Destroyer HMS Mohawk

Le HMS Mohawk, un destroyer de la classe Tribal, sera l’un des prix du nouvel événement de craft!

HMS Mohawk, Destroyer, Grande-Bretagne, Rang II. Premium

Plus

  • Excellent armement de calibre principal
  • Bonus premium

Moins

  • Peu de torpilles
Histoire

Le destroyer HMS Mohawk a été construit sur le modèle des destroyers de la classe Tribal le 16 juillet 1936 au chantier naval de Southampton. Comme la plupart des destroyers de la classe Tribal, le Mohawk se distinguait de la plupart des autres destroyers par une grande puissance de feu des canon de calibre principal et de bonnes torpilles, tout en maintenant un déplacement conforme au traité de Londres - pas plus de 1 850 tonnes. Immédiatement après sa construction, le Mohawk a rejoint la flottille de destroyers en Méditerranée. Avant le début de la Seconde Guerre mondiale, le destroyer a effectué des missions d'entraînement, diplomatiques et civiles en Méditerranée. Après le début de la guerre, le Mohawk est retourné dans ses eaux natales, où le 16 octobre 1939, lors du premier raid de la Luftwaffe sur les îles britanniques, les fragments d’une bombe explosant à proximité ont tué 15 membres d'équipage et blessé mortellement le capitaine.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le destroyer a commencé un service de combat actif dans les eaux norvégiennes, puis en Méditerranée contre la flotte italienne. Faisant partie de la 14e flottille de destroyers, le Mohawk a participé à la défaite des Italiens au cap Matapan, où les destroyers ont coulé les croiseurs Pola et Zara, lourdement endommagés, puis ont participé au sauvetage des membres d’équipage survivants. Le matin du 16 avril 1941, la 14e flottille a attaqué un convoi italien près de la Tunisie. Le navire de tête de l’escorte, le destroyer italien Luca Tarigo, très endommagé et en perdition a pu lancer deux torpilles sur le Mohawk en mode de visée manuelle. Les deux torpilles ont atteint leur cible - la première a touché la poupe et endommagé les commandes, la seconde a entraîné l'explosion de la chaudière de la poupe et la rupture du pont en deux parties. Le destroyer a coulé presque immédiatement, tuant 41 membres d'équipage.

image
image

Dans War Thunder, le destroyer Mohawk sera un navire britannique premium du rang II de l'arbre technologique de la flotte de haute mer, et vous pourrez l'obtenir en participant au prochain événement de craft. Les commandants de flotte de War Thunder connaissent déjà les destroyers de la classe Tribal grâce au très efficace HMS Eskimo. Le principal avantage de toute cette classe est le calibre principal multiple, qui sur le Mohawk est représenté par huit canons de 120 mm dans quatre tourelles. Les destroyers Tribal disposent d'un emport d’obus assez important pour les canons principaux, composé d'obus semi-perforants et de plusieurs types d'obus à fragmentation hautement explosifs, y compris ceux avec fuse de proximité. De plus, les tourelles principales ont une bonne vitesse de déplacement, ce qui vous permet de tirer tout en manœuvrant activement.

Contrairement à l'Eskimo, qui ne dispose que de trois supports de batterie principale et d'une batterie de défense antiaérienne renforcée, le Mohawk dispose d'une artillerie antiaérienne un peu plus modeste - un support quadruple de 40 mm Pom-Pom et deux supports quadruples de mitrailleuses de calibre 50. En ce qui concerne les armes secondaires, chaque commandant pourra emmener au combat soit des torpilles dans un lanceur à quatre tubes, soit des grenades sous-marines avec deux lanceurs de bombes sur les côtés et un dispositif de largage de bombes.

Le Mohawk est un destroyer très bien équilibré, avec un accent mis sur un armement à canons multiples. Une vitesse et une manœuvrabilité satisfaisantes, un équipage nombreux et d'excellents canons principaux - voilà les qualités pour lesquelles vous aimerez le Mohawk! En termes de gameplay, il est similaire aux destroyers spécialisés du Japon et de l'Italie, mais n'a pas l'un des principaux inconvénients de ces navires - à savoir le mauvais placement des réservoirs de carburant le long des côtés au-dessus de la ligne de flottaison et une tendance à des incendies fréquents.

Cependant, le Mohawk a un point faible - sa poupe. Les éléments nécessaires à la navigation, la moitié des réservoirs de carburant, les pompes à eau et les stocks de munitions des canons des deux tourelles de gros calibre sont situés ici de manière assez dense. Frapper cette zone a toujours des conséquences, et le gouvernail ou la transmission seront généralement les premiers à en souffrir.

En bataille, le Mohawk est toujours à la pointe de l'attaque - il est excellent pour capturer des points et passer par les flancs, détruisant efficacement les autres destroyers et frappant les bateaux de l'avant-garde de l'ennemi. Le navire n'a pas de défauts évidents, mais il a deux avantages intéressants : des canons puissants et rapides, ainsi que le statut premium, qui vous permet de gagner plus facilement des Silver Lions et de monter l’arbre des navires britanniques de haute mer entre les rangs I et III. Préparez-vous à l'événement de craft et prenez le temps d'acquérir un magnifique destroyer premium pour votre collection!


L'équipe War Thunder

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.