War Thunder background
La Force Aérienne Iranienne
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


F-86 Sabre, Golden Crown Imperial Iranian Air Force


L'Imperial Iranian Air Force (IIAF) fut créée en 1920 sur ordre du dirigeant Iranien Reza Shah, en réponse à l’importance grandissante de l’aviation dans les guerres modernes, et en accord avec la politique de modernisation du pays. L’IIAF était une branche de l’Imperial Iranian Armed Forces. Dans les années suivant sa création, l’IIAF fut équipée uniquement d’avions vendus par des pays Européens, puisque le pays n’avait aucun moyen de produire ses propres avions. L’Allemagne fut le premier pays à vendre des avions à l’Iran, suivie par la France et la Russie. Cependant posséder des avions ne faisait bien évidemment pas tout. Le premier pilote Iranien, le colonel Ahmad Khan Nakhjavan, compléta avec succès sa formation en France en 1925. Ceci scella la première pierre de l’édification d’une véritable Armée de l’Air Iranienne.

F-84 et deux P-47 Thunderbolts
en formation 

Les pilotes Iraniens furent nombreux à suivre leur formation en France et en Russie, si bien qu’à la veille de la Seconde Guerre Mondiale l’Iran possédait 400 appareils de combat et suffisamment de pilotes pour les faire voler.

En 1941 l’Iran était un pays neutre, ayant décidé de ne pas s’aligner dans cette guerre. Cependant la Grande-Bretagne et l’URSS voyaient d’un mauvais oeil les échanges commerciaux entre l’Iran et l’Allemagne, et considérèrent ça comme un acte d’allégeance de l’Iran envers le Troisième Reich. Convoitant les ressources pétrolières de la région nécessaires pour le ravitaillement des troupes Britanniques en Afrique du Nord, les Anglais et les Soviétiques lancèrent une attaque coordonnée surprise sur l’Iran, les Britanniques attaquant depuis le Golfe Persique et l’Irak, les Soviétiques passant eux par le Caucase. Les Iraniens n’eurent pas le temps d’organiser une réelle résistance et le pays fut rapidement submergé sous la pression des deux superpuissances.

Seulement 6 avions Iraniens furent abattus, beaucoup d’avions n’ayant même pas eu l’occasion de décoller tellement la surprise fut complète. Les autres appareils furent capturés, démantelés ou détruits et la IIAF fut complètement anéantie. Les envahisseurs découvrirent avec surprise des Tiger Moth bricolés, un chasseur de conception Anglaise très basique qui servait d’appareil d'entraînement et que les ingénieurs Iraniens avaient copié et adapté pour pouvoir les produire dans le pays, ainsi qu’un grand nombre de Bf.109 Allemands et quelques Hawkers Américains. Anecdote intéressante, le dirigeant Iranien Reza Shah a lui-même totalisé près de 100 heures de vol, effectuant régulièrement des missions de reconnaissance au-dessus du territoire Iranien. C’est sans doute la première et la dernière fois qu’un dirigeant d’un pays participe activement à une guerre de l’ère moderne.

T 33 Shooting Star, Imperial
Iranian Air Force

Après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le gouvernement Iranien se tourna largement vers l’Ouest, et les Américains et les Britanniques vendirent de nombreux appareils au pays. Malgré une économie qui battait de l’aile, l’Iran réussit à rouvrir ses centres de formation de pilotes, et à les équiper d’appareils d’entraînement. Tous les élèves pilotes qui entrèrent dans ces écoles passèrent l’examen avec brio. Dans les années 1960, la IIAF était de retour parmi les forces aériennes les plus modernes du monde, s’appuyant sur une flottille composée d’une centaine de F-84s et F-86s. Dans les années 1970, la IIAF possédait de nombreux appareils parmi les plus perfectionnés de l’époque, et de nombreux pilotes très bien entraînés. La IIAF s’équipa de F-14 Tomcat et de F-4D Phantom, et elle resta jusqu’à la fin des années 70 la seule forcé aérienne au monde à utiliser des F-14 en dehors des Etats-Unis. Jalil Zandi, un pilote de F-14 Tomcat, fut décoré lors du conflit entre l’Iran et l’Irak, où il devint non seulement le plus grand As Iranien mais aussi le meilleur pilote de F-14 au monde, avec un total de 11 victoires confirmées et plusieurs probables.

Sergej “NuclearFoot” Hrustić


Dans une prochaine mise à jour, nous ajouterons la cocarde de l'Iranian Air Force Roundel à War Thunder:

Décalco par Colin 'Fenris' Muir


 

Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Thunder Show: BASED MAUS
  • 17 mai 2024
Journée des forces armées américaines: Célébrons-la avec une nouvelle décalcomanie!
  • 17 mai 2024
Fair Play: Mai 2024
  • 16 mai 2024