War Thunder background
'Normandie-Niemen'
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


Jusqu'au 27 novembre 

'[Evénement] Stalingrad - Escorte des Sturmoviks (+30%  & ) disponible

les conditions nécessaires pour débloquer le skin 'Normandie-Niemen' pour le Yak-9
passe de 160/57/27 à 60/30/10 en Arcade/Réaliste/Simulateur

 

Le 25 novembre 1942 l'Union Soviétique signe un accord avec la Résistance "La France Libre" basée à Londres.  Ainsi un escadron est formé dans la ville soviétique de Ivanovo; il est composé de plusieurs dizaines d'aviateurs et appelé "Normandie". Les pilotes avaient le choix entre un Lavochkin La-5, Hawker Hurricane, Bell P-39 Airacobra ou le chasseur Yakovlev Yak-1. C'est ce dernier qu'ils choisiront sans jamais regretter leur choix ": “Deux chasseurs Yak peuvent engager 4 ennemis et 4 Yak peuvent en engager 16. Piloter ces avions vous fera vous sentir le maître du ciel !”
 

Les pilotes français expérimentés complètent leur entraînement  et partent sur la ligne de front le 22 mar. l'escadron "Normandie" prendra part à la Bataille de Kursk, l'opération Bagration (libération de la Biélorussie) ainsi que l'offensive à l'Est de la Prusse. L'unité aérienne est récompensée d'un second nom 'Niemen' pour sa performance extraordinaire pendant la couverture des troupes soviétiques lors de la traversée de la rivière Niemen. A partir de ce moment elle sera appelée ‘Normandie - Niemen’.
 

Les 96 pilotes français qui ont servi cette unité auront fait un total de 5240 sorties, et accompli 273 victoires confirmées 36 autres non confirmées.
 

En reconnaissance de la valeur inestimable de cette unité, lorsque la guerre se finit, Joseph Stalina personnellement permis à ces aviateurs de rentrer avec le chasseur Yak-3 en France.
 

L'un des As les plus connus du régiment ‘Normandie - Niemen’ est le capitaine Marcel Albert, Officier-Commandant de l'une de ses escouades. Il débute commandant Officier de ses escouades. Il débute dans cette voie en mai 1940 lors de l'invasion allemande en France. le 14 Mai il connait sa première victoire aérienne aux commandes d'un chasseur Dewoitine D.520 en descendant un bombardier Dornier Do-17. La France  se rend le 22 mai et Albert continue son service sous le Gouvernement de Vichy. Son unité est envoyée en Algérie, où il est sensé faire face aux Britanniques. Cependant Albert déserte pour Gibraltar dès qu'il en a la possibilité.

 

Dès lors il disparaît en Angleterre, rejoint la RAF et effectue 47 vols opérationnels à bord de Supermarine Spitfires en 1942. En Décembre il se porte volontaire pour rejoindre la nouvellement formée escadre "Normandie". 

 

Il devient rapidement l'un des meilleurs pilotes. Le 15 novembre un escadron sous son commandement engage un groupe de 20 bombardiers allemands et de 6 chasseurs, puis descend 9 avions ennemis. Le jour suivant l'escadron français descend 29 avions ennemis sans perte aucune de leur côté.  En une seule semaine, du 12 au 18 octobre, Albert confirmera 10 victoires solo, et en groupe. A la fin de la guerre il comptera 23 victoires aériennes personnelles. 
 

L'équipe War Thunder 


Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Thunder Show: CAT&MOUSE
  • 24 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
Anniversaire de la fondation du "Corps of Royal Engineers": Le retour du Centurion AVRE!
  • 24 mai 2024