30 janvier 2019

Amélioration du calcul de la pénétration de blindage dans le jeu

Nous continuons à développer et à améliorer notre modélisation des obus. Lors des différentes phases de configuration des obus, nous avons basé ceux-ci sur des sources de leurs pays d'origine et sur des sources unifiées fournissant des données pour plusieurs ogives représentées dans le jeu. Nous avons donc décidé de configurer les obus à l'aide de formules, ce qui est, à notre avis, la méthode la plus compréhensible pour les joueurs.

Cette méthode permettra de normaliser le système de pénétration de blindage et d’éviter les situations dans lesquelles des documents de différents pays fournissent des données différentes sur la capacité de pénétration  pour un même obus. Cela nous permettra de configurer les ogives de manière beaucoup plus efficace et non moins réaliste, même lorsque certaines données sont indisponibles.

Nous améliorons constamment le système de pénétration des blindages dans War Thunder et nous pouvons à présent souligner deux phases qui se sont succédées dans le développement, chacune d’elles étant juste et correcte à sa manière.

La première phase impliquait la modélisation de la pénétration basée sur des données de documents et des données de tir pour chaque arme et type de munition. Dans ce cas, nous avons hiérarchisé les sources provenant des pays d'origine.

La deuxième phase impliquait le passage à un système «unifié», sur lequel reposaient des données numériques provenant d’une source par pays. Cette version nous a permis, dans une certaine mesure, de rassembler des données provenant de sources et de pays divers.

Cependant, ces phases n’ont pas pu clarifier le système de pénétration et le rendre compréhensible pour les joueurs tout en préservant sa base documentaire et technique. Ces méthodes de modélisation facilitent également un type particulier de «bras de fer» dans lequel différentes sources apparaissent les unes après les autres, souvent avec des données contradictoires. Après une analyse longue et détaillée, nous avons décidé d’améliorer le système actuel et de le rendre plus facile à comprendre. C’est une étape importante dans le processus sans fin de l’amélioration de la balistique et des modèles de dégâts.

Vous pouvez en savoir plus sur les obus et la pénétration de blindages dans le Wiki de War Thunder.

Les formules de DeMarr et de Lanz-Odermatt

Il y a eu quelques changements récents que vous avez peut-être déjà remarqués dans le jeu. Ceux-ci incluent des améliorations des paramètres balistiques pour les obus perforants de fort calibre. Pour ce faire, nous avons utilisé des tables de tir et d’autres documents nous permettant de régler plus précisément les vitesses de chute à longue distance de ces obus. Pour les types de munitions pour lesquelles, pour une raison quelconque, il n’existait pas de données précises, nous avons utilisé les paramètres des obus de chars ayant une conception et des caractéristiques similaires. Ayant obtenu des données plus précises sur la vitesse, nous pouvons réévaluer le système de pénétration en utilisant un calcul basé sur une formule. Nous avons décidé d’utiliser la formule DeMarr, car c’est la formule la plus accessible et la plus compréhensible pour la pénétration des obus de gros calibre perforants (AP/APC/APBC/APCBC) ou sous-calibrés (APCR/HVAP). En ce qui concerne les obus sous-calibrés stabilisés (flèches), nous avons décidé d’utiliser la formule de Lanz-Odermatt. Nous travaillons toujours sur les obus APDS. Les informations les concernant apparaîtront un peu plus tard que celles des types de munitions mentionnées ci-dessus.

Une des nouvelles fonctionnalités du système de calcul de la pénétration de blindage est que, si un obus contient une cavité remplie d’explosifs, c'est désormais pris en compte. Le pourcentage d'explosifs contenus dans l'ogive sera pris en compte dans les indicateurs de pénétration de blindage: plus le ratio d'explosifs par rapport au poids de l'ogive est élevé, plus la pénétration de blindage est faible. Cela permet la mise en place plus précise d'indicateurs pour les obus semi-perforants et perforants avec une grande quantité d'explosifs et une enveloppe relativement mince.

La mise en œuvre de ce système de calcul de la pénétration de blindage se fera par étapes: nous prévoyons de commencer par changer les types de munitions les plus couramment utilisés. tels que les obus perforants de fort calibre et perforants stabilisés. Nous passerons ensuite aux obus sous-calibrés (APCR / HVAP) et aux obus sous-calibrés à sabot (APDS). Le calcul de ces derniers pose certains défis et il est possible que, pour une certaine partie des obus, l'ancien système de pénétration de blindage soit préservé. Ces ogives représentent une partie insignifiante des munitions disponibles dans le jeu. L'obus L15A3 / A5, M728 en est un exemple.

Alors, comment cela va-t-il améliorer le jeu?

Cela nous permettra d'optimiser le système de pénétration et de l'unifier pour tous les obus de gros calibre (APCR / HVAP). En même temps, cela nous permettra d’éviter les situations dans lesquelles les données provenant de sources et de pays différents sont contradictoires, car ces sources étaient gérées par divers systèmes et méthodes de calcul de pénétration. Nous pensons que le nouveau système sera plus transparent et plus facile à comprendre par les joueurs sans sacrifier le réalisme (par exemple, dans les tableaux de tir de l’URSS, les données sur la pénétration suivent tous la même formule de DeMarr). Un autre avantage sera la possibilité d'obtenir immédiatement des données sur la pénétration de tout les obus perforants ou sous-calibrés (APCR / HVAP) pour lequel il existe des informations sur la vitesse initiale, la vitesse de chute et la masse. Pour les obus AP / APC / APBC / APCBC, nous avons également recalculé l’effet de l'angle d'incidence - l’effet selon lequel l’épaisseur de blindage pénétré diminue lorsque l’inclinaison augmente (effet de pente) lors de calculs basés sur ces formules afin d'éliminer certaines inexactitudes dans leurs valeurs actuelles. Comme vous pouvez le constater à partir des exemples du tableau (en lien ci-dessous), comparée aux valeurs actuelles pour un angle d’incidence de 30 degrés, la pénétration finit par augmenter et, au contraire, pour un angle de 60 degrés, elle diminue. Selon nos évaluations, le rôle du positionnement correct du char, c’est-à-dire le positionnement correct du char par rapport à l’arme qui le vise, augmentera. Ce tableau vous permet de vous familiariser avec la formule de calcul de l’effet de pente pour les obus AP / APBC / APCBC et les valeurs d’effet de pente résultantes.

Les obus APCR / HVAP et APDS auront des effets de pente actualisés qui permettront de prendre en compte plus précisément les caractéristiques techniques de la construction de ces ogives, influençant le processus de pénétration. Pour les munitions APCR / HVAP, les indicateurs de réduction de la vitesse seront déterminés sur la base d'un exemple du mécanisme utilisé pour les charges APHE et APDS. Le nouveau système est tellement simple et productif que, si vous connaissez les caractéristiques individuels d’un obus, vous pouvez calculer vous-même sa pénétration en utilisant la formule DeMarr.

CALCULATEur

En anticipant les questions sur «l'exactitude historique» et la correspondance avec les données de tir réelles, il convient de mentionner que les données utilisées pour calculer les valeurs de pénétration de blindage sont basées sur des documents existants et ne sont pas inhabituelles. La précision historique et technique restera l’un des éléments clés du jeu, mais l’environnement de jeu ne peut pas correspondre exactement à la réalité. Les valeurs utilisées pour nos calculs permettent donc un certain degré de standardisation.


L'équipe War Thunder

Commentaires (28)

Commenting is no longer available for this news

Cookie-files

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.