Le MiG-23M et l'aviation de rang VII

Rang VII

Avec la sortie de la prochaine mise à jour “Red Skies” de War Thunder, nous introduirons un nouveau rang pour l’aviation, le rang VII, afin de grouper les appareils les plus avancés du jeu, qu’ils soient nouveaux ou déjà présents en jeu. Nous élargissons aussi le Battle Rating à 11.0 pour ces derniers. Ces changements rendront les batailles de haut rang plus équilibrées et nous permettront d’ajouter de nouveaux avions avec des caractéristiques de vol et de combat supérieures.

  • F-4E Phantom II
    — déplacé du rang VI au VII
  • A-7D
    — déplacé après le AV-8C du rang VI au VII
  • MiG-21MF
    — déplacé du rang VI au VII
  • MiG-21SMT
    — déplacé du rang VI au VII
  • MiG-21bis
    — déplacé du rang VI au VII
  • Su-17M2
    — déplacé du rang VI au VII
  • Yak-38
    — déplacé du rang V au VI
  • Phantom FGR.2
    — déplacé du rang VI au VII
  • Phantom FG.1
    — déplacé du rang VI au VII
  • Harrier GR1
    — déplacé du rang V au VI
  • AV-8A
    — déplacé du rang V au VI
  • F-4EJ Phantom II
    — déplacé du rang VI au VII
  • F-104G
    — déplacé du rang VI au VII
  • F-5A
    — déplacé du rang VI au VII
  • Mirage IIIC
    — déplacé du rang VI au VII
  • Mirage IIIE
    — déplacé du rang VI au VII
  • J35D
    — déplacé du rang VI au VII
  • F-4F Early
    — déplacé du rang VI au VII

MiG-23M, chasseur à réaction, URSS, rang VII

Plus

  • La meilleure vitesse max du jeu
  • Recherche et guidage des cibles infra-rouge
  • Missiles R-23T à longue portée

Moins

  • Nombre limité de points d'emport d'armes
Histoire

Le travail sur un nouveau chasseur tactique, le MiG-23, débuta en 1961, simultanément à la sortie des premières versions de production du MiG-21. Les prérequis pour ce type de chasseur à réaction évoluaient constamment mais l’idée principale était de créer un chasseur plus rapide et mieux armé que le MiG-21, tout en étant capable de décoller et d'atterrir sur des distances plus courtes. Les buts principaux du projet était une vitesse, un taux de montée et un rayon d’action plus élevés. Les combats aériens de type “dogfight” en combat rapproché avec l’ennemi n’étaient plus considérés comme un scénario probable. Ainsi, les exigences de résistance de la cellule ont été revues à la baisse pour réduire la masse de l’appareil. Pour pouvoir opérer sur des pistes courtes, les ingénieurs du TsAGI proposèrent une conception avec une voilure à géométrie variable - le MiG-23 disposait de trois positions d’ailes en fonction des différents modes de vol. Le premier MiG-23 de série avec des moteurs d’une poussée de 9300 kgf entra en production en 1969. Ce premier MiG-23S démontra des difficultés au décollage et à l'atterrissage, l’appareil a aussi très vite montré des lacunes par rapport au radar et aux systèmes de navigation, un besoin de nouvelles armes se fit aussi sentir. En 1974, la version MiG-23M est apparue - avec un moteur plus puissant, une nouvelle mécanisation des ailes, une avionique drastiquement améliorée et de nouvelles armes. Cette version devint la base de nombreux programmes de modernisations de chasseurs, la machine a été en service dans les Forces aériennes soviétiques et a été grandement exportée sous le nom de MiG-23MF avec une avionique relativement simplifiée.

image
image

Aujourd'hui, à l'occasion de l'anniversaire du premier vol de la série MiG-23, nous sommes fiers d'annoncer un avion légendaire dans War Thunder. Le MiG-23M deviendra l’un des premiers appareils de rang VII et le chasseur le plus rapide du jeu à sa sortie en jeu, surpassant légèrement le Phantom II américain et le Lightning britannique en vitesse de pointe. Le MiG-23M dispose d’une voilure à géométrie variable avec trois positions, le chasseur est propulsé par un moteur Khachaturov/Tumansky P29-300 d’une poussée statique avec postcombustion de 11500 kgf. La vitesse maximale de l’appareil est de Mach 2.4 (environ 2500 km/h) tout en maintenant une contrôlabilité et une maniabilité décente à toute vitesse.

Fonds d'écran:

En plus de ses excellentes caractéristiques de vol, ce chasseur soviétique dispose d’un large éventail d’armes guidées et non guidées, ainsi que de l’équipement nécessaire pour en faire bon usage. De plus, il est équipé des excellents missiles guidés air-sol Kh-23M, bien connus des pilotes de la famille du Yak-38, ainsi que d’autres types d’armes air-air, comme le R-60, le nouveau R-23R avec sa tête chercheuse à guidage radar et le R-23T avec son guidage infrarouge. La caméra thermique du MiG-23M lui permet de cibler la signature thermique d’un moteur en fonctionnement d’un appareil ennemi à très longue distance et de lancer discrètement un missile sans alarmer les systèmes d’alerte radar ennemis. L’emport secondaire est complémenté par un canon double GSh-23L avec 200 obus.

image
image

Par rapport au Phantom II - peut-être l’adversaire principal du MiG-23 - le chasseur soviétique dispose de moins de points d’emport et, à cause de la conception des ailes, ces derniers sont tous situés sous la section centrale du fuselage. L’emport du MiG est aussi inférieur au chasseur américain mais ne peut pas être considéré comme léger. L’avantage du MiG-23 est sa plus grande vitesse de pointe et ses missiles R-23T à longue portée, le Phantom ayant néanmoins plus d’armes, un meilleur taux de montée et une plus grande vitesse à basse altitude. Eh bien, voyons qui arrivera à conquérir les cieux de War Thunder!

Le MiG-23M et d’autres appareils de rang VII vous attendront bientôt dans les hangars de la mise à jour “Red Skies”. Gardez un oeil sur les news!

Lire plus:
Jour de l'US Air Force
  • 8
  • 17 septembre 2021
“Ordre d’Export”: Leopard 2 PT16/T14 mod
  • 8
  • 17 septembre 2021
Destroyer HMS Mohawk
  • 16 septembre 2021
Bataille d'Angleterre
  • 2
  • 15 septembre 2021

Commentaires (23)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.