War Thunder background
Lt.Gen. Vasily Fedorovich Golubev
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

Vasily Fedorovich Golubev est né en 1912 à Kamenka, près de Leningrad dans le nord-ouest de la Russie contemporaine. Il grandit dans un environnement rural, le père de Golubev l’encourage à chercher un emploi dans la ville et il s’installe logiquement à Leningrad pendant son adolescence, où il trouve du travail dans une usine. Cependant, le jeune Golubev rêve d’une vie de pilote et décide de rejoindre l’armée. Il est d’abord recalé à cause de son âge puis à nouveau recalé pour des raisons médicales.

Sans se décourager, Golubev rejoint l’armée Soviétique en tant que simple soldat dès l’âge de 21 ans. Il devient instructeur parachutiste et apprend à piloter des planeurs lors de son temps libre. Cela le conduit à piloter puis finalement instruire sur des aéronefs à moteur. La motivation de Golubev ne s’affaiblit pas, il ne souhaite pas abandonner son rêve de rejoindre l’aviation militaire et finalement il est transféré vers une formation de pilote en 1939. Sans surprise, ayant déjà une expérience d’instructeur acquise dans le civil, les notes de Golubev pendant sa formation sont excellentes et il est déclaré apte au service en 1940 pour devenir pilote dans l’armée.

Au moment de l’invasion allemande, Golubev pilote un I-16 dans le cadre de la flotte de la Baltique. Pendant l’été 1941 il est transféré dans la 13e IAP (Régiment d’Aviation Combattant). Le 28 juin, il abat un Junkers Ju88, puis un Bf109E tombe face à ses canons seulement quelques jours plus tard. Le 13 juillet, il fait une erreur d’identification lors d’une rencontre avec un avion ennemi. Pensant avoir affaire à un Ju88, il effectue une attaque frontale. Malheureusement pour lui, il découvre qu’il est nez à nez avec un Bf110 qui possède de redoutables canons. Golubev réussi de justesse à ramener son avion endommagé vers l’aérodrome. La 13e IAP continue avec ses I-16 à faire face courageusement aux chasseurs Allemands qui leur sont supérieurs d’un point de vue matériel. Il est de nouveau abattu en août et passe un mois en convalescence à l’hôpital.

La malchance de Golubev n’est pas terminée. Après avoir récupéré, il rejoint son unité seulement pour découvrir qu’ils ont battu en retraite. Il découvre un I-16 endommagé, sans armes et décide de l’utiliser afin de rattraper ses camarades. Il est de nouveau abattu et doit nager jusqu’à la rive du lac Ladoga après un amerrissage forcé. En octobre, Golubev est assigné à la péninsule d’Hanko afin de défendre les installations Soviétiques contre les raids aériens Finlandais et Allemands. Golubev décroche plusieurs victoires contre les aéronefs Finlandais mais les pilotes de chasse Soviétiques se retrouvent désormais face au nouveau chasseur de la Luftwaffe, le Bf109F qui apparaît dans la région.

Un I-16 dans War Thunder, un des avions utilisé par
Golubev au début de sa carrière

Une série de pertes subies par le régiment entraîne celui-ci à être réaffecté et Golubev se voit recevoir le commandement du 3e escadron de la 13e IAP en janvier 1942. Il ne perd pas de temps et instaure de nombreux changements : il officialise le processus de briefing pré-vol afin de s’assurer que ses pilotes comprennent complètement ce qui est attendu d’eux et comment ils peuvent s’intégrer dans le plan pour chaque tâche. Lors d’une patrouille, il organise son escadron en paires à diverses altitudes afin de couvrir une grande surface et de s’assurer que le plus grand nombre de paires possibles soient couvertes en hauteur et l’arrière. Il remarque aussi que les avions allemands sont souvent positionnés afin d’attaquer les avions soviétiques lors des vols de retour de mission étant faible en carburant et munitions. Golubev fait en sorte qu’une protection adéquate soit fournie pour ces avions vulnérables lors des vols de retour.

Ses efforts paient presque immédiatement, et la 3ème escadre devient rapidement la meilleure du régiment Le 12 mars Golubev descend deux Bf109F en un seul engagement – l'un crashera sur l'aérodrôme du 3ème escadron, le pilote, un as comptabilisant 26 victoires, pourra peu après. Ce sera la 15ème victoire de Golubev.

Seulement quelques jours plus tard, la 13ème IAP est reconnue pour sa valeur et son succès et sera renommée 4ème Garde du Régiment des des Chasseurs de l'Aviation. A l'automne Golubev devient le Second Commandant du régiment, juste avant d'être récompensé de la médaille Gold Star of Hero de l'Union Soviétique. En janvier 1943 le régiment se retire du combat pour se rééquiper de chasseurs Lavochkin La-5. Ce changement était très attendu par ce régiment qui combattait à bord du vieil I-16. Et même si ce chasseur était obsolète, Golubev descendra deux Focke-Wulf FW190 avec cet avion. Aux commandes de ce nouveau chasseur, les victoires de Golubev contre les finnois et les allemandscontinuent de se cumuler. A la fin de l'année, Golubev prend les commandes de la 4ème GIAP.

Dernière version dans War Thunder du La-7, l'avion utilisé par 
Golubev à la fin de la guerre

Si dorénavant il est plus dans un rôle de commandant, Golubev continue les sorties opérationnelles. En février 1944 il descend un Bf110 – qui sera 38ème kill – mais l'avion ennemi explosera si proche du chasseur de Golubev que des éléments du Bf110 seront retrouvées dans l'aile et les cylindres du moteur du chasseur soviétique, et l'explosion en elle-même endommagera les tympans de Golubev. En juin 1944 Golubev effectue sa 39ème et dernière victoire : un FW190 – au-dessus du Golfe de Finlande.

Golubev continue à servir dans la VVS jusqu'à la fin de la guerre, son régiment termine le conflit sur des chasseurs La-7. Il choisit ensuite de rester dans l'armée. En 1951 il est diplômé de l'Académie des majors et Généraux soviétiques et commande la Division Aérienne de de la Flotte du Nord. Il prend sa retraite de Lieutenant-général et deviendra plus tard maître de conférence à l'Académie Générale de l'Etat-Major et oeuvrera également comme a conseiller principal de l'Egypte entre 1968 et 1970.

On se souvient de lui peut-être même plus de lui comme d'un meneur d'hommes et d'un excellent tacticien que comme pilote de chasseur. Vasily Fedorovich Golubev aura été deux fois récompensé de la Red Star of Hero de l'Union Soviétique, deux fois de l'ordre de Lénine et pas moins de sept fois de l'Ordre de la Bannière Rouge. Il aura effectué plus de 589 sorties durant la grande guerre Patriotique en descendant seul 39 avions et 12 à plusieurs (même si certaines sources indiquent différentes statistiques). Il meurt le 17 avril 2011. 


Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Remportez le Jaguar IS dans l’événement Sabre de la Justice!
  • 15 février 2024
Regardez la Thunder CUP 2024 et recevez des Récompenses uniques en Twitch Drops!
  • 13 février 2024
Session d’essais des missiles air-air avec ARH Seekers - autodirecteur radar actif - (FOX-3)
  • 1 mars 2024
Thunder Show: ZERO++
  • 1 mars 2024