War Thunder background
Mariya Vasilyevna Oktyabrskaya
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

T-34 1942 avec la décalco"Боевая подруга" (Petite Amie en Guerre) , la même utilisée par Mariya sur son tank.

Vous pouvez la déverrouiller avec 450 kills ou 200 


Elle est née dans une famille paisible en 1905, dans la péninsule de Crimée de l'Ancien Empire Russe. Elle est l'un des dix enfants de la famille et ne se dessine pas encore de grands projets. Elle commence par travailler dans une usine de conserves puis comme opératrice téléphonique. En 1925 elle se marie à un officier de l'Armée Soviétique, et changent tous deux leur nom de famille en l'honneur de la Révolution d'Octobre. Elle s'interesse aux affaires militaires suite à la rencontre avec son amri, et décide alors de se reconvertir en infirmière militaire ainsi que de rejoindre le Conseil des Femmes de Militaires. 

 


Lors de l'ouverture du front Est de la Seconde Guerre Mondiale (appelée la Grande Guerre Patriotique en Russie), elle est envoyée à Tomsk, en Sibérie, loin des combats. Mais elle reçoit alors la nouvelle du décès de son mari près de Kiev en août 1941. Il lui aura fallu deux année pour être mise au courant. Hors d'elle, elle s'attelera désormais à tuer chaque nazi sur lequel elle peut mettre la main, pour venger son mari. 

Elle vend tous ses biens dans le but de s'acheter un tank T-34 dont elle fera don à l'Armée Rouge, à une seule condition : elle doit être autorisée à le conduire, et à baptiser son tank "Petite Amie en Guerre" ("Боевая подруга"). Elle envoie même une lettre personelle à Staline. Il accepte, et elle est envoyée en camp d'entraînement  de 5 mois, avant d'être affectée à la 26ème Brigade des Gardes Tankistes.

 

A la vue d'une femme aux commandes d'un tank joliment baptisé sur le côté de la tourelle, les autres soldats pensent à une blague ou une propagande mise en place par leurs supérieurs. Mais c'était loin d'être le cas. Lors de sa première bataille de tanks près de Smolensk, le 21 octobre 1943, elle fut l'une des premières tankistes à s'attaquer aux positions ennemies, ainsi qu'à détruire plusieurs mitrailleuses et autres nids d'artillerie. Lorsque son tank est touché et endommagé par les tirs ennemis, elle saute hors du tank et commence les réparations tandis que son équipage la couvre, ne dépit des ordres stricts qui interdisent de toucher quoi que ce soit. Après la fin des réparations, elle retourne dans son unité.


Le 17 janvier 1944, lors d'une opération nocturne, elle continue ses prouesses extraordinaires en s'attaquant de plein fouet plusieurs nouveux nids d'artillerie et une arme auto-propulsée. Cependant un anti-char va toucher ses chaînes. Ne suivant pas les ordres une fois encore, elle entame les réparations à l'extérieur de son véhicule en plein milieu du territoire ennemi. Mais cette fois la chance ne sera plus de son côté et un autre obus percute le tank avant d'exploser en multitude de fragments. L'un des fragments touchera Mariya dans la tête, ce qui la plongera dans le coma. 

 


Elle restera inconsciente durant deux mois, avant de mourir le 15 mars 1944. Elle sera récompensée à titre posthume du titre de Héro de L'Union Soviétique pour ses actes et sa contribution.

 

Sergej "NuclearFoot" Hrustić

 

Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
The Shooting Range #407
  • 19 mai 2024
Thunder Show: BASED MAUS
  • 17 mai 2024
Journée des forces armées américaines: Célébrons-la avec une nouvelle décalcomanie!
  • 17 mai 2024