War Thunder background
L'As du mois – Capitaine Mitsuo Fuchida
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

Nakajima B5N2 Kate, AI-301, piloté par le Commandant  Mitsuo Fuchida, camouflage de Bineos_si | Télécharger


Né dans la préfecture de Nara sur l'île japonaise de Honshu en décembre 1902, Mitsuo Fushida ne fût jamais particulièrement intéressé par l'aviation durant son enfance. Avec un sens poussé du patriotisme et attiré par la vie militaire, Fuchida s'engagea volontairement dans la Marine à l'âge de 18 ans et fût accepté pour la formation d'officier à l'Académie Navale de Etajima à Hiroshima. C'est alors que, tout en continuant sa formation basique dans la Marine, il eût connaissance pour la première fois de la possibilité d'étendre sa carrière comme pilote de l'Aéronavale, et il commença alors à manifester un certain engouement pour l'aviation.

 

Capitaine Mitsuo Fuchida

En 1924 Fuchida sortit de Etajima diplômé après trois ans d’entraînement, promu comme Aspirant dans la Marine Impériale Japonaise et voit également sa requête pour servir dans le Service Aérien de la Marine Impériale Japonaise acceptée. Promu Sous-lieutenant deux jours avant son 25ème anniversaire, il réussit le très difficile programme d'entraînement japonais pour les pilotes de l'aéronavale en qualité de pilote de bombardier.


Les années 30 permirent à Fuchida d'emmagasiner de l'expérience en tant que pilote, à tel point qu'il fût choisi pour devenir instructeur en 1936. Identifié comme un officier avec un grand potentiel, il fût promu Lieutenant-commandant et entra dans le très prestigieux Naval War College de Tokyo.

 

Avec les hostilités éclatant une nouvelle fois entre le Japon et la Chine, Fuchida connu le feu durant la Seconde guerre Sino-japonaise et gagna une expérience important pour ce qui serait prochainement le tournant de sa carrière de pilote. En 1941 Fuchida fût affecté comme commandant du groupe aérien attaché au Porte-avion Akagi.

 

En décembre 1941 – Le jour d'infamie – le courroux de l'aéronavale japonaise s'abattit sur Pearl Harbor. Fuchida, promût Commandant seulement deux mois plutôt, dirigea l'attaque. Dans les ténèbres précédant l'aube, 353 appareils décollent depuis les six porte-avion japonais avant de se mettre en formation et prendre le cap de Oahu. Fuchida vola à la place d'observateur dans le Nakajima B5N2 « Kate » de tête – lui permettant alors de se concentrer uniquement sur le commandement de la mission plutôt que de devoir allouer de précieuses facultés mentale à piloter son avion et mener une attaque précise, ce qu'il laissa à son pilote le Lieutenant Mitsuo Matsuzaki.

 

B5N2 "Kate" Bombardier-torpilleur en lancement depuis le pont d' Akagi 

La vague de Fuchida comprend 90 appareils : 50 B5N2 dirigés par le Lieutenant-commandant Shigaharu Murata équipés de bombes de 800kgs obtenus en rajoutant une fine queue à un obus d'artillerie navale de 406mm, pendant que les 40 bombardiers restant transportaient des torpilles spécialement adaptées aux eaux peu profondes d'un port. En complément de quelques 51 bombardiers en piquet Aichi D3A1 « Val », une escorte de 43 Mitsubishi A6M2 «Zeke » assuraient la protection de la vague.

 

À 07:49 heure locale, Fuchide arriva au-dessus de Pearl Harbor et donna le signal désormais célèbre « Tora, Tora, Tora » au porte-avion Akagi: L'attaque était une surprise totale. La première vague accomplit son attaque dévastatrice en environs 20 minutes, après leurs avoir ordonné de rentrer Fuchida resta pour superviser la seconde vague de l'attaque, composée de 54 Kates, 78 Vals et 35 Zekes. Au moment où les avions eurent rejoint leurs porte-avion, un niveau de destruction difficilement imaginable avait était atteint. Quatre cuirassés de l'US Navy étaient reporté comme coulés (Bien que deux furent renfloués par la suite) et quatre autres endommagés ainsi que des dégâts sur de nombreux navires de plus petite taille, presque 200 appareils furent aussi détruits. Plus de 2300 vie américaines furent prises. Cela en échange de 29 appareils japonais abattus par la DCA et une poignée de chasseurs américains ayant pu décoller ; le plus célèbre exemple étant celui du 2nd Lieutenant Phil Rasmussen de l'US Army Air Corps.

 

Fuchida fût accueilli en héro à son retour sur le Porte-avion. Tout comme lors du raid de Tarante, dont les japonais s'étaient inspiré, les équipages étaient impatients de lancer une nouvelle frappe. Toutefois, encore une fois comme lors du raid de Tarante, le Commandement décida de ne pas retourner sur un port désormais en état d'alerte. Fuchida fût convoqué pour faire son rapport devant l'Empereur Hirohito en personne, à qui il décrivit l'attaque en détails.

 

Fuchida lors de son entraînement pour l'attaque de Pearl Harbor

Rapidement de retour au combat, Fuchida dirige une attaque de 188 appareils sur Darwin, ce fût la plus grande attaque jamais menée contre l'Australie. Si le niveau de dévastation infligé à Pearl Harbor ne fût pas réitéré, l'attaque étaient néanmoins un grand succès avec d'importants cargo présent dans le port ayant étaient coulés.

 

Toujours à bord de l'Akagi, Fuchida souffra de l’appendicite et eut son appendice retiré dans l'infirmerie du navire. Il n'était encore qu'au début de sa convalescence lorsque la Bataille de Midway prit place, Fuchida n'était absolument pas en état de voler et se résolu donc à offrir toute l'aide qu'il pourrait depuis le pont du porte-avion. Après que l'Akagi ait été touché (probablement par le Lieutenant-commandant Richard Best) l'évacuation du navire fût ordonné. Luttant dans le chaos de l’évacuation d'urgence, souffrant toujours des effets de son opération, Fuchida quittait le pont en flame via une corde lorsqu'il fût éjecté du pont par une explosion, brisant ses chevilles.

 

Reconnu comme étant brave, intelligent et un leader hautement respecté, Fuchida fût promu Capitaine en 1944 et ne retourna plus dans le cockpit de son appareil. Il passa le reste de la guerre comme Staff Officer de la Japanese Combined Fleet, et fût aussi impliqué dans l'opération d'évaluation des dégâts après le largage de la bombe atomique sur Hiroshima.

 

Fuchida quitta la Marine avec la cessation des hostilités. En 1948 il entendu l'histoire de Jacob DeShazer, a survivant du raid Doolittle qui se converti au Christianisme alors qu'il luttait pour survivre aux tortures et abus subit alors qu'il était prisonnier de guerre. Après avoir lui-même lu la Bible Fuchida se convertit également au Christianisme, à la consternation de la plupart des ses amis et anciens camarades. Il rencontra DeShazer en 1950. Mitsuo Fuchida dédia le reste de sa vie au Christianisme. Ses écrits peuvent facilement être trouvés via quelques recherches sur internet, et il y exprime un profond et accablant regret pour les vies qu'il prit durant la Seconde Guerre Mondiale. Il passa une grande partie de son temps aux États-Unis et travailla comme évangéliste et auteur. Reconnu comme un homme franc et intelligent, il décéda en mai 1976 à l'âge de 73 ans.

 

 

 


A propos de l'auteur 

     

Mark Barber, Consultant Historique War Thunder 

Mark Barber est pilote dans l'Aéronavale de la Marine Royale Britannique. Son premier livre a été publié par Osprey Publishing en 2008; par la suite, il a écrit plusieurs autres titres pour Osprey et a également publié des articles pour plusieurs magazines, dont le magazine "FlyPast" meilleur vente des magazines d'aviation au Royaume-Uni. Ses principaux domaines d'intérêt sont l'aéronavale Britannique durant la Première et la Seconde Guerre Mondiale et la Maîtrise des Chasseurs de la RAF durant la Seconde Guerre mondiale. Il travaille actuellement avec Gaijin Entertainment en tant que Consultant Historique, contribuant à la Section Historique des forums de War Thunder et en supervisant la série "l'As du Mois".

Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Thunder Show: CAT&MOUSE
  • 24 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
Anniversaire de la fondation du "Corps of Royal Engineers": Le retour du Centurion AVRE!
  • 24 mai 2024