War Thunder background
1ère Division Blindée Polonaise
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


'M5A1 Stuart VI, 24 Lancers regiment, 'Hetman Żółkiewski', 10ème Brigade de Cavalerie Blindée, 1ère Div.' Blindée, 
camouflage de RazNaRok | Télécharger


Les origines de la 1ère Division Blindée polonaise remontent avant même la Seconde Guerre Mondiale. En 1937 la 10ème Brigade de Cavalerie de l'armée polonaise commença sa transformation en une brigade motorisée. Au début ce processus fut mal accueilli par le Haut-Commandement polonais, la plupart des officiers voyants les chars comme des « Bunker mobiles », trop dépendant du ravitaillement en fuel et à un terrain favorable. Aussi, l'acquisition de véhicules blindés était assez coûteuse pour un pays comme la Pologne qui fut durement touchée par la Grande Dépression. Toujours est-il, la transformation suivit son cours en dépit du désaccord de nombre d'officiers. En 1938 l'unité, surnommé « La Brigade Noire » (en rapport avec la couleur des vareuses de l'unité), se vît transférée au Samodzielna Grupa Operacyjna "Śląsk" (Groupe d'Opérations Indépendant « Silésie »). Le commandament de l'unité est donné au Colonel Stanislaw Maczek. Elle était équipée de chars légers Vickers Type E, de chenillettes TKS et de canons anti-char Bofors de 37mm.

 

Stanislaw Maczek

L'éclatement de la Seconde Guerre Mondiale se révéla être un choc pour beaucoup. Toutefois, la Brigade se battit bravement tout au long de la campagne. Elle parvint à retarder l'avancée du 22ème Corps allemand près de Chabówka le 2 septembre, détruisant près de 50 chars allemands. Jusqu'au 17 septembre elle fut impliquée dans les combats, ralentissant l'avancée allemande pendant que les forces polonaises se repliaient à l'Est. C'est alors que l'ordre de se replier en Hongrie arriva. Le Colonel Maczek et presque 1.500 hommes parvinrent à passer et furent alors internés.

Cela ne les empêchera pas d'affronter de nouveau les allemands. Maczek et ses troupes parvinrent à quitter la Hongrie et, via la Roumanie, à rejoindre la France où le gouvernement polonais en exile c'était installé à Angers. La Brigade alors réorganisée était stationnée au Camp Coëtquidan, toutefois les français était peu enclins et assez lents pour approvisionner la nouvelle unité en véhicules et autres équipements. La donne changea en mai 1940, après l'attaque allemande contre les Pays-Bas et la France. En quelques jours seulement la Brigade était finalement équipée en véhicules et envoyée au front en Champagne. Là, elle prit part à plusieurs affrontements près de Saint Bond et mena également la contre-attaque sur Montbard, où elle parvint à reprendre la ville. Cependant, le manque de munitions et de fuel obligea la Brigade à abandonner ses véhicules. Le 18 mai Maczek décida de dissoudre la Brigade et ordonna à ses troupes de marcher vers le Sud. La plupart d'entre-eux parvint à évacuer vers la Grande-Bretagne.

 

Au Royaume-Uni les unités polonaises furent rapidement regroupées dans le 1er Corps Polonais et transférées en Écosse pour protéger le rivage d'une tentative d'invasion allemande. La 10ème Brigade de Cavalerie Blindée est alors de nouveau réorganisée avec Maczek comme commandant. Après la menace d'invasion passée avec la fin de la Bataille d'Angleterre, les polonais commencèrent à faire pression pour la création d'une Division Blindée Polonaise. Ce fut chose faite le 25 février 1942 quand la 1ère Division Blindée Polonaise vît le jour sur ordre du Général Wladyslaw Sikorski. Elle était composée de la 10ème Brigade de Cavalerie Motorisée, d'un régiment de reconnaissance, de la 16ème Brigade de char, ainsi que de ses propres unités d'artilleries, de génie et de logistique. Au début elle était équipée de chars Covenanter et Valentine dans un but de formation. Le commandement de l'unité fut donné au désormais Brigadier General Maczek.

 

Avant le Débarquement en Normandie, deux événements majeurs se produisirent. Premièrement, la Division fut affectée à la 1ère Armée Canadienne du 21ème Groupe d'Armées du Field Marshal Bernard Montgomery. Deuxièmement, la Division fut équipée de nouveaux chars – principalement des Cromwells, des M5A1 Stuart et différente version du M4 Sherman – principalement le M4A4 et le Sherman Firefly. L'unité ne participa pas à la première vague du Débarquement, toutefois elle sera transportée en France entre juillet et août.

 

Shermans de la 1ère Division Blindée Polonaise au débutde l'Opération 'Totalise'. Campagne Normande 1944.

La Division prit part au combat le 8 août 1944, en tant qu'élément du 2nd Coprs Canadien durant l'Opération « Totalize ». Son objection était d'avancer vers Falaise pour compléter l'encerclement de la 7ème Armée allemande. L'objectif, toutefois, ne fut pas atteint. Les Alliés attaquèrent de nouveau le 14 août durant l'Opération « Tractable ». Cette fois, après 4 jours de combat aux abords de la rivière Dives, Maczek repéra un trou dans la défense allemande. C'est alors qu'il divisa son unité en deux groupe et les envoya s'enfoncer dans la brèche. Le premier groupe captura un carrefour stratégique près de la ville de Chambois pendant que le second groupe se mettait en position défensive sur les collines du Mont Ormel. Les allemands commencèrent rapidement leur contre-attaque, espérant pouvoir percer les lignes. Au moment le plus critique les polonais étaient attaqués sur 3 fronts, pas seulement par la 7ème Armée, mais aussi par le 2nd SS Panzer Corps. Les polonais encerclés se battirent bravement et grâce au ravitaillement aéroporté allié ils ne faillirent pas. La Bataille de Falaise s'acheva avec la victoire des Alliés.

 

Après Falaise la Division participa à l'offensive Alliée sur les Pays-bas. Le 6 septembre 1944 la Division prit pied en Belgique, libérant la ville de Ypres après d'âpres combats urbains. L'unité poussa alors vers le nord, libérant la ville de Ghent et se dirigea alors vers le sud des Pays-Bas. Là, l'assaut se trouva ralentit par de puissantes défenses allemandes. Indépendamment des polonais, les britanniques et les canadiens continuèrent. La Division prit part dans les combats près Terneuzen et libéra aussi les villes de Breda et Moerdijk avant la fin de l'année. En avril 1945 la Division participa à l'assaut final contre l'Allemagne. Là, elle libéra un camps de prisonniers près de Oberlagen où étaient enfermées les combattantes de la Home Army qui avaient prit part à l'Insurrection de Varsovie. Le chemin de la Division durant cette guerre se termina dans une base navale de la Kriegsmarine à Wilhelmshaven qui fut capturé avec toute sa garnison le 5 mai 1945. Après la fin de la guerre la Division remplit des tâches d'occupation dans le Nord-Ouest de l'Allemagne jusqu'en 1947. Elle fût alors rapatriée au Royaume-Unis et démobilisée.

 

 Adam “BONKERS” Lisiewicz


Dans l'une des prochaines mises à jour nous introduirons l'emblème de la 1ère Division Blindée Polonaise 

Created by Branislav 'InkaL' Mirkov

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
The Shooting Range #407
  • 19 mai 2024
Thunder Show: BASED MAUS
  • 17 mai 2024
Journée des forces armées américaines: Célébrons-la avec une nouvelle décalcomanie!
  • 17 mai 2024