War Thunder background
IJN Yubari: Le Sensei

Le croiseur léger Yūbari, utilisé afin d’essayer des solutions technologiques pour la flotte japonaise, sera l’un des nouveaux venus de la prochaine mise à jour de War Thunder.

Yubari, croiseur léger, Japon, rang III. Premium (disponible en GE).

Plus

  • Statut premium
  • Excellente défense anti-aérienne

Moins

  • Peu de canons principaux
Histoire

Le croiseur léger expérimental Yubari a été conçu comme un navire devant combiner de puissants canons et une bonne protection avec la vitesse d’un destroyer leader de flottille. La principale caractéristique du projet était l’ajout de blindage autour du groupe motopropulseur du navire - le blindage de la coque et du pont lui-même devint une structure de support, libérant à la fois de l’espace pour l’équipement et réduisant considérablement le déplacement du navire.  Ce projet ambitieux, qui a été proposé et supervisé par le concepteur en chef de la Marine japonaise, Yuzuru Hiraga, a été terminé en un temps record - seulement 9 mois après le début de la construction, le navire a été lancé et après 5 autres mois, le croiseur est entré en service dans la Marine impériale. Ce croiseur expérimental a été baptisé Yubari, du nom d’une des rivières de l’île d’Hokkaido.

Depuis le début de son service en 1921, le Yubari a été activement utilisé lors de manœuvres et d'exercices, le navire ayant été retiré et remis en service de nombreuses fois. Le Yubari connut son baptême du feu durant la guerre de Shanghai, quand l’artillerie du navire a détruit les fortifications côtières chinoises. Immédiatement après l’entrée du Japon dans la Seconde Guerre mondiale, le Yubari participa à une tentative de capture de l’île de Wake en décembre 1941, puis prit part à toutes les batailles importantes du Pacifique.

Durant le printemps de 1944, pendant une mission de transport de troupes et de ravitaillement de Palau à l’île de Sonsorol, le croiseur entra dans la ligne de mire du sous-marin américain Bluegill (SS-242) mais l’attaque fut annulée, le Yubari ayant réussi à se cacher derrière l’île. Le Lieutenant Commander Eric L. Barr tendit une embuscade au croiseur léger à son retour. Une des 6 torpilles lancées en direction du croiseur atteint sa cible. Suite à l’impact, les chaufferies de la proue se sont instantanément remplies d’eau et un incendie se déclara sur le navire. Après une tentative infructueuse de remorquer le navire, l’équipage du Yubari évacua le navire. Le matin suivant, le croiseur léger coula.

image
image

Le croiseur léger Yubari fera son apparition dans War Thunder avec la prochaine mise à jour majeure et deviendra un navire premium de la flotte japonaise de haute mer au rang III. Le Yubari était un navire de référence pour la Marine japonaise, c’est lui qui a posé les bases des caractéristiques techniques distinctives des croiseurs japonais: le blindage en tant que partie intégrante du groupe motopropulseur, des cheminées doubles et une étrave en forme de S. Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, le Yubari était particulièrement désuet mais continua à servir et fut activement modernisé. Les canons principaux de ce “mini-croiseur” sont quatre canons de 140 mm répartis en deux tourelles.

C’est un bon armement pour les batailles dans lesquelles prendra part le Yubari: le commandant a le choix d’un obus HE, de deux types d’obus SAP et d’un obus à détonateur chronométrique. L’inconvénient de l’armement principal du croiseur est le faible nombre de canons ainsi que le temps de rotation assez long des tourelles. Un canon de 120mm auxiliaire est situé à l’avant du navire et peut tirer sur les navires plus petits à l’aide l’IA. La batterie anti-aérienne du Yubari se compose de canons automatiques de 25mm à tir rapide - un total de 25 tubes dans des affûts simples, doubles et triples.

Fonds d'écran:

Malgré son déplacement très faible, similaire à certains destroyers, le Yubari a tout d’un croiseur léger - une ceinture blindée de 38 mm et un pont blindé, une bonne vitesse et un équipage de 368 marins.

Le légendaire Yubari, un “destroyer survitaminé” japonais, est un véritable must-have pour tous les fans de la Marine japonaise. Ce croiseur léger petit mais rapide fera l’affaire dans les batailles de la flotte de haute mer des rangs III et IV. En même temps, le Yubari, grâce à son statut premium, apportera non seulement des revenus accrus pour ses capitaines mais accélèrera aussi la recherche de n’importe quel navire de la flotte de haute mer japonaise de rang I à IV.

Lire plus:
Précommande: Leopard 2A4M CAN
  • 28 mai 2024
Option pour des équipes plus petites dans les batailles aériennes réalistes
  • 27 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
FOX-3: Missiles à guidage radar actif
  • 24 mai 2024

Commentaires (2)

Commenting is no longer available for this news