War Thunder background
Bosvark - Le petit camion qui a bien grandi

Le Bosvark est un SPAAG sud-africain à roues, développé à la fin des années 1990 sur la base du châssis du camion SAMIL-100. Bientôt, les fans des véhicules terrestres sud-africains verront l'arrivée du Bosvark dans l'arbre des forces terrestres britanniques, lors de la prochaine mise à jour majeure de War Thunder!

En bref: Un SPAAG sud-africain à roues légèrement blindé, doté d'une excellente mobilité et d'une puissance de feu mortelle.

Bosvark, SPAAG, Grande-Bretagne, Rang IV

Caractéristiques:

  • Canons de 23mm à haute cadence de tir
  • Superbe mobilité
  • Faible protection
  • Impossible de tirer vers l’avant
Histoire

Pendant la guerre frontalière sud-africaine, qui a duré des années 1960 à la fin des années 1980, les forces de défense sud-africaines (SADF) ont réussi à capturer de grandes quantités de canons antiaériens tractés ZU-23-2. Ces canons étant très utilisés par les forces angolaises, les SADF s'en servaient principalement pour la défense des bases et l'entraînement. Après la guerre, ces canons n'étaient plus nécessaires et ont été stockés.

Au début des années 1990, les SADF ont cherché à monter le ZU-23-2 nouvellement acheté sur un châssis résistant aux mines. Peu après, ARMSCOR a identifié le transporteur SAMIL-100 comme étant une plate-forme appropriée et l'a modifié pour accueillir le ZU-23-2.

Le premier prototype a été testé en avril 1991 et la production en série a suivi à la fin de l'année. De manière surprenante, le canon ZU-23-2 était destiné à être utilisé dans le rôle d'appui au sol, plutôt que principalement dans le rôle anti-aérien.

Le Bosvark, comme on l'a surnommé, est entré en service au sein du 10e régiment d'artillerie de défense aérienne de la South African National Defence Force (SANDF). Le Bosvark n'a pas encore participé à des combats et est uniquement utilisé par la SANDF.

image
image

Dans War Thunder, le Bosvark sera un nouveau SPAAG sud-africain qui attendra les tankistes britanniques au rang IV dans la prochaine mise à jour majeure. Partageant de nombreux choix de conception fondamentaux avec l'Ystervark déjà familier, le Bosvark peut être considéré à bien des égards comme son évolution directe, bien que les véhicules ne partagent pas une histoire de développement commune.

Étant une plateforme beaucoup plus grande, le Bosvark est équipé de la double tourelle ZU-23-2, familière à certains tankistes soviétiques du BTR-ZD, introduite dans une mise à jour précédente. Avec une excellente cadence de tir et des propriétés balistiques avantageuses, cette plateforme de canon est un choix idéal pour engager des avions volant à basse altitude ainsi que des véhicules terrestres légèrement blindés. Cependant, une chose que les commandants en herbe devront garder à l'esprit, c'est la capacité relativement limitée en obus du ZU-23-2. Les tankistes devront donc faire attention à leur discipline de tir afin d'éviter d'avoir à recharger au mauvais moment, car chaque canon ne dispose que d'un chargeur de 50 cartouches qui se vide rapidement en raison de la cadence de tir élevée des armes.

Fonds d'écran:

Anecdote: le Bosvark doit son nom au potamochère sud-africain, qui est armé de défenses impressionnantes utilisées pour déterrer les racines et se défendre contre les prédateurs.

En revanche, le Bosvark ne possède que très peu de protection pour son équipage et pour sa survivabilité. Alors que la cabine du conducteur est enveloppée d'un mince voile de blindage en acier de 10 mm, la plateforme de combat située à l'arrière du véhicule est complètement exposée, ce qui rend l'équipage vulnérable aux éclats d'obus, aux tirs de mitrailleuses ainsi qu'aux tirs des avions. En outre, contrairement à l'Ystervark, le Bosvark est une entité beaucoup plus grande et donc beaucoup plus difficile à dissimuler aux yeux indiscrets de l'ennemi. Par conséquent, les aspirants commandants de cette machine ont intérêt à prendre une position en deuxième ligne et à soutenir les alliés qui avancent en leur fournissant une protection anti-aérienne. Vous pouvez également surveiller de près les flancs pour repérer les ennemis qui avancent rapidement, ce qui est une autre façon d'aider votre équipe et de marquer des points au sol!

Découvrez le SPAAG Bosvark dans la prochaine mise à jour majeure de War Thunder, il arrivera bientôt au rang IV de l'arbre des forces terrestres britanniques. En attendant, restez à l'écoute des actualités afin de ne pas manquer les derniers développements concernant la prochaine mise à jour. Bonne chasse, tankistes!

Vous pouvez grandement accélérer la recherche sur ce véhicule avec:

Pack Rooikat 105
Ce pack inclut:
  • Rooikat 105 (Rang 6, Angleterre)
  • 2000 Golden Eagles
  • 15 jours de compte premium
Lire plus:
La boîte à outils!
  • 8 avril 2024
Inferno Cannon: PLZ83-130
  • 24 avril 2024
Véhicule du Battle Pass: Kungstiger
  • 19 avril 2024
Véhicules du Battle Pass: P-51C-11-NT Mustang (Chine)
  • 18 avril 2024

Commentaires (0)

Les commentaires sont prémodérés 
Commenting is no longer available for this news