War Thunder background
Le Heinkel He 112 B-0
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

Tricolor Camouflage scheme of Spanish Air Force, Morocco, 1942-1943
Available in game for 200  or 70 players defeated


Le He 112 B-0 dans War Thunder


Dans War Thunder, le He 112 B-0 est présent dans l’arbre Allemand avec une cote de bataille de 2.3, représentant la version la plus évoluée de cet avion dans le jeu (après les versions He 112 V1 et A-0). Il est équipé de deux mitrailleuses MG 17 de 7.92mm (500 cartouches par arme) et de deux canons MG FF de 20mm (60 obus par canon). Au niveau de ses performances, il atteint sa vitesse de pointe de 500km/h à 3000m, pour une vitesse maximale de 465 km/h au niveau de la mer. Il atteint l’altitude de 3000m en 4 minutes et 22 secondes, ce qui correspond à un taux de montée de 11.45 m/s. Il possède un taux (horizontal et vertical) de 13 secondes, et sa vitesse limite est de 690 km/h TAS.

An He 112 B-0 in X-Ray view

Au niveau du gameplay, le He 112 est un avion capable de s’adapter à de nombreuses situations. Il possède une vitesse correcte mais n’est pas non plus très rapide comparé à ses adversaires principaux, les chasseur Soviétiques LaGG et Yaks, ou les Américains Buffalos et Hawks. Il possède une maniabilité très bonne pour un monoplan, mais se fera tout de même outturn par les biplans et les chasseurs Japonais comme les A5M4 et Ki-27. Son taux de montée n’est pas exceptionnel, mais il possède une bonne résistance à la vitesse lui permettant d’atteindre 690 km/h en piqué, ce qui est vraiment bon pour un avion de tier I.
Son armement est le principal avantage de cet avion, comme son compère le Bf 109 E3. Ses deux canons de 20mm, couplés aux mitrailleuses à cadence rapide de 7.92mm, donnent une bonne puissance de feu pour une cote de bataille de 2.3, même si ces canons souffrent d’un faible nombre de munitions et d’une ballistique faible. Vous pourrez néanmoins faire des dégâts monstrueux sur les structures légères des avions de Tier I. Son armement lui permet d’ailleurs d’être une réelle menace pour les bombardiers de ce Tier!

Pour résumer, le He 112 B-0 est un bon chasseur, possédant ses avantages et ses faiblesses. Il peut rencontrer des biplans agiles, et utilisera alors sa vitesse. En cas de rencontre avec un avion rapide, il pourra alors utiliser sa manoeuvrabilité pour s’en sortir. Face aux bombardiers, sa puissance de feu lui permet là aussi de burst rapidement ses ennemis. Il s’agit donc d’un très bon avion pour s’entraîner à maîtriser les avions Allemands, notamment le Bf 109 B-1/L, la première version du légendaire Bf 109.

Le He 112 dans l'Histoire

En 1934, la compagnie Heinkel Flugzeugwerke commença à travailler sur un nouveau design de chasseur capable de participer à la compétition organisée par le Ministère de l’Air Allemand qui avait pour but de dynamiser la production d’un nouveau chasseur. Les designers de Heinkel s’inspirèrent du Heinkel He 70, utilisé dans le civil notamment pour le transport du courrier sur de longues distances. Cet avion, introduit en 1933, était plutôt moderne pour son époque avec son fuselage entièrement métallique, des trains rétractables et des ailes élliptiques en forme d’ailes de mouettes inversées. Le He 70 pouvait atteindre une vitesse de 360 km/h, et était donc proche des caractéristiques demandées par le Ministère de l’Air.

Cet avion était donc une bonne base de travail pour débuter. Les ingénieurs aboutirent donc au design d’un nouvel avion qui reçut la dénomination de He 112, qui ressemblait énormément au He 70. Le premier prototype, équipé d’un moteur Britannique Rolls-Royce Kestrel Mk.IIS reçut la dénomination He 112 V1, et fut finit en septembre 1935, rapidement suivit par le He 112 V2 équipé d’un moteur Jumo 210C, d’ailes raccourcies et d’une hélice à trois pales, puis le He 112 V3 équipé d’un cockpit complètement fermé.

Vol test des premiers He 112

Les designs proposés par Arado et Focke-Wulf furent rapidement éliminés de la compétition à cause de performances trop faibles. Il restait donc en lice le He 112 et le nouveau Messerchmitt Bf 109 designé par Willy Messerschmitt. Malheureusement pour Heinkel, le Bf 109 remporta le concours, notamment grâce à sa vitesse de pointe plus élevée, son meilleur taux de roulis et ses performances globalement meilleures que celles du He 112. Le Bf 109 passa rapidement en production. Cependant le He 112 ne fut pas abandonné et le développement continua, et l’avion fut rapidement disponible pour l’exportation. Des prototypes et des petites séries furent produites jusqu’au développement de la version finale la plus avancée, le He 112 B.

He 112 de l'Air Force Roumaine

Les premières versions de la série B reçut la désignation de He 112 B-0. Cette version comportait un fuselage redessiné, un nouveau designe du palonnier et de l’élévateur, et une verrière bulle, ce qui était très avance sur son temps par rapport aux verrières “greenhouse” habituellement utilisées sur les chasseurs de l’époque. Cette version était équipée d’un moteur Jumo 210C, développant 631 chevaux. Au niveau de l’armement, le He 112 B-0 était équipé de deux mitrailleuses MG 17 de 7.92mm, montées de chaque côté du moteur, et de deux canons MG FF de 20mm placés dans les ailes.

 

Le premier acheteur fut l’Empire du Japon, qui commanda 30 He 112 B en 1938. Ces avions furent livrés mais jamais utilisés au combat, notamment à cause de leur agilité plus faible comparée aux chasseurs Japonais de l’époque et furent utilisés uniquement pour l’entraînement des nouveaux pilotes. Douze He 112 B furent livrés à l’Espagne et furent utilisés au combat, notamment le 3 mars 1943 quand un He 112 B isolé réussit à endommagé un chasseur Américain P-38 Lightning. L’Espagne garda ses He 112 B en service jusque dans les années 50. Les deux pays ayant le plus utilisé le He 112 furent la Hongrie et la Roumanie, d’ailleurs les He 112 B-1/U2 aux couleurs de ces pays sont disponibles comme premiums dans War Thunder. Les avions Hongrois furent utilisés au combat, mais la totalité des avions furent détruits lors d’un bombardement Allié en 1944. Les avions Roumains quant à eux furent notamment utilisés au début de l’Opération Barbarossa, puis pour des missions d’attaque au sol et finirent leur carrière en temps qu’avions d’entraînement.

Jan „RayPall“ Kozák


With one of the upcoming Updates, we will add the following decals to War Thunder:

'Greyhound' emblème 
1a Escuadrilla, Grupo 27
Emblèms du Grupul 5 Vânătoare

Décalcos de Jej 'CharlieFoxtrot' Ortiz

 

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
The Shooting Range #408
  • 26 mai 2024
Thunder Show: CAT&MOUSE
  • 24 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024