War Thunder background
Major Heinz-Wolfgang Schnaufer
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

Bf 110C-4, NJG 1 Luftwaffe. Arnheim, Pays-Bas, Automne 1940.
camouflage de SuchDogeVeryAce | Télécharger


Né à Calw dans la campagne de Baden-Württemberg dans le Sud de l'Allemagne en février 1922, Heinz-Wolfgang Schanufer est l'ainé de la fratrie des quatre enfants d'Alfred Schnaufer; un ingénieur reconverti en marchand de vin. Le jeune Heinz-Wolfgang excelle dans les domaines intellectuels et physiques, un universitaire doué, qui se démarque de ses pairs en terme de succès sportifs. Sa future carrière était déjà presque tracée dès son plus jeune âge, jusqu'à ce que le jeune homme exprime le désir de rejoindre l'organisation de la Jeunesse Allemande et de piloter des glisseurs. Son amour pour les deux le poussera à vouer sa vie à l'aviation et à l'Armée. 

Heinz-Wolfgang Schnaufer

Avec un lourd bagage académique derrière lui, c'est sans surprise qu'il réussit les examens d'entrée comme officier de la Luftwaffe qu'il rejoint en novembre 1939 juste après son dix-huitième anniversaire. Après la fin de son entraînement militaire de base au niveau physique, maniement d'armes, forage et autres techniques, il commence les entraînements de pilotage en avril 1940. Promu lieutenant un an plus tard, il est sélectionné pour s'entraîner sur le chasseur multi-moteur comme pilote de Zerstörer ou ‘destroyer’ sur le chasseur Bf110.

En avril 1941 le succès initial du initial du Bf110 est déjà loin derrière lui; suite à une exploitation sévère de ses faiblesses, il est désormais que peu fiable en chasseur diurne. Cependan, avec la menace grandissante du Commandement Bombardier de la RAF lors de raids nocturnes réguliers, et l'apparente capacité du BF110 à les combattre, Schanufer se porte volontaire pour s'entraîner comme chasseur nocturne. C'est finalement en novembre 1941 que  Schnaufer est un pilote qualifié avec le Groupe 2 de Chasseurs Nocturnes Aile 1. Cependant une période de mauvaises conditions météorologiques empêcheront Schnaufer de sortir fréquemment durant le sombre hiver 1941-42.

Le Gruppe de Schnaufer est réaffecté en Belgique à Koksijde en février 1942, et Schnaufer est impliqué dans le vaste bouclier de protection de Scharnhorst, Gneisenau et Prinz Eugen lors de l'Opération Cerberus. Après avoie été transféré au Stab (Quartier-Général du staff) de la II./NJG 1, Schnaufer descend son premier avion ennemi - un Handley Page Halifax – durant la nuit du 1er au 2 juin 1942. Lors d'une tentative d'attaque d'un second bombardier britannique, le Bf 110 de Schnaufer est touché par un retour de feu – il est blessé à la jambe, perd le contrôle de sa gouverne et l'un de ses moteurs prend alors feu. Après avoir réussi à maîtriser l'incendie, il retourne à l'aérodrôme. Lui et son opérateur radio Friedrich Rumpelhardt seront récompensés de l'Iron Cross Second Class pour leur première victoire aérienne.

Centra de Contrôle Radio des chasseurs nocturnes.

Après rémission de sa jambe les succès de Schnaufer iront crescendo. durant la nuit du 1er août il descend deux Wellingtons et un Whitley en à peine plus d'une heure, il sera pour ces derniers récompensé de l'Iron Cross First Class. A la fin du mois - maintenant accompagné du nouveau radar Lichtenstein – Schnaufer descend son cinquième bombardier pour devenir un As; fin 1942 il est crédité de sept victoires. Avec Rumpelhardt absent pour cause de maladie, et de nombreuses courses professionnelles en 1943, Schnaufer pilotera aux côtés d'une succession d'autres opérateurs radio. Son expertise grandissante au fil des missions , les scores de Schnaufer sont également à la hausse. Durant la nuit du 29 au 30 mai il descendra 3 avions en une seule et même sortie. Un exploit répété le 29 juin. Avec dix-sept victoires nocturnes, Schnaufer est promu Oberleutnant au premier juillet.

Le mois suivant, Schnaufer est envoyé à la IV./NJG 1, opérant depuis Leeuwarden aux Pays-Bas. Nommé Staffelkapitän dans sa nouvelle unité, il sera récompensé de la German Cross en Or peu après. Avec des opérations nocturnes standard, l'équipage du Bf110 en rôle de chasseur de nuit passe à 3 membres et Schnaufer et son opérateur radio sont désormais accompagnés d'un mitrailleur. La prochaine étape de l'évolution du chasseur de nuit sera plus extrême - Schnaufer et sl'un des premiers pilotes à essayer les canons Schrage Musik équipant les chasseurs nocturnes allemands.

Bandes Ultra-Hautes Fréquences à affichage par tube cathodique Lichtenstein.

Pendant la nuit du 31 décembre, de nouveau réuni avec Rumpelhardt, Schnaufer descend son 42ème avion ennemi et est récompensé de la Knight’s Cross. Cependant, Schnaufer est obligé de marquer une pause pendant de nombreuses semaines début 1944 quand, après une opération de l'appendicite, il éclate ses points de suture, ce qui nécessitera une autre période de repos. Il retournera au front en mars 1944 en tant que Gruppenkommandeur de la IV./NJG 1, une affectation à laquelle il sera promu Hauptmann en mai. Durant la nuit du 25 mai il descend cinq bombardiers britanniques en une seule nuit. Quatre victoires dans la nuit du 22 juin qui lui vaudront l'ajout de l'Oak Leaves à sa Knight’s Cross. A peine un mois plus tard il recevra les Swords tant convoitées à sa Knight’s Cross – en main propre par Hitler – tandis que son opérateur radio et le mitrailleur reçoivent la Knight’s Cross, pour former le trio de nuit le plus décoré de l'Histoire. la nuit du 9 octobre, Schnaufer descend son centième avion, ce qui lui vaudra d'être récompensé de la Knight’s Cross avec Oak Leaves, Swords et Diamonds.

A 22 ans, Schnaufer sera le Geschwaderkommodore le plus jeune de la Luftwaffe toute entière, en prenant les commandes de la NJG 4 fin novembre. A la fin de l'année il table 106 victoiresn surpassant Helmut Lent comme Pilote Mondial en chasseur de nuit. En février il est informé par Herman Goering qu'il deviendra Inspecteur de la Night Fighter Force, mais Schnaufer demande à garder sa position comme pilote de front. Son plus grand succès se tiendra le 21 février 1945 - lorsqu'il descendra deux bombardiers Lancaster bombers à l'aube; effectue une seconde sortie en fin de soirée où il détruira sept autres Lancasters en 19 minutes – totalisant ainsi neuf bombardiers détruits en 24h. sa dernière victoire aura lieu le 8 mars - sa 121ème.


Après une période de test du Dornier Do 335 pour sa compatibilité en tant que chasseur nocturne, Schnaufer est capturé en mai 1945 par les Forces Britanniques. Il sera interrogé par les Forces britanniques avant d'être relâché. Schnaufer retournera ensuite chez lui afin d'aider sa mère dans l'entreprise familiale après l'armistice. En juillet 1950, alors qu'il esten voyage d'affaires en France, Schnaufer sera impliqué dans un accident de voiture à Bordeaux. Après avoir été inconscients durant deux jours, il décèdera le 15 juillet 1950, à l'âge de 28 ans. Avec seulement 1100 heures de vol au compteur, Heinz-Wolfgang Schnaufer est le meilleur As de chasseur nocturne de l'histoire de l'aviation.


A propos de l'auteur

     

Mark Barber, Consultant Historique War Thunder 

Mark Barber est pilote dans l'Aéronavale de la Marine Royale Britannique. Son premier livre a été publié par Osprey Publishing en 2008; par la suite, il a écrit plusieurs autres titres pour Osprey et a également publié des articles pour plusieurs magazines, dont le magazine "FlyPast" meilleur vente des magazines d'aviation au Royaume-Uni. Ses principaux domaines d'intérêt sont l'aéronavale Britannique durant la Première et la Seconde Guerre Mondiale et la Maîtrise des Chasseurs de la RAF durant la Seconde Guerre mondiale. Il travaille actuellement avec Gaijin Entertainment en tant que Consultant Historique, contribuant à la Section Historique des forums de War Thunder et en supervisant la série "l'As du Mois".

Lire plus:
Mad Thunder: Rage et Butin!
  • 1 avril 2024
La boîte à outils!
  • 8 avril 2024
The Shooting Range #402
  • 14 avril 2024
Thunder Show: FIRE ARC
  • 12 avril 2024