War Thunder background
HMS Blackpool (F77): Officier de la garde

Le HMS Backpool est une frégate Type 12 britannique, aussi connue sous le nom de classe Whitby, construite pour la Royal Navy à l’aube de la Guerre froide. Intégrant les leçons apprises de la 2GM, cette frégate moderne rejoindra bientôt les rangs de la Royal Navy dans War Thunder, dans le cadre de la prochaine mise à jour majeure!

En bref: Une frégate britannique du début de la Guerre froide, conçue avec l’expérience de la 2GM et incorporant d’excellentes caractéristiques en mer et un grand nombre de torpilles.

HMS Blackpool, frégate, Royaume-Uni, rang V.

Plus

  • Beaucoup de torpilles
  • Équipage important
  • Bonne mobilité

Moins

  • Peu de canons
Histoireire

Le développement des frégates Type 12, ou classe Whitby comme elles seront également connues par la suite, débuta au début des années 1950 au tout début de la Guerre froide. Conçues pour être des frégates rapides de haute mer destinées à l’escorte de convois, la classe Whitby intégrait une nouvelle conception de coque et incorporait de nombreux changements dérivés de l’expérience obtenue durant la 2GM. Par conséquent, la classe Whitby a été construite avec l’accent sur ses capacités anti-sous-marines, étant ainsi capable de combattre efficacement certains des sous-marins modernes les plus rapides.

Ains, les navires de cette classe approchaient la taille d’un destroyer et, à cause de leur coût élevé de construction, ne seront construits qu’à huit exemplaires d’ici la fin des années 1950. Les Whitby restèrent en service dans la Royal Navy jusqu’aux années 1970 avant leur remplacement progressif par des navires plus modernes. 

Parmi les huits frégates de classe Whitby se trouvait le HMS Blackpool. Sa quille étant posée en décembre 1954 et entrant en service en août 1958, le HMS Blackpool est la dernière frégate de classe Whitby construite pour la Royal Navy. Durant la majeure partie de sa carrière, le HMS Blackpool fut stationné près du canal de Suez et opéra en Extrême-Orient jusqu’au milieu des années 1960.

En 1966, le HMS Blackpool a été loué à la Royal New Zealand Navy et continua à opérer sous la bannière néo-zélandaise jusqu’en 1971. Après avoir été rendu à la Royal Navy, le HMS Blackpool a été retiré du service et finalement vendu à la ferraille en 1980.

image
image

Dans War Thunder, le HMS Blackpool sera une nouvelle frégate s’intégrant au dernier rang de la flotte côtière britannique avec l’arrivée de la prochaine mise à jour majeure du jeu. Très mobile et armé avec de nombreux systèmes différents, le HMS Blackpool deviendra sûrement l’un des navires favoris des capitaines britanniques appréciant la polyvalence!

Fonds d'écran:

Le HMS Blackpool, bien qu’il ne déborde pas de canons et d’autres armements comme les frégates allemandes de classe Köln par exemple, compense cette quantité d'armes par leur grande polyvalence. En effet, le navire est équipé d’une sélection de systèmes très variés, allant de la tourelle double de 4.5” (114 mm) à tir rapide sur le pont, à la tourelle double de 40 mm Bofors derrière la superstructure, en passant par les 10 tubes lances-torpilles de 533 mm (incluant deux tubes doubles, 12 torpilles au total) de chaque côté de la coque et possédant même deux mortiers triples pour les charges de profondeur sur la poupe!

Par conséquent, il est peu probable que le HMS Blackpool puisse gagner seul tous les engagements contre les navires hostiles car sa puissance de feu brute ne lui permet tout simplement pas d’échanger des tirs avec ses opposants. D’un autre côté, en travaillant de concert avec d’autres navires, la flotte entière pourrait grandement bénéficier de l’arsenal extrêmement polyvalent du HMS Blackpool, étant capable d’affronter n’importe quel adversaire. Que ce soit un cuirassé, un patrouilleur lance-torpilles ou même un avion - le HMS Blackpool a toujours le bon outil pour faire le travail!

De plus, en tant que frégate, le HMS Blackpool ne devrait pas avoir de mal à suivre la plupart des alliés et à distancer certains des adversaires les plus dangereux qu’il pourrait croiser en mer. Grâce à son système de turbine à vapeur, générant une respectable puissance de 30,000 chevaux, le HMS Blackpool peut atteindre une vitesse de 30 nœuds (56 km/h). Cela, couplé à sa bonne agilité, confère au HMS Blackpool une mobilité globalement très bonne, lui permettant de manoeuvrer à sa guise sur la champ de bataille pour aller aider ses alliés dans les plus brefs délais.

Néanmoins, compter sur la mobilité du navire sera absolument primordial pour les futurs capitaines de cette machine à moins de vouloir devenir une coûteuse décoration pour les petits poissons. Malgré son équipage de 231 marins, le HMS Blackpool n’est que très faiblement protégé, ce qui signifie que même les plus petits bateaux peuvent constituer une menace sérieuse pour le navire si détectés trop tard!

Le HMS Blackpool arrive bientôt aux derniers rangs de la flotte côtière britannique avec la sortie de la prochaine mise à jour majeure de War Thunder. En attendant, gardez un oeil sur l’horizon pour d’autres news pendant que nous continuons à dévoiler d’autres fonctionnalités excitantes arrivant bientôt dans le jeu avec la prochaine mise à jour majeure. D’ici là, que vos mers soient calmes, et bonne chasse, capitaines!


L'équipe War Thunder

 

 

Lire plus:
Remportez le Jaguar IS dans l’événement Sabre de la Justice!
  • 15 février 2024
Regardez la Thunder CUP 2024 et recevez des Récompenses uniques en Twitch Drops!
  • 13 février 2024
Session d’essais des missiles air-air avec ARH Seekers - autodirecteur radar actif - (FOX-3)
  • 1 mars 2024
Thunder Show: ZERO++
  • 1 mars 2024

Commentaires (6)

Commenting is no longer available for this news