War Thunder background
A-10A Thunderbolt II: Le ‘Warthog’ arrive dans War Thunder

L'A-10 Thunderbolt II est un avion d'attaque au sol américain développé au début des années 1970 par Fairchild Republic et est l'un des avions les plus reconnaissables en service au sein de l'USAF encore aujourd'hui. Deux versions de l'emblématique "Warthog" feront également leur apparition dans War Thunder, arrivant au plus haut rang de l'arbre de l'aviation américaine dans le cadre de la prochaine mise à jour majeure "Wind of Change"!

En bref: Un avion américain légendaire d'appui aérien rapproché, bien connu pour sa conception simpliste et son efficacité mortelle grâce à son armement puissant!

A-10A Thunderbolt II, Avion d’attaque, USA, rang VII

Caractéristiques:

  • Canon mortel GAU-8 "Avenger"
  • Nombre élevé et grande variété d'armes suspendues
  • Bonne résistance
  • Subsonique
Histoire

Après la Seconde Guerre mondiale, les concepteurs d'avions américains se sont concentrés sur le développement d'avions tactiques capables de transporter des armes nucléaires, tandis que les avions d'attaque conventionnels sont tombés en disgrâce avec la nouvelle doctrine militaire américaine. Au début de la guerre du Vietnam, l'A-1 Skyraider, bien qu’étant l'avion d'attaque le plus utilisé par les États-Unis fut vite considéré comme obsolète. De nouveaux avions tels que le très réussi F-4 Phantom II s’avéraient trop coûteux pour les opérations de frappes au sol.

En conséquence, en septembre 1966, l'USAF a ordonné le développement et l'acquisition d'un nouvel avion d'appui aérien rapproché dédié, ce qui a entraîné le lancement du programme AX peu de temps après. En mai 1970, les premières exigences étaientt émises, notamment la nécessité de concevoir l'avion autour d'un nouveau canon rotatif de 30 mm. Sur les six constructeurs d'avions qui ont soumis des propositions de conception, seuls Northrop et Fairchild Republic ont été choisis pour un développement ultérieur, ce qui a abouti à deux prototypes: le YA-9A et le YA-10A, respectivement. Après des tests intensifs des deux prototypes, le YA-10A a été déclaré le design gagnant et fut mis en production en janvier 1973.

Après que l'USAF eut reçu sa première version de production de l'A-10 en novembre 1975, l'avion a reçu son nom officiel "Thunderbolt II" en avril 1978, en l'honneur du chasseur-bombardier P-47 de la Seconde Guerre mondiale qui fut également construit par Republic. Bien que l'A-10 ait été affecté pour la première fois à une unité militaire en mars 1976, sa première utilisation au combat aurait lieu en 1991 dans le cadre de la guerre du Golfe. Au cours de ce conflit, l'A-10 réalisa son baptême du feu et a prouvé avec succès sa conception, accumulant un nombre impressionnant de cibles ennemies détruites. Des A-10 ont également été employés pendant les conflits des Balkans du milieu et de la fin des années 1990 ainsi que lors de l'invasion de l'Afghanistan et de l'Irak au début des années 2000. L'A-10 Thunderbolt II, malgré son âge, constitue toujours l'épine dorsale de la force d'appui aérien rapproché de l'USAF à ce jour, avec plus de 700 unités de l'A-10 produites au total.

image
image

Dans War Thunder, le légendaire A-10A Thunderbolt II sera un nouvel avion d'attaque très attendu qui arrivera au plus haut rang de l'arbre de l'aviation américaine dans le cadre de la prochaine mise à jour majeure "Wind of Change". Armé jusqu'aux dents avec une combinaison d'un canon de 30 mm à cadence de tir élevée ainsi qu'une pléthore d'armes suspendues avancées et conventionnelles, l'A-10A Thunderbolt II garantit une chose: les batailles de haut rang sont sur le point de devenir beaucoup plus explosives après la prochaine mise à jour!

Avant d'entrer dans les détails des "brrrts" et des "bangs" transportés par l'A-10A, il convient d'examiner de plus près l'avion tout aussi impressionnant lui-même. Le Thunderbolt II est équipé d'une paire de turboréacteurs à double flux TF34-GE-100A, produisant 8900 lbf (4037 kgf) de poussée chacun, permettant ainsi à l'avion d'atteindre une vitesse de pointe d'environ 457 mph (736 km/h). Tout en semblant plutôt terne par rapport à la plupart des autres avions trouvés à son rang, dont certains volent même au-dessus de Mach 2, il convient de souligner que l'A-10A n'a pas besoin d'être aussi rapide. Conçu comme un avion d'appui aérien rapproché dédié, la faible vitesse maximale de l'A-10A donne aux pilotes plus de temps pour se concentrer sur une cible donnée et exécuter une frappe de précision. Dans le même temps, grâce à sa vitesse réduite et à sa conception générale, le Thunderbolt II offre une très bonne maniabilité même lorsqu'il est équipé de charges utiles importantes.

Fonds d'écran:

Pour en revenir aux armes de l'A-10A, lors de l'obtention de l'avion, les pilotes auront instantanément accès au système d'arme unique qui fait du Thunderbolt II l'avion emblématique qu'il est. On parle bien sûr du canon 30mm GAU-8 / A ‘Avenger’. Célèbre pour sa cadence de tir extrêmement élevée, allant jusqu'à 4 200 coups/min, l'A-10A est capable de déchiqueter virtuellement les cibles ennemies. Cela ne s'applique pas seulement aux cibles légèrement blindées, mais aussi aux MBT plus lourdement blindés grâce aux obus AP très puissants de l'A-10. Cela étant dit, si la destruction infligée par le mitraillage d'un A-10 n'envoie pas l'ennemi se précipiter pour se mettre à l'abri, le son terrifiant qui suit peu de temps après le fera très certainement!

Anecdote: La partie inférieure fortement blindée de la cellule du cockpit de l'A-10 est souvent appelée « la baignoire » en raison de sa conception.

Cependant, ce canon de gros calibre à tir rapide n'est de loin pas la seule arme que l'A-10 peut utiliser contre ses ennemis. En fait, les pilotes peuvent équiper leur Thunderbolt II d'une large gamme d'options de munitions, allant de puissantes munitions guidées telles que l'AIM-9L Sidewinder, les missiles AGM-65 Maverick ainsi que des bombes guidées GBU-8 de 500 et 2 000 livres ou des bombes  non guidées plus conventionnelles de 500 et 2 000 livres de même que des pods de 20 mm ou des roquettes FFAR. En conséquence, les pilotes d'A-10A auront toujours le choix entre engager des cibles directement avec le puissant canon "Avenger", effectuer des frappes de précision avec des armes avancées ou frapper des cibles légèrement protégées avec des armes conventionnelles.

Cependant, comme l'A-10A ne peut pas compter sur sa vitesse pour entrer et sortir rapidement d'une zone de combat et ainsi éviter complètement les tirs ou la détection ennemis, il doit se rabattre sur d'autres moyens. Heureusement, l'A-10A dispose de plusieurs dispositifs défensifs et de contre-mesures pour se protéger des tirs hostiles. Ceux-ci se présentent notamment sous la forme de fusées éclairantes et de paillettes ainsi que d'un récepteur d'alerte radar, avertissant le pilote d'une menace potentielle SPAA dans la zone de combat. Outre ces systèmes, le cockpit de l'A-10 est également protégé par un blindage en titane épais et un verre pare-balles, améliorant ainsi encore la résistance de l'avion aux tirs du sol, même avec de gros calibres. Par conséquent, les pilotes ont de bonnes chances d'éviter les tirs ennemis en premier lieu, mais même si certains obus atteignent leur but, la bonne protection et la conception rigide de l'avion feront en sorte qu'il faudra beaucoup plus que quelques coups pour le faire tomber.

La version de production tardive de l'A-10A Thunderbolt II fera partie de la ligne de recherche des avions de frappe américains, tandis que l’A-10A (Early) Premium est disponible en précommande dès maintenant! La différence entre les avions réside uniquement dans l'armement - le premier A-10A transporte un maximum de deux missiles AIM-9L, tandis que le dernier est capable d'en transporter quatre. Les missiles AGM-65D sont également disponibles pour la dernière version de l'A-10A uniquement, tandis que la version premium fonctionne avec les missiles AGM-65B Maverick.

 

Précommande - Pack A-10A Thunderbolt (Early)
Pre-order - A-10A Thunderbolt (Early) Pack
Ce pack inclut:
  • A-10A (Rang 6, USA);
  • 2000 Golden Eagles;
  • 15 jours de compte premium;
  • Bonus de précommande: Camouflage "4 couleurs" expérimental;
  • Bonus de précommande: Titre unique "Brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrt".

 

Lire plus:
La boîte à outils!
  • 8 avril 2024
RN Bolzano: Le dernier debout
  • 18 mars 2024
Thunder Show: UNKNOWN TECHNOLOGY
  • 15 mars 2024
AH-1W Super Cobra: Le Marine venimeux
  • 12 mars 2024