War Thunder background
Major George E. Preddy Jr
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

P-51D-30 Mustang "Cripes A' Mighty", Major George E. Preddy, 328th FS, 252nd FG, Belgique, Décembre 1944,

Créé par max_86z | Télécharger


Né le 5 février 1919, George E. Preddy Jr grandit à Greenboro, une ville florissante de Caroline du Nord. Preddy vola dès son plus jeune âge et se montrait très enthousiaste, et décida rapidement qu’une carrière dans l’aviation était toute indiquée pour lui. A l’âge de 20 ans il travailla comme pilote cascadeur, divertissant les foules lors de différents salons dans le pays. Il voulut rapidement s’engager dans les forces armées, et Preddy se retrouva devant le choix entre la US Army et la Navy. Il opta pour la deuxième possibilité, mais il fut refusé à trois reprises pour des raisons de santé.

 

 

Lors de l’été 1940, galvanisé par les histoires des combats aériens faisant rage en Europe et en Extrême-Orient, il se décida finalement à tenter sa chance auprès du US Army Air Corps. Il fut accepté mais il dut attendre avant de pouvoir débuter sa formation. Voulant acquérir de l’expérience militaire, Preddy s’engagea dans la National Guard afin de servir dans l’Artillerie Cotière. Son entraînement de pilote militaire commença finalement en avril 1941, et il sorti de cette formation quelques seulement après l’entrée en guerre des Etats-Unis. Désormais Sous-Lieutenant, il faut envoyé en Australie pour rejoindre le 9ème Pursuit Squadron faisant partie du 49ème Pursuit Group. Opérant au sein de la 5ème US Air Force, Preddy combattit les forces Japonaises aux commandes d’un P-40 pendant 6 mois. Il endommagea deux appareils ennemis. Mais en juillet 1942 il entra en collision avec un autre P-40 lors d’une mission d’entraînement. Le pilote du deuxième chasseur, le lieutenant John Sauber avait été aveuglé par le soleil. Preddy fut sévèrement blessé mais réussit à sauter en parachute. Sauber fut tué dans l’accident.

 

Après 3 mois de convalescence aux Etats-Unis, Preddy fut envoyé sur la base Hamilton Field à San Pablo Bay en Californie, afin de suivre une formation sur le P-38 Lightning, un avion dont il vanta régulièrement les mérites. Après plusieurs affectations successives sur le sol Américain, Preddy fut finalement renvoyé sur le théâtre des opérations en juillet 1943. Désormais assigné au 352ème Fighter Group, il rejoint l’Angleterre et la base de la RAF de Bodney, Norfolk. Sa nouvelle unité, équipée de P-47 Thunderbolts, était régulièrement engagée dans des missions d’escort de bombardiers au dessus de l’Europe occupée. Après un temps d’adaptation où il dut se familiariser avec les conditions particulières de ces missions, Preddy effectua sa première mission de l’Europe en septembre. Le 1er décembre, près de deux ans après être devenu officiellement un pilote de chasse, Preddy abattit son premier ennemi, un Bf 109. Seulement trois semaines plus tard il fut recommandé pour la Distinguished Service Cross après avoir mené 3 P-47 contre 6 Me-210 qui attaquaient un B-24 isolé et endommagé. Preddy descendit l’un des chasseurs Allemands et dispersa les autres, permettant au B-24 de rentrer à sa base. La recommandation ne fut pas confirmée, mais il reçut cependant la Silver Star pour cette mission.

 

Le 29 janvier 1944, Preddy descendit un Focke-Wulf 190 au dessus des côtes Françaises, mais fut lui-même touché par un tir d’anti-aérien et dut s’éjecter au dessus de la Manche. Un hydravion de secours de la RAF fut envoyé pour le récupérer, mais les mauvaises conditions météo rendirent l’amerrissage chaotique, et l’hydravion percuta Preddy. Le pilote fut néanmoins chanceux et ne souffrait que de légères blessures, et il fut vite de nouveau apte à voler. Le 352ème Fighter Group, surnommé “les bâtard à nez bleu de Bodney”, à cause de la décoration caractéristique apposée sur les moteurs de leurs chasseurs, fut équipé de P-51 en avril 1944. A cette date Preddy avait déjà deux ennemis abattus supplémentaires à son tableau de chasse. Maintenant aux commandes de ce nouveau chasseur, Preddy contribua grandement à élever cet avion au rang de chasseur mythique. Après avoir obtenu sa cinquième victoire confirmée le 20 juin, une impressionnante série de victoires s’ensuivit. Le 18 juillet, Preddy descendit 4 appareils ennemis en une seule journée. Cependant c’est la journée du 6 août qui fut le plus grand exploit de Preddy, et la plus grande performance réalisée par un seul P-51 de toute la guerre.

 

Ayant abattu un appareil ennemi la veille, Preddy apprit que la mission du lendemain était annulée à cause de prévisions météorologiques mauvaises. Preddy rejoignit donc plusieurs membres de son escadron dans un pub, et la nuit fut particulièrement alcoolisée. Cependant les prévisions météorologiques étaient loin d’être fiables à l’époque, et il s’avéra que la mission du 6 août fut finalement reprogrammée à la dernière minute. Sorti du lit, Preddy souffrait d’une terrible gueule de bois, et ses supérieurs se demandèrent sérieusement s’il était en état de voler. Le pilote prit finalement les airs et dirigea son escadrille aux côtés des autres pilotes du Group, leur mission étant d’escorter une formation de B-17. Les bombardiers furent soudainement attaqués par une impressionnante formation de Bf 109, et Preddy jeta immédiatement son P-51 dans la mêlée. Le combat fut particulièrement intense. Utilisant absolument toutes ses munitions, Preddy descendit 6 Bf 109 en un temps record. Ceci fut confirmé à la fois par les autres pilotes, et par les enregistrements de sa gun cam. Preddy fut recommandé pour la Congressional Medal of Honor, mais fut finalement décore de la Distinguished Flying Cross.

 

 

Elevé au rang de héros et faisant désormais partie des meilleurs As Américains, Preddy fut finalement renvoyé aux Etats-Unis. Il insista cependant fortement pour retourner au front. En octobre 1944, Preddy fut placé aux commandes du 328ème Fighter Squadron, faisant partie du 352ème Fighter Group. Il fut rapidement engagé dans des combats aériens et en décembre, alors que les Forces Alliées avançaient vers l’Allemagne, son unité fut transférée sur la base de Asche, en Belgique. Le jour de Noël 1944, Preddy conduisit une patrouille de 10 P-51, qui tomba rapidement sur une formation de Bf 109. Preddy descendit deux Bf 109 et s’alignait pour en abattre un troisième chasseur Allemand lorsque que son avion encaissa un tir fratricide d’un anti-aérien Américain. Ses compagnons virent son avion tomber et sa verrière s’ouvrir à 700 pieds du sol. Il ne put cependant pas sauter à temps.

 

Très apprécié des autres pilotes et du personnel au sol, Preddy était très populaire, renommé pour son courage, son éternel optimisme et sa bienveillance. Grand amateur de jeux de dés, Preddy criait souvent “Cripes A’Mighty” afin de se souhaiter bonne chance avant de lancer, et avait fait peindre ce slogan sur ses appareils. Son nombre total de victoires dut sujet à controverses pendant des dizaines d’années après sa mort tragique, mais il est désormais reconnu que Preddy a obtenu 26 victoires confirmées en combat aériens, et a détruit 5 appareils au sol. Beaucoup d'historiens d’après guerre considèrent que s’il n’avait pas trouvé la mort en ce jour de Noël 1944, il serait sûrement devenu le plus grand As Américain sur le théâtre d’opération Européen.


A propos de l'auteur

     

Mark Barber, Consultant Historique War Thunder 

Mark Barber est pilote dans l'Aéronavale de la Marine Royale Britannique. Son premier livre a été publié par Osprey Publishing en 2008; par la suite, il a écrit plusieurs autres titres pour Osprey et a également publié des articles pour plusieurs magazines, dont le magazine "FlyPast" meilleur vente des magazines d'aviation au Royaume-Uni. Ses principaux domaines d'intérêt sont l'aéronavale Britannique durant la Première et la Seconde Guerre Mondiale et la Maîtrise des Chasseurs de la RAF durant la Seconde Guerre mondiale. Il travaille actuellement avec Gaijin Entertainment en tant que Consultant Historique, contribuant à la Section Historique des forums de War Thunder et en supervisant la série "l'As du Mois".


 

 

Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Thunder Show: CAT&MOUSE
  • 24 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
Anniversaire de la fondation du "Corps of Royal Engineers": Le retour du Centurion AVRE!
  • 24 mai 2024