War Thunder background
Le croiseur de bataille Scharnhorst et les avions de reconnaissance embarqués
Fonds d'écran:

Conjointement avec le légendaire croiseur de bataille allemand, nous introduisons les avions de reconnaissance pilotés par les joueurs dans les batailles navales de War Thunder!

Scharnhorst, Allemagne. Rang V

Histoire

Le cuirassé (ou, selon une autre classification, le croiseur de bataille) Scharnhorst était le navire de tête de la série des cuirassés de la Kriegsmarine, construit au chantier naval de Wilhelmshaven et mis en service le 7 janvier 1939. Presqu’immédiatement après être entré en service et jusqu’à la toute fin de sa carrière, le Scharnhorst prit activement part aux opérations de combat de la Kriegsmarine. Le cuirassé connut son baptême du feu durant une opération de sabotage près de l’Islande, où le navire auxiliaire de la Royal Navy HMS Rawalpindi, adapté aux opérations militaires à partir d’un paquebot, fut coulé par des tirs. Par la suite, le Scharnhorst prit part à l’invasion de la Norvège. Là-bas, avec son sister-ship Gneisenau, les navires rencontrèrent le croiseur de bataille HMS Renown et, après un bref échange de tirs, les deux navires allemands furent contraints à battre en retraite à cause de problèmes techniques pour le Scharnhorst et de dégâts infligés par le HMS Renown sur le Gneisenau. Au début de l’été, les cuirassés allemands rencontrèrent le porte-avions britannique HMS Glorious et le coulèrent, ainsi que deux destroyers d’escorte. Durant cette bataille, le Scharnhorst reçut ses premiers dégâts significatifs à cause d’une torpille du destroyer HMS Acasta (H09). Après les réparations ayant duré jusqu’à la fin de l’année 1940, le Scharnhorst opéra dans l’Atlantique, détruisant des navires commerciaux et des pétroliers Alliés.

Suite à un raid de bombardiers lourds britanniques près du port de Brest, le Scharnhorst est contraint à y être mis en cale pour y être réparé durant toute l’année 1941. Durant l’hiver 1942, les cuirassés Scharnhorst et Gneisenau ainsi que le croiseur lourd Prinz Eugen, appuyés par des destroyers, des patrouilleurs lance-torpilles et de l’aviation, se lancent dans une audacieuse percée dans la Manche jusqu’en Allemagne. En mars 1942, le Scharnhorst fut envoyé en renfort du cuirassé Tirpitz pour les attaques contre les convois de l’Arctique. Le 26 décembre 1943, durant une tentative d’attaque du convoi JW-55B, le cuirassé a été repéré par le croiseur HMS Belfast, suivi d’une bataille entre les croiseurs d’escorte de convoi et le cuirassé. Repéré et illuminé par les croiseurs d’escorte, le Scharnhorst se trouva sous le feu du HMS Duke of York, dont les premières salves privèrent l’allemand de deux tourelles principales et endommagèrent le groupe motopropulseur du navire. Après une courte poursuite, le Scharnhorst fut coulé par les torpilles de destroyers et les salves à courte portée du HMS Duke of York. Des 1968 membres d’équipage, seuls 36 ont survécu.

image
image

Le Scharnhorst apparaîtra dans notre jeu avec la sortie de la prochaine mise à jour majeure en tant que croiseur de bataille de rang V de l’arbre de recherche de la flotte de haute mer allemande. En raison de restrictions politico-techniques, ce navire rapide et bien protégé ne reçut “que” des canons de 283mm. Cependant, dans le jeu, le Scharnhorst est plus que compétitif par rapport aux autres cuirassés: un blindage record de la ceinture principale (ceinture de 350mm ainsi qu’une pente de pont de 105mm), une vitesse de pointe record de 31,65 nœuds parmi les cuirassés et les croiseurs de bataille, une excellente protection des tourelles principales et un bon choix d’obus offrant un gameplay plus typique d’un croiseur léger que d’un cuirassé.

L’armement secondaire du croiseur de bataille Scharnhorst est composé canons de 150mm en affût simple et affût double, eux aussi bien protégés. L’artillerie antiaérienne très nombreuse est représentée par des canons de 105mm en affût double, ainsi que par des canons automatiques de 37 et de 20mm. Le point faible de ce superbe navire est le manque de bulbes anti-torpilles. La zone située sous la ligne de flottaison est très vulnérable aux torpilles et à l’artillerie, des coups répétés à cet endroit peuvent causer des feux et des dégâts aux hélices et aux gouvernails.

Autre grande nouvelle pour tous les amiraux: dans la prochaine mise à jour, War Thunder disposera de mécaniques de lancement d’avions de reconnaissance embarqués! Nous avons prévu d’ajouter des hydravions de reconnaissance aux navires de toutes les nations et nous en ajouterons certainement de nouveau dans les prochaines mises à jour majeures. L’avion de reconnaissance vous permettra d’examiner le groupement des ennemis, de repérer un navire caché derrière des rochers, de combattre les avions ennemis, de détruire un navire ennemi avec les canons et les mitrailleuses ou bien encore endommager un croiseur ou un destroyer ennemi à l’aide de bombes. Comme des hydravions normaux, les hydravions de reconnaissance seront capables de capturer les points - un petit avion peut décider de l’issue d’une bataille avec de grands navires!

Voyons comment cette mécanique fonctionne avec, par exemple, le croiseur de bataille Scharnhorst, qui est armé d’hydravions Arado Ar.196. Lorsque vous appuyez sur le bouton d’activation de l’avion de reconnaissance, la catapulte commence à faire pivoter l’avion dans une position de décollage dans la direction sélectionnée par le joueur. Quand l’indicateur de décollage passe du rouge au bleu - vous pouvez décoller! Appuyer une nouvelle fois sur le bouton de contrôle de l’avion vous amènera dans le cockpit et le navire continuera à se déplacer sur une trajectoire prédéfinie à une vitesse prédéfinie. Lorsque la situation autour du navire requiert la participation du joueur, appuyez une nouvelle fois sur le bouton de contrôle de l’avion - l’avion de reconnaissance sera contrôlé en mode automatique et vous vous retrouverez sur le pont du navire. Si l’avion de reconnaissance est perdu et que le navire dispose d’avions de rechange et de catapultes libres alors, après un temps de “rechargement”, l’hydravion pourra à nouveau partir en reconnaissance.

Pour une liste complète des hydravions de reconnaissance, ainsi que des navires sur lesquels ils apparaîtront à la prochaine mise à jour, consultez le changelog qui sera publié le jour de la mise à jour. Nous pensons que les hydravions de reconnaissance rendront les batailles de grandes flottes encore plus intéressantes et les commandants de ces géants des mers auront de quoi s’amuser durant leurs longues manœuvres.

Lire plus:
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
FOX-3: Missiles à guidage radar actif
  • 24 mai 2024
Inferno Cannon: PLZ83-130
  • 24 avril 2024
Véhicule du Battle Pass: Kungstiger
  • 19 avril 2024

Commentaires (18)

Commenting is no longer available for this news