War Thunder background
Les armes de la Victoire : Le T-34 "Lidice"
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


 Nous continuons notre série "Les armes de la Victoire" pour le 70ème anniversaire de la Victoire en Europe. De nombreux véhicules uniques seront ajoutés au jeu et nous souhaitons vous en parler. 


En 1940, après la formation du protectorat de Bohême et de Moravie, le gouvernement tchécoslovaque en exil à Londres essayait de persuader la Grande-Bretagne et la France de révoquer l’accord de Munich et de garantir d’après-guerre de la Tchécoslovaquie indépendante. Toutefois, les responsables britanniques n’étaient pas satisfaits de la résistance tchèque contre les Allemands dans le protectorat et il était nécessaire pour les Tchèques de prouver leur volonté à se battre contre le IIIe Reich.

T-34 avec l'inscription "Lidice"
 

En 1941, Adolf Hitler a nommé un nouveau Reichsprotektor - dirigeant de fait du protectorat. Il a choisi SS- Obergruppenführer Reinhard Heydrich, haut fonctionnaire nazi et l'un des principaux architectes de l’Holocauste. Immédiatement après sa prise de fonctions, Heydrich a promulgué une loi martiale et à travers les exécutions sommaires et les arrestations de masse, il paralysa la résistance tchèque. Après cela, il poursuivait la doctrine de la "carotte et du bâton". Il offrait des avantages sociaux aux travailleurs, mais quiconque  se montrait déloyal envers les nazis était arrêté, torturé et souvent exécuté.
Gouvernement en exil tchèque a réagi en autorisant l'assassinat d’Heydrich.  Cette opération, appelée anthropoïde, devait être menée par deux soldats - Jozef Gabčík et Jan Kubiš. Le 28 Décembre 1941 ces deux soldats sont parachutés dans le protectorat ainsi que sept autres soldats tchèques en exil afin d’exécuter leur mission.

Le 27 mai 1942, Heydrich était en route de sa résidence à Prague - Libeň vers son bureau au château de Prague. Lorsque sa Mercedes décapotable approchait d'un virage serré près de l'hôpital Bulovka, Gabčík bondit en face de la voiture et visa Heydrich avec sa mitraillette Sten, mais malheureusement échoue découvrant son arme coincée. Heydrich dégaina alors son pistolet afin d’affronter les assaillants, mais à ce moment, Kubiš a réagi en lançant une grenade sur la voiture. Les deux assaillants fui alors la scène. Le Reichsprotektor, blessé par des fragments, succomba le 4 juin à ses blessures.
En représailles, la loi martiale a été déclarée. L’enquête a mis en évidence deux Gestapo villages tchèques, Lidice et Ležáky  comme étant des cachettes utilisées par les parachutistes. Le 9 juin, tous les hommes adultes de Lidice furent fusillés puis les femmes et les enfants ont été déportés dans des camps de concentration. Le 24 juin, pire encore un sort encore plus effroyable arrive pour les habitants de Ležáky. Tous les villageois adultes ont été exécutés et les enfants déportés dans des camps de concentration. Les deux villages ont ensuite été rasés.

Les agresseurs d’Heydrich se réfugièrent avec cinq autres parachutistes à l’église de Saints-Cyrille-et-Methodeus à Prague, mais ils furent trahis par l'un des leurs. Ils meurent tous après une fusillade de deux heures avec 750 troupes SS assiégeant la cathédrale - trois parachutistes ont été tués au combat, tandis que le reste décida de se donner la mort.

Lidice avant/après destruction
 

Alors que le coût de cet acte était incroyablement élevé, l’assassinat d’Heydrich a rempli son objectif.  La Grande-Bretagne et la France ont également dissous l’accord de Munich et ont déclaré qu’après la guerre la Tchécoslovaquie sera entièrement restaurée.

La destruction de Lidice, suivie par la destruction de Ležáky 14 jours plus tard, provoque un énorme tollé dans le monde entier. Ces deux villages tchèques étaient auparavant absolument inconnus, mais tout à coup, des millions de personnes à travers le monde ont connu leurs noms. Les travailleurs britanniques ayant fondé Lidice se consacreront à collecter de l'argent pour la reconstruction du village.  Le village de Stern Park dans l’État d’Illinois a changé son nom pour Lidice seulement deux jours après la tragédie, tandis que le village mexicain de San - Jeronimo - Aculco fait de même en août 1942. Même les enfants (surtout des filles) ont été nommés Lidice.

La réponse la plus forte, vint tout naturellement des soldats tchécoslovaques combattants dans des armées étrangères, et du gouvernement tchécoslovaque en exil à Londres. Edvard Beneš, président de l'exil tchécoslovaque, décora symboliquement Lidice de la Croix de guerre tchécoslovaque, tandis que les soldats et les aviateurs ont trouvé leur propre façon d’honorer les morts. Les équipages de bombardiers tchécoslovaques en service dans la RAF ont peint « Pour Lidice et pour Ležáky » sur leurs bombes, tandis que les soldats en service dans l’armée soviétique collectaient de l'argent à bord de chars avec « Lidice et Lezaky » peint sur eux. L'un de ces chars, le modèle de 1943 du char moyen T-34 avec l’inscription Lidice, a été utilisé au combat de nombreuses fois et a été endommagé à plusieurs reprises, mais à chaque fois, il a été réparé et remis en service. Aujourd’hui, il est exposé au Musée des blindés de Lešany.


En l'honneur de ceux qui ont souffert durant la Seconde Guerre mondiale, nous ajouterons l'inscription "Lidice" :


N'oubliez pas de jeter un oeil à nos articles précédents :


L'équipe War Thunder 

Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
The Shooting Range #407
  • 19 mai 2024
Thunder Show: BASED MAUS
  • 17 mai 2024
Journée des forces armées américaines: Célébrons-la avec une nouvelle décalcomanie!
  • 17 mai 2024