War Thunder background
Mirage F1C: Rompre avec la tradition

Le Mirage F1C représente la prochaine étape de l'évolution de la légendaire série de chasseurs à réaction français Mirage, après l'introduction des premiers modèles au début des années 1960. Les pilotes français expérimentés pourront se réjouir de l'arrivée de cette variante du Mirage, encore plus performante, lors de la mise à jour majeure "Wind of Change" qui arrive bientôt dans War Thunder!

En bref : Un développement du chasseur à réaction Mirage, doté d'un moteur plus puissant et, contrairement à l'avion original, d'ailes en flèche.

Mirage F1C, chasseur à réaction, France, Rang VII

Caractéristiques:

  • Nouvelle conception d’ailes en flèche
  • Puissants missiles air-air
  • Radar efficace
  • Gros emport de bombes
  • Manque d'armement plus avancé pour les missions de frappe au sol
Histoire

Au début des années 1960, Dassault Aviation a mené d'intenses études de conception sur la base du Mirage, ce qui a donné lieu à l'apparition d'un certain nombre de variantes de l'avion. Parmi celles-ci, un modèle de Mirage à aile en flèche plus petit, équipé du dernier et plus puissant turboréacteur SNECMA Atar 9K-50, a suscité l'intérêt des ingénieurs de Dassault en tant que remplacement possible des chasseurs Mirage III et Mirage 5 existants.

Confiant dans leur concept, Dassault a commencé à poursuivre les travaux de conception sous le nom officiel de Mirage F1 dans le cadre d'un projet privé. Fin 1966, le premier prototype effectue son vol inaugural et les premiers résultats des essais s'avèrent plutôt positifs. Fin 1966, l'armée de l'air française a également exprimé son intérêt pour l'avion et a officiellement adopté le programme de développement. Par la suite, l'armée de l'air a commandé un petit lot d'avions de pré-production qui devait être construit en avril 1967. Après que Dassault ait persuadé l'armée de l'air d'accepter le Mirage F1 en service afin de rendre l'avion également commercialisable auprès des opérateurs étrangers, la première commande de production de l'avion a été émise en 1969.

Entrés en service officiel dans l'armée de l'air française en mars 1974, les Mirage F1 ont pris part à leurs premières opérations de combat dix ans plus tard, lors de sorties contre les forces insurgées au Tchad. Les Mirage F1 ont également pris part aux opérations françaises lors de la guerre du Golfe en 1990. À la fin des années 2000, les Mirage F1 français ont également soutenu les forces internationales lors des opérations en Afghanistan. En dehors de la France, plusieurs autres nations telles que la Grèce, l'Espagne, l'Afrique du Sud, le Qatar, l'Irak, le Maroc, et bien d'autres, ont exploité des variantes du Mirage F1.

image
image

Dans War Thunder, le Mirage F1C sera le nouveau chasseur à réaction de haut rang qui attend les aviateurs français chevronnés dans la prochaine mise à jour majeure du jeu. Contrairement à ses prédécesseurs à aile delta, le Mirage F1C est doté d'une nouvelle aile en flèche, d'un radar avancé et de missiles air-air très efficaces. Cela vous semble déjà assez séduisant? Jetons un coup d'œil plus détaillé!

Fonds d'écran:

La première et la plus notable des différences que les pilotes verront sur le nouveau Mirage est l'absence de l'aile delta - une caractéristique distincte de l'avion original. À la place, le Mirage F1C est équipé d'une aile en flèche plus traditionnelle. La deuxième et principale différence est un radar efficace et des missiles air-air avancés. Le radar du Mirage F1 est capable de détecter des cibles vers le sol, ainsi qu'à des distances allant jusqu'à 6 000 mètres. Le radar avancé est complété par d'excellents missiles air-air, qui comprennent à la fois les familiers Matra 530 et Magic 1, ainsi que les nouveaux missiles à moyenne portée Super Matra 530F avec un autodirecteur radar semi-actif. Le nouveau Mirage possède 5 points de suspension, et est capable d'emporter des missiles aussi bien pour le combat rapproché que pour l'attaque de cibles éloignées, tandis que le nouveau radar permet un verrouillage efficace sur des cibles à toutes les hauteurs pratiques - aussi bien au-dessus qu'au-dessous de l'avion. Les canons DEFA de 30 mm à tir rapide qui équipent par défaut le Mirage F1C lui permettront de rester armé même lorsque les missiles seront épuisés.

En outre, les pilotes peuvent également configurer le Mirage F1C pour effectuer des missions de frappe au sol grâce à la capacité de l'avion à monter non seulement des bombes jusqu'à 3x2 000 lbs, mais aussi des roquettes SNEB non guidées avec un pouvoir de pénétration décent et des canons DEFA 553.

Le Mirage F1C s'apprête à atterrir dans les hangars des joueurs avec l'arrivée de la prochaine mise à jour majeure et deviendra bientôt le nouveau prédateur top tier de l'arbre de l'aviation française au rang VII. En attendant, gardez un œil sur les actualités car nous continuons à dévoiler les nouvelles fonctionnalités et ajouts passionnants qui vous attendent dans la prochaine mise à jour "Wind of Change". D'ici là, bonne chasse, pilotes!

Vous pouvez grandement accélérer la recherche de ce véhicule avec :

Pack Vautour IIN
Ce pack inclut:
  • Le chasseur S.O. 4050 Vautour (Rang 5, France);
  • 2000 Golden Eagles;
  • 15 jours de compte premium;
Lire plus:
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
FOX-3: Missiles à guidage radar actif
  • 24 mai 2024
Inferno Cannon: PLZ83-130
  • 24 avril 2024
Véhicule du Battle Pass: Kungstiger
  • 19 avril 2024