War Thunder background
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


Le SU-76M dans War Thunder

Le SU-76M dans War Thunder

Dans War Thunder, le Su 76M est un chasseur de char Russe de rang II avec un BR de 2.3. La vitesse max est de 40km/h, qu'il peut atteindre en 24 secondes sur terrain plat.

En ce qui concerne le blindage, le véhicule est doté de 25mm pour le glacis supérieur, 30mm pour le glacis inférieur, 15 mm sur les flancs ainsi que l’arrière du châssis. La casemate ouverte est protégée par un blindage homogène laminé de 25mm de face et de 10mm sur les flancs. Quand au mantelet il est épais de 10mm. Bien entendu, la valeur du blindage évalue en fonction de l’inclinaison du véhicule ainsi que l’angle d’attaque de l’adversaire.

Ce véhicule est équipé d'un canon Zis-3 de 76.2mm, recharge en 7 secondes avec un chargeur parfaitement entraîné ce qui lui donne une cadence de tir d'environ 8.6 obus par minute. Ce canon est capable de tirer 6 types d'obus différents, dont les valeurs de pénétration sont présentées ci-dessous : 

Désignation & Type Pénétration à 10m (mm) Pénétration à 1 km (mm) Pénétration à 10m (inchs) Pénétration à 3281 ft (inchs)
BR-350A(MD-5) APCBC 80/72/33 63/56/26 3.14/2.83/1.02 2.48/2.2/1.02
BR-350SP APBC 105/94/43 69/62/18 4.13/3.7/1.69 2.72/2.44/0.71
BR-350P APCR 135/103/31 60/46/13 5.32/4.05/1.22 2.36/1.81/0.51
BP-350 HEAT 80/69/39 80/69/39 3.15/2.72/1.54 3.15/2.72/1.54
Sh-354T Shrapnel 37/33/13 25/22/9 1.46/1.3/0.51 0.98/0.87/0.35
OF-350M HE 13 13 0.51 0.51
 

Le SU-76M est un chasseur de char agile, mais sa force vient surtout de sa puissance de feu. Avec une bonne cadence de tir combinée à une très bonne pénétration d'obus, il est capable de détruire sans soucis tout char de son BR. La munition "Shrapnel" est extrêmement efficace contre les véhicules légèrement blindée tel que les DCA, ce qui rend l'obus HE moins intéressant.Avec sa petite taille et un profil bas, ce chasseur de char est parfait pour les embuscades mais son manque blindage le rend très vulnérable. Pour éviter une mort rapide, utilisez votre mobilité et votre petite taille pour vous faufiler sur le flanc de vos ennemis, tirez quelques obus avant de vous repositionner pour éviter leurs contre-attaque! Alternativement, vous pouvez engager des chars déjà au combat et soutenir votre équipe à distance. 

Ce véhicule est un bon exemple de "glass canon", il est difficile à maîtriser mais peut être redoutable entre de bonnes mains. Son successeur -le SU-122- offre plus de blindage et un habitacle entièrement fermé mais surtout, un énorme canon de 122mm. 


Le SU-76M dans l'Histoire.

SU-76M à Nizhny Novgorod, Russie

Le développement des chasseurs de chars soviétiques fut pratiquement inexistant durant l'entre-deux-guerres. Les quelques projets basés sur des châssis de T-26 tel que le SU-1, AT-1 ou SU-26 furent annulés et l'union soviétique démarrera la Seconde Guerre mondiale sans le moindre chasseur de char.

La situation évolua après l’invasion de l’Allemagne en 1941, et des véhicules basés sur des KV-1 ou des T-34 (tels que le SU-152 ou le SU-122) furent développés. En novembre 1942, le Comité de défense Russe ordonna la production d’un canon automoteur basé sur un châssis de char léger et armé d’un canon de 76.2mm. Il fut alors décidé d'utiliser une base de T-70, le seul char léger encore en production. Après un allongement de la caisse et l'ajout d’une paire de roues, le 76.2mm M1942 (également désigné Zis-3) fut installé dans une casemate entièrement fermée situé à l'arrière, avec la transmission à l'avant. Le véhicule sera désigné SU-76 (pour Samokhodnaya Ustanovka, "canon automoteur"). La production commença en décembre 1942 à l’usine n°38 de Kirov, mais fut stoppée après une centaine de véhicules pour cause de soucis mécaniques : le véhicule était propulsé par deux moteurs de voiture GAZ-202 -un pour chaque chenille- sans synchronisation. Le conducteur devait les contrôler séparément ce qui était extrêmement compliqué. De plus, la double motorisation avait tendance à créer de fortes vibrations, provoquant de nombreuses casses des moteurs et de la transmission. La casemate était aussi problématique, étroite et trop petite. L’équipage n’avait pas la place pour faire fonctionner le canon correctement et il fallu retirer le toit du véhicule. La motorisation fut améliorée avec l'installation de deux moteurs Gaz-203 de 85cv montés en tandem sur une seule boite de vitesse. Le véhicule modifié fut désigné SU-76M, et sa production repris début 1943.

Le SU-76m pris la place des chars de support d'infanterie et reçu un chaleureux accueil de la part des soldats Soviétiques, appréciant sa mobilité et sa polyvalence. Son faible tonnage lui permettait de passer quand les chars lourds s'embourbaient et son canon de 76mm était capable de détruire des Pzkpfw III et IV, et même d'être dangereux face aux Panthers & Tigres avec obus APCR out HEAT.Le véhicule se montra efficace en environnement urbain comme canon d'assaut contre des zones fortifiées, e toit ouvert rendait l'équipage vulnérable aux tireurs ennemis et aux grenades mais permettait aussi au commandant de communiquer facilement avec les troupes alliées.

Plus de 14 000 SU-76M ont été produits entre 1942 et 1945. Après la fin de la guerre, le SU-76M a été retiré des lignes de production, mais beaucoup ont été exportés vers d'autres pays, tel que la Chine, Cuba, le Nord-Viet Nam ou en Tchécoslovaquie.

Auteur: Jan „RayPall“ Kozák


Dans une prochaine mise à jour, nous allons mettre en jeu :
Décal "Smely" :

Decal réalisé par Branislav "InkaL" Mirkov

L'équipe War Thunder.

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Thunder Show: CAT&MOUSE
  • 24 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
Anniversaire de la fondation du "Corps of Royal Engineers": Le retour du Centurion AVRE!
  • 24 mai 2024