War Thunder background
Ugly Duckling - Hs 129
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

HS 129 B-2 piloté par le Lt. Walter Krause 10.(Pz)/SG 9 Tchernovtsy, Ukraine, Janvier 1944
camouflage de Colin "fenris" Muir disponible à l'achat dans l'onglet Customisation

Cette année, Gaijin a soulevé de nombreux faits, chiffres et statistiques relatifs à War Thunder. Parmi eux le titre peu convoité d' "Avion le plus descendu" qui, au moment de l’annonce, désignera le Henschel Hs 129. Alors le Hs 129 est-il une cible si facile qu'on le prétend dans la vraie vie ?

 

Un Henschel Hs 129B allemand capturé avec les marques USAAF FE (Foreign Evaluation, FE-4600)  Indiana (USA)

En avril 1937, le Reichsluftfahrtministerium interpelle quatre compagnies d'aviation avec la contrainte d'un avion d'attaque au sol bi-moteur. La Luftwaffe est en préparation de la guerre et de la relation étroite entre l'Armée et l'Air Force voulue par les tactiques de la Blitzkrieg résultera la demande d'un avion capable de terrasser les tanks au sol. Avec un minimum de 2 canons de 20mm et d'un blindage pour le pilote et le moteur. Seules deux des quatre compagnies : Henschel and Focke-Wulf – recevront des contrats en septembre 1937.

 

La conception de Henschel est menée par Friedrich Nicolaus et ne pourra pas être confondue avec une autre. Le fuselage est construit autour d'une base triangulaire en alliage léger, avec un cockpit si petit que certains instruments devront être déplacés du tableau de bord au capot moteur. Le nez est lourdement blindé et même le pare-brise aura une épaisseur de 75mm, ainsi qu'un nez anglé pour donner la meilleure visibilité possible au pilote sur les cibles terrestres. Des caractéristiques qui seront conservées durant des décennies pour les avions d'attaque au sol. 

 

Au printemps 1939 le prototype prend son envol, propulsé par des moteurs de 465CH Argus As 410. Les essais en parallèle du Focke-Wulf montreront chez Henschel un manque de puissance et d'agilité, mais le contrat pour 8 avions Hs 129 est signé. Ils seront livrés à 5(Schlacht)./LG2 en 1940, mais après qu'un lot de moteurs français Gnome-Rhône 14M 4/5 eut été disponible, certains avions de la pré-production ainsi que la variante B-1 seront équipés de moteurs puissants de 700CH. Avec ces nouveaux moteurs français et un nombre de modifications comme un nouveau pare-brise et des volets de compensation à commande électrique, le Hs 129 B-1 entrera sur la ligne de front en avril 1942 avec la 4./SchG 1.

 

Alors que le Hs 129 est présent sur de nombreux fronts, c'est sur celui de l'Est et contre l'Armée Rouge que son utilisation sera la plus importante. Cet avion prouvera sa résistance face au feu ennemi mais l'entretien sera relativement moins glorieux, en partie à cause d'un mauvais système de filtration des moteurs. Si c'est simplement problématique en Russie, ce sera purement catastrophique dans les dunes Nord-Africaines où le petit nombre de Hs 129 furent déployés en hâte après la défaite de El Alamein. Après des succès premiers en novembre 1942 avec Schlachtgeschwader 2, l'usure causée par l'environnement mettra tous les avions hors service mi-janvier 1943. La 5./Sch.G 1 déployée en ce même lieu essuiera de nombreuses pertes contre les chasseurs alliés.

 

De retour sur le front Est, la  4./SchG 1 combat dans l'Offensive de Kharkov et autour de Stalingrad, avec près de 2500 sorties opérationnelles de mai à août 1942 avec seulement deux escadres. Début 1943 verra le changement de rôle du Hs 129, maintenant largement employé dns les opérations derrière les lignes allemandes attaquant les blindés soviétiques. La même année sera utilisé pour la première fois la canon de 30mm du Hs 129 à Kuban; un début décevant pour cette nouvelle arme à cause du nombre fréquent de pannes. Cependant, le Hs 129 laissera sa trace dans la Bataille de Kursk.

 

 

Henschel Hs 129B of 5.(Pz)/Schlachtgeschwader 1 allemand endommagé à l'aéroport d'El Aouiana , Tunis, Tunisie en Mai 1943.

L'arrivée du canon de 30mm cannon est juste la première étape des modifications: avec le développement des blindés soviétiques qui posera problème, le HS 129 évolue également demanière constante. l'armement ets lourdement amélioré au fur et à mesure des modifications avec l'ajout des mitrailleuses de 13mm , 30mm cannon, un canon de 37mm pour finir avec le gros 75mm PaK 40.  Alors qu'un petit nombre d'armes pouvaient correspondre au calibre du Pak 40, la vitesse et la précision du canon allemand en ont fait l'arme la plus puissante de toute la guerre, et des années qui suivirent. Cependant, la variante B-3 qui sera produite en petit nombre pour un impact négligeable, entrera en service en juin 1944. La Luftwaffe faisait déjà face à une résistance croissante de la part des chasseurs alliés ainsi que de la part des anti-aériens, et les pertes de Hs 129 seront elles aussi grandissantes. Avec la pénurie de carburant, seule une poignée d'avions resteront dans les airs jusqu'à la fin de la guerre.  

 

Le Hs 129 était un concept solide avec un réel potentiel, qui a perdu l'occasion de marquer plus son passage. Des moteurs performants d'avions différents ou encore non appropriés associés à une production minime et une mauvaise aptitude aux conditions difficiles mèneront a des résultats mitigés.

 

Cependant le concept restera.Un arsenal d'armes d'attaque au sol autour d'une arme performante : une protection significative et un lieu sécurisé pour le pilote, qui trouvera une bonne visibilité pour ses attaques, et le tout avec deux moteurs fiables et performants.  L'héritage du Hs 129 – le A-10 Thunderbolt II – prouvera durant la Guerre du Golfe de 1991 à quel point ce concept est efficace. 


A propos de l'auteur

     

Mark Barber, Consultant Historique War Thunder 

Mark Barber est pilote dans l'Aéronavale de la Marine Royale Britannique. Son premier livre a été publié par Osprey Publishing en 2008; par la suite, il a écrit plusieurs autres titres pour Osprey et a également publié des articles pour plusieurs magazines, dont le magazine "FlyPast" meilleur vente des magazines d'aviation au Royaume-Uni. Ses principaux domaines d'intérêt sont l'aéronavale Britannique durant la Première et la Seconde Guerre Mondiale et la Maîtrise des Chasseurs de la RAF durant la Seconde Guerre mondiale. Il travaille actuellement avec Gaijin Entertainment en tant que Consultant Historique, contribuant à la Section Historique des forums de War Thunder et en supervisant la série "l'As du Mois".

 

Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Thunder Show: WILD LANCER
  • 8 décembre 2023
M1A2 SEPv2 TUSK II: Cataphractaire américain
  • 8 décembre 2023
F-15 Eagle: L’envolée!
  • 8 décembre 2023
Waffenträger: Un fougueux porteur d'armes
  • 7 décembre 2023