SMS Kaiser: L’Empereur des Mers

Le SMS Kaiser était le navire de tête de la classe de cuirassé impérial allemand, construit dans les années qui ont précédé le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Bientôt, ce vétéran de la marine de la Grande Guerre rejoindra les rangs de la marine allemande dans les batailles navales de War Thunder lors de la prochaine mise à jour majeure "Ixwa Strike"!

En bref: Un cuirassé dreadnought impérial allemand, incorporant une propulsion à turbine à vapeur combinée à une protection lourde et une puissance de feu imposante.

SMS Kaiser, Cuirassé, Allemagne, rang V.

Plus

  • Excellent blindage
  • Canons de gros calibre
  • Torpilles

Moins

  • Manque de défense AA
  • Faible mobilité
Histoire

Au cours des années 1900, la marine impériale allemande passa des commandes pour la construction de cinq nouveaux cuirassés dreadnought afin de remplacer les anciens navires de guerre des classes Siegfried et Odin. Ces cinq nouveaux navires deviendraient les cuirassés de classe Kaiser, qui, parmi d'autres avancées technologiques, comportaient des systèmes de propulsion à turbine - une nouveauté sur les navires de guerre allemands à l'époque.

Le Kaiser, le navire de tête de la classe, a été construit à Kiel en décembre 1909, lancé en mars 1911 et mis en service par la suite en août 1912. Après la formation de l'équipage et la participation à plusieurs exercices de flotte, le Kaiser avec son sistership König Albert et le croiseur Strassburg, a été envoyé pour une croisière longue distance en Afrique du Sud-Ouest allemande et en Amérique du Sud pour tester le nouveau système de propulsion à vapeur pour l'endurance et la fiabilité. La flottille est revenue de sa croisière à Kiel en juin 1914.

Après le déclenchement de la Grande Guerre, le Kaiser a participé à presque toutes les opérations navales majeures du conflit. Cela comprenait la célèbre bataille du Jutland au milieu de 1916, où le Kaiser a subi deux coups directs, mais n'a subi aucun dommage conséquent. En outre, le Kaiser a également participé à l'opération Albion en 1917, bombardant les positions côtières russes dans la Baltique et paralysant le destroyer Grom, entraînant sa perte.

Avec la reddition allemande en novembre 1918, une partie de la flotte de haute mer, y compris le SMS Kaiser, fut enfermée à la base navale britannique de Scapa Flow. Le commandant allemand, le contre-amiral Ludwig von Reuter, croyant que la flotte serait saisie par les Britanniques, a ordonné le sabordage de toute la flotte le 21 juin 1919. Le Kaiser a ensuite été renfloué en 1929 et ferraillé au début des années 1930.

image
image

Dans War Thunder, le SMS Kaiser rejoindra les rangs de la marine allemande après la sortie de la prochaine mise à jour. Fortement protégé et équipé de canons de gros calibre ainsi que d'un formidable arsenal d'armes secondaires, le Kaiser est un véritable léviathan de haute mer et sera un adversaire redouté par les autres navires de guerre.

L’armement principal du SMS Kaiser se compose de dix canons de 30,5 cm, répartis entre cinq tourelles doubles. Bien que cela ne soit pas trop visible à première vue, le Kaiser possède un angle de tir très étroit dans lequel il peut aligner tous les canons pour tirer sur une seule cible, donnant aux capitaines une fenêtre d'opportunité étroite pour libérer la pleine puissance de feu du navire. D'un autre côté, cela signifie exposer tout son flanc aux tirs ennemis, réduisant ainsi l'efficacité du blindage.

Fonds d'écran:

Pour les capitaines de navires de guerre ennemis qui osent s'approcher trop près de sa majesté, le Kaiser réserve une très désagréable surprise sous la forme de quatorze canons de batterie secondaire de 15 cm - sept de chaque côté de la coque du navire - assistés de 12 canons de 8.8 cm complétant son pouvoir dévastateur.

Enfin, le Kaiser a un dernier tour dans sa manche: cinq tubes lance-torpilles submergés de 500 mm, dont un est monté directement sur la proue du navire. Bien que fixées en place, ces armes dissimulées peuvent surprendre le capitaine occasionnel, permettant aux capitaines particulièrement ingénieux d'appliquer des tactiques très peu orthodoxes à la barre du Kaiser afin de remporter la victoire sur leurs adversaires.

Le SMS Kaiser est, comme la majorité des navires de guerre de cette classe, extrêmement bien protégé. Étant enveloppé dans une ceinture blindée d'une épaisseur de 180 à 350 mm et tout en possédant un effectif important de 1084 marins, le Kaiser est ainsi capable de subir des dégâts assez importants au combat, sans pour autant plonger vers les abymes. Cependant, le prix d'une telle puissance de feu et protection sera naturellement payé en mobilité. Générant environ 28 000 chevaux, le Kaiser ne peut ainsi atteindre qu'une vitesse de pointe plutôt modeste de 23,4 nœuds (43,3 km/h).

Le SMS Kaiser renforcera très bientôt les rangs de la marine allemande dans War Thunder, devenant l'un des premiers navires de sa classe en jeu lors de la prochaine mise à jour "Ixwa Strike". D’ici là, restez à l'écoute des actualités pour être informé de tous les derniers développements concernant la prochaine mise à jour. Bons vents capitaines!


L'équipe War Thunder

 

 

Lire plus:
SARC Mk.VI: Un éléphant dans les buissons
  • 2
  • 4 mars 2021
Su-17M2 - le premier avion à voilure à géométrie variable de War Thunder
  • 2
  • 4 mars 2021
Véhicules d'escadron: Leopard 2PL: La cavalerie polonaise
  • 32
  • 3 mars 2021

Commentaires (8)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.