War Thunder background
Dewoitine D.501: Disparu mais pas oublié!

Le F.222.2 et le D.501 sont dès maintenant disponibles pour les testeurs des avions français!


Au moment de leur mise en service, les avions de la série D.500 étaient parmi les plus avancés au monde. Cependant, les progrès rapides dans le développement des avions ont vite rendu la série D.500 obsolète, alors que de plus en plus d'avions technologiquement avancés faisaient leur apparition. Rencontrez l'une des versions de la série, le Dewoitine D.501!


Histoire

Les avions de la série D.500 ont été développés en réponse à la spécification C1 du ministère français de l'Air en 1930. Cette spécification avait pour objectif principal de remplacer l'inventaire français des anciens avions des années 20 et de la première guerre mondiale par des modèles plus modernes. Le célèbre designer d'avions, Émile Dewoitine, a présenté son prototype D.500 et a presque immédiatement attiré l'attention des responsables du ministère de l'Air. Peu de temps après le vol inaugural du D.500 en 1932, une commande de 60 avions a été passée en 1933, dont 10 pour le D501. En substance, le D.501 était juste une sous-variante du D.500. Les deux principales différences résidaient dans le groupe motopropulseur et l'armement. A savoir, le D.500 utilisait un moteur Hispano-Suiza 12Xbrs, tandis que le D501 était équipé d'un moteur 12Xcrs, qui permettait l'installation d'un canon de 20mm à travers le moyeu d'hélice. Ce changement a également provoqué le retrait des deux mitrailleuses montées sur le nez de la version originale du D.500. Alors qu'un seul canon de 20mm, associé à quelques mitrailleuses, peut sembler aujourd'hui dérisoire, la présence d'un autocanon sur un avion était presque considérée comme un luxe à l’époque.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, les appareils de la série D.500 étaient plus que dépassés par rapport aux machines d'autres pays, y compris certains des avions français de la fin des années 1930, tels que le MS.406. Les machines ont rarement été utilisées en première ligne, mais reléguées au rang d'unités de réserve de l'armée de l'air française et à des missions d'entraînement. Cependant, un petit nombre d'avions ont eu une action limitée pendant la guerre civile espagnole, probablement la seule utilisation en combat enregistrée de l'avion. Un peu moins de 400 avions de la série D.500 ont été fabriqués, dont environ 160 D.501.



Dans War Thunder, le D501 aura la chance de se mesurer à des modèles contemporains d'autres nations dans des batailles de faible rang, permettant à l'avion d'utiliser pleinement certaines de ses caractéristiques de conception avancées. Bien que cela ne semble pas le cas, le D501 combine plusieurs caractéristiques que de nombreux pilotes apprécient dans un tel ensemble compact. Son moteur de 690 chevaux lui permet d'atteindre une vitesse maximale respectable de 367 km / h à moyenne altitude, tandis que le fuselage léger assure une réactivité et une manoeuvrabilité excellentes.



Les pilotes de War Thunder vont apprécier l'excellent combinaison de maniabilité de l'appareil, et d'armement puissant avec son canon de 20mm dans le nez et ses deux mitrailleuses sur les ailes. Dans la majorité des cas, le D.501 n’aura besoin que d’une rafale rapide pour envoyer l'adversaire en spirale vers le sol!

Fonds d'écran:  1280x1024 | 1920x1080 | 2560x1440


Avec la mise à jour 1.73 “Vive la France” de War Thunder, le D.501 est ajouté au rang I des chasseurs de l’arbre technologique des forces aériennes françaises.


Commandez dès maintenant les packs d'avions premium disponibles dans notre boutique


L'équipe War Thunder

Lire plus:
Mad Thunder: Rage et Butin!
  • 1 avril 2024
La boîte à outils!
  • 8 avril 2024
The Shooting Range #402
  • 14 avril 2024
Thunder Show: FIRE ARC
  • 12 avril 2024

Commentaires (22)

Commenting is no longer available for this news