11 septembre 2020

Shimakaze - Rapide comme le vent

Le Shimakaze était un destroyer japonais expérimental, équipé d’un système de propulsion extrêmement performant, et de l’arsenal de torpilles le plus important de tout les destroyers de la Seconde guerre mondiale. Bientôt ce navire aussi mortel qu'agile sera disponible pour ses futurs capitaines comme nouveau véhicule d’escadron!

En bref: Un destroyer expérimental japonais, équipé de nouvelles turbines haute performance et d’un impressionnant arsenal de torpilles.

Shimakaze, destroyer, Japon, rang III.

Plus

  • Excellente mobilité
  • Torpilles dévastatrices
  • Bonne défense AA

Moins

  • Seulement deux tourelles de calibre principal
Histoire

Le Shimakaze a été commandé en 1939 en tant que navire prototype des futurs destroyers de type C, dont 16 étaient prévus pour la construction. La conception de base du Shimakaze était basée sur celle du destroyer Kagerō, mais le Shimakaze incorporait en plus une nouvelle turbine haute performance et trois lance-torpilles quintuple de 61 cm, augmentant la taille du navire et entraînant un déplacement légèrement plus important.

La quille du Shimakaze fût posée en août 1941, et sa construction fût achevée en mai 1943. Il fût tout d’abord affecté à la 1re flotte IJN lors de sa mise en service. Les débuts de la carrière de Shimakaze ont été marqués par sa participation à l’évacuation des troupes japonaises des îles Aléoutiennes en juillet et août ainsi que par des fonctions d’escorte jusqu’à la fin de l’année 1943 et au début de 1944.

Après avoir subi un bref réaménagement en mars 1944, le Shimakaze a escorté le cuirassé Musashi et le croiseur lourd Maya de Kure à Manille. Par la suite, le Shimakaze a de nouveau reçu l'ordre de Kure de subir un autre réaménagement, durant lequel son armement anti-aérien a été augmenté.

En octobre 1944, le Shimakaze a officiellement pris part à la bataille du golfe de Leyte, bien qu'il n'ait pas pris part aux combats car le navire était chargé de survivants des épaves du Musashi et du Maya. En novembre, le Shimakaze a été chargé d'escorter un convoi de troupes de Manille à Ormoc, qui a ensuite été attaqué par des avions américains lors de la bataille d'Ormoc Bay. Le Shimakaze a été gravement endommagé pendant la bataille, il finit par exploser et couler quelques heures plus tard.

image
image

Dans War Thunder, le Shimakaze rejoindra les rangs des véhicules d'escadron. À première vue, le Shimakaze semble être un destroyer japonais typique, mettant l'accent sur la mobilité et la puissance de feu des torpilles. Cependant, ce qui distingue le Shimakaze des autres destroyers japonais, c'est le fait qu'il prend ces caractéristiques de conception typique et les amène à un niveau encore supérieur!

Commençons par les similitudes. Le Shimakaze, comme de nombreux autres destroyers japonais, est principalement armé de deux tourelles jumelles de 5 pouces (127 mm), qui peuvent à la fois être utilisées contre des cibles de surface et aériennes. En complément du rôle AA, il y a un total de 14 canons de 25 mm, répartis en une double tourelle et quatre triples. Ainsi, le Shimakaze se comportera comme un destroyer japonais ordinaire, tout du moins au niveau de la surface.

Fonds d'écran:

Mais en dessous du niveau de la surface, c'est une histoire bien différente. Le Shimakaze arbore l'armement de torpilles le plus grand et le plus meurtrier de tous les destroyers actuellement dans War Thunder et parmi les plus importantes dotationss de torpilles de tous les destroyers de la Seconde Guerre mondiale, historiquement parlant. Ayant accès à 3 quintuples lance-torpilles de 610 mm (oui, vous avez bien lu - c'est 15 tubes lance-torpilles), lançant la tristement célèbre torpille Type 93 `` Long Lance '', on pourrait facilement affirmer que l'armement principal de Shimakaze ne sont pas ses canons, mais ses torpilles! En conséquence, le Shimakaze sera une véritable force avec laquelle il faudra compter, en particulier dans les batailles d'Enduring Confrontation où ses torpilles rapides et à longue portée montreront vraiment tout leur potentiel. Mais sachez que le Shimakaze ne transporte pas de torpilles de rechange supplémentaires, ce qui signifie que les capitaines n'auront qu'une seule salve à leur disposition tout au long d'un engagement!

Cependant, un énorme arsenal de torpilles n'est pas la seule chose qui distingue le Shimakaze des autres destroyers - sa superbe mobilité joue également un rôle à cet égard. Étant propulsé par un système de propulsion expérimental de turbines à vapeur haute performance, générant plus de 79000 chevaux, le Shimakaze peut atteindre une vitesse de pointe étonnante allant jusqu'à 40,9 nœuds (75,7 km/h)! Cela fait de lui le deuxième destroyer le plus rapide du jeu, juste derrière le Tachkent soviétique. Cependant, en combinaison avec sa silhouette plus petite et son armement de torpilles impressionnant, le Shimakaze pourrait finir par être le destroyer le plus meurtrier à long terme.

En conséquence, le Shimakaze n'est pas seulement un navire de collection intéressant, mais également un ajout très souhaitable à tout port des capitaines ayant un vif intérêt pour la guerre de torpilles à grande vitesse. De même que les autres véhicules d'escadron, le Shimakaze peut être recherché avec l'activité dans des batailles aléatoires pour les joueurs d'escadron, ou acheté pour Golden Eagles pour tout le monde.

Le Shimakaze sera bientôt disponible dans l’une des prochaines mise à jour des serveurs, donc restez à l’affût!


L'équipe War Thunder

 

Commentaires (13)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.