MARS 15: Cavalerie légère
Fonds d'écran:

En bref: Un char léger expérimental français extrêmement mobile, développé à la fin des années 1980 pour remplacer l'AMX-13 sur le marché de l'exportation.

MARS 15, char léger, France, rang VI.

Plus

  • Superbe mobilité
  • Bon canon de 90 mm
  • Bas profil

Moins

  • Faible protection
  • Pas de stabilisation du canon
Histoire

Au début des années 1980, la société française Creusot-Loire Industrie a commencé à travailler sur le développement d'une nouvelle famille de véhicules de combat à chenilles partageant un châssis commun. Dans le cadre d'un projet privée, Creusot-Loire Industrie s'est fixé pour objectif de produire ces véhicules pour les clients à l'exportation qui utilisaient déjà le très répandu char léger AMX-13.

Le développement à grande échelle n'a commencé qu'en 1988 et plusieurs versions du véhicule ont été développées, allant des modifications de chars légers aux APC et aux VFI, en passant par les SPAA et les SPH, ainsi qu'un certain nombre d'autres variantes. Toutefois, nombre de ces versions prévues n'ont jamais dépassé le stade de la planche à dessin. Parmi les rares qui l'ont fait, la modification du char léger s'est distinguée, car elle visait à s'appuyer sur les caractéristiques populaires de l'AMX-13 et à les développer en y intégrant des technologies modernes.

Ce modèle de char léger se caractérisait par un châssis petit et extrêmement agile tout en étant armé d'un canon de 90 mm et promettait de faibles efforts de maintenance. Le premier et unique prototype de cette variante a été présenté en 1990, en même temps que la modification IFV. Après sa révélation, le véhicule a reçu la désignation MARS 15. 

En 1991, un autre prototype armé d'un canon de 105 mm a été présenté, qui allait également devenir le dernier de la série. En fait, la réponse attendue des clients étrangers potentiels ne s'est jamais concrétisée, car la fin de la guerre froide au début des années 1990 a fait baisser la demande de nouveaux chars, tandis que simultanément les MBT excédentaires étaient retirés du stock et vendus. En conséquence de cette conjoncture, les véhicules MARS n'ont jamais quitté le stade de prototype et ont finalement été abandonnés

image

Dans War Thunder, le MARS 15 sera un nouveau char léger arrivant au sommet de l'arbre des forces terrestres françaises avec la sortie de la prochaine mise à jour majeure. Offrant à ses futurs commandants une excellente mobilité et puissance de feu - deux caractéristiques essentielles d'un char léger - le MARS 15 ne se contentera pas d'élargir la gamme des chars légers français, mais donnera également aux commandants français expérimentés l'accès à un nouveau tirailleur de haut rang très puissant!

Le MARS 15 est équipé d'un canon CN 90 F4 de 90 mm comme armement principal. Bien qu'il semble légèrement sous-dimensionné par rapport à la plupart des autres chars de son rang équipés de canons de 100/105 mm, le MARS 15 fait plus que compenser le petit calibre de son canon en possédant d'excellentes propriétés balistiques et l'accès à des munitions cinétiques et chimiques puissantes. Ainsi, le MARS 15 est plus que capable de tenir le coup sur le champ de bataille et encore plus si l'on se positionne sur les flancs de l'équipe!

image

La superbe mobilité du MARS 15 contribue également à la mortalité de son puissant canon. Pesant seulement 16 tonnes et étant propulsé par un moteur diesel de 420 chevaux, le MARS 15 possède un rapport poids/puissance impressionnant de 26,25 ch/t ainsi qu'une vitesse de pointe de 75 km/h dans des conditions idéales. Ainsi, le MARS 15 peut aussi bien traverser facilement des terrains difficiles que changer rapidement de position sur des champs de bataille plus urbains, ce qui lui permet de surgir inopinément derrière les lignes ennemies et de faire des ravages.

D'un autre côté, pour atteindre ces excellents niveaux de mobilité, le MARS 15, comme la plupart des autres véhicules légers, fait des sacrifices en matière de protection blindée. Par conséquent, les aspirants commandants du MARS 15 ne devraient pas attendre grande protection de ce char léger à faible blindage. En fait, le blindage mince en acier du véhicule ne peut absorber que les tirs de mitrailleuses lourdes et les éclats d'obus à courte portée ainsi que certains tirs de canons automatiques à plus longue portée, tandis que la plupart des canons de MBT ne devraient pas avoir de difficulté à percer le blindage du MARS 15. Par conséquent, les tankistes sont bien avisés de rester à l'écart des combats intenses et de profiter plutôt de l'excellente mobilité, de la puissance de feu et des capacités de repérage du véhicule pour déborder l'ennemi et fournir à leur équipe des informations précieuses sur les positions de l'ennemi!

Le MARS 15 rejoindra le sommet de l'arbre des forces terrestres françaises dans le cadre de la prochaine mise à jour majeure "Ixwa Strike" de War Thunder et sera disponible pour la recherche à tous les joueurs dès la sortie de la mise à jour. En attendant, restez à l'écoute pour découvrir les autres nouveautés que vous réserve la prochaine mise à jour majeure. Et bonne chasse, tankistes!


L'équipe War Thunder

 

Lire plus:
Top Gun Day: Le F-5C premium avec un camouflage “Menace rouge” en précommande!
  • 30
  • 13 mai 2021
Su-7BMK: From Russia with Love
  • 21
  • 14 mai 2021
Véhicule d'escadron: HMS Liverpool
  • 40
  • 12 mai 2021

Commentaires (77)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.