué beaucoup de topics concernant le blindage des chars de série Abrams, plus spécifiquement sur la présence de blindage en UA (uranium appauvri) et donc nous aimerions partager nos données sur le sujet.

La plupart des sources sur la radioprotection clarifient que la seule menace pour le personnel est posée par les kits de blindage dans les joues de tourelle. Le M1A2 Abrams dans War Thunder a un blindage à l'uranium dans les joues de la tourelle.

Nous sommes au courant que plusieurs véhicules expérimentaux d’une version non spécifiée de l’Abrams furent équipés de blindage renforcé en UA dans la caisse. Cependant, si le blindage a été renforcé sur ces versions expérimentales, nous n’avons pas de source clarifiant de quelle version de l’Abrams il s’agissait et, ainsi, nous ne pouvons pas déclarer avec confiance qu’une version des Abrams que nous avons en jeu a reçu ce renfort spécifique du blindage de caisse.

image

Une section d’un document décrivant l’utilisation d’UA dans cinq blindés situés dans des écoles de l’armée. Source: Nuclear regulatory commission renewal license application for DU armor.

Les documents présentés dans les rapports que nous avons actuellement ne fournissent pas de preuves évidentes d’un blindage en UA présent sur les versions M1A2 SEPv1 et SEPv2. Une augmentation conséquente de la masse qui accompagnerait un renforcement du blindage avec des matériaux à haute densité n’est pas non plus observée sur les versions SEPv1 et SEPv2.

De plus, une augmentation considérable de la masse d’un tel kit de blindage mènerait à une surcharge de la première paire de barres de torsion, qui sont déjà sous une tension accrue sur les chars M1 en raison du positionnement du blindage frontal, nettement plus à l’avant du glacis, ainsi que des imposants réservoirs de carburant blindés de chaque côté du pilote.

L’implémentation de matériaux de faible densité à effet de masse nécessiterait inévitablement une augmentation de la taille, ce qui n’est pas observé sur les versions de série du M1 Abrams.

image

Un kit de blindage de caisse démonstratif du M1 Abrams avec un surblindage additionnel augmentant grandement la résistance du blindage. Source: "Svenskt pansar igår, idag och imorgon" by Rickard O. Lindström.

Nous aimerions également laisser un commentaire sur les sources que les joueurs citent comme preuve de l'utilisation d'uranium appauvri pour le M1A2 SEP.

Боевые машины Уралвагонзавода. Танк Т-72 (Véhicules de combat de Uralvagonzavod. Tank T-72)

Ce livre ne peut pas être considéré comme une source fiable, notamment pour les véhicules occidentaux modernes. Les auteurs ont écrit ce livre peu de temps après la mise en service du SEP, les informations écrites ne sont que des spéculations et des suppositions de leur part. Ce livre contient également des erreurs sur les caractéristiques des chars soviétiques par rapport à d'autres données open source disponibles.

MATERIALS LICENSE from U.S. NUCLEAR REGULATORY COMMISSION

Les licences pour travailler avec de l'uranium appauvri dans la coque de la série de chars M1 Abrams peuvent s'appliquer à ces véhicules expérimentaux, par exemple 5 véhicules situés à l'école des chars. Ces documents ne précisent pas s'il y avait de l'uranium appauvri dans une version particulière du char.

M1 Abrams Main Battle Tank, Owners' Workshop Manual

Cette publication n'indique pas directement que le M1A2 SEP ou le M1A2 SEP V2 avait ajouté un blindage à l'uranium appauvri à la coque. Seuls des mots généraux indiquant que les changements réalisés sur le M1A1SA ont été mis en œuvre sur le M1A2 SEP V2. De plus, cette source est secondaire; D'autres sources secondaires indépendantes sont également nécessaires.

The Army's Future Combat Systems Program and Alternatives

Seule l’utilisation d’un blindage à l’uranium de troisième génération est mentionnée, mais il n’y a aucune confirmation que ce blindage se trouvait dans le corps du M1A2 SEP, ni en quoi consistait exactement la «troisième génération».

image

Changements principaux de la version M1A2 SEP. Source: The M1A2: Current and Future Program Plans, US Army Armor Center, 1997

Si nous considérons d’autres facteurs, les changements possibles au blindage de l’Abrams au travers de ses différentes versions peuvent ne pas avoir directement résulté en une augmentation de la protection du blindage en lui-même. Ces changements pouvaient plutôt avoir comme but de renforcer la survivabilité des matériaux du blindage à l’impact (ce qui n’est pas encore une élément modélisé en jeu). Pour cette raison, sans des chiffres concrets et des faits confirmant une augmentation tangible du blindage, nous ne pouvons altérer la protection actuellement offerte par le blindage des chars M1. Cependant, nous continuerons à examiner les sources déclassifiées liées au blindage des chars M1 Abrams.

Cependant, notre attention sur l’Abrams ne s’arrête pas là, car nous continuerons d’examiner toutes les informations déclassifiées et accessibles au public concernant sa protection – nous apprécions pleinement la discussion. Si à l’avenir une augmentation de la protection peut être validée et corroborée à partir des sources disponibles, nous prendrons des mesures en conséquence.

Merci à tout le monde dans notre communauté pour votre intérêt et toutes les discussions que vous nous avez soumises, nous espérons que ce devblog a réussi à vous fournir des informations utiles et à clarifier notre point de vue actuel sur les Abrams.

Lire plus:
MPK Pr.11451: Domination en eaux peu profondes
  • 18 juin 2024
Seek & Destroy: Améliorations & Peaufinage
  • 14 juin 2024
Vextra 105: Close Fire Support!
  • 13 juin 2024
CV9035DK: The Nordic Gunslinger
  • 13 juin 2024

Commentaires (0)

Les commentaires sont prémodérés 
Commenting is no longer available for this news