War Thunder background
Vasily Krysov
Attention! Format d'actualités obsolète. Le contenu peut ne pas s'afficher correctement.
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

Chasseur de tanks SU-85 


Vasily Semenovich Krysov est né le 31 décembre 1922 dans le village de Krysov dans la région de Kirov. Il intègre le lycée d'Istoben où il sera diplômé en 1941. La veille du jour où les allemands traverseront la frontière Soviétique Ouest pour une invasion intégrale, connue sous le nom d'Opération Barbarossa. Krysov et ses amis, apprenant la nouvelle, se portent aussitôt volontaires et arrivent aux bureaux de recrutement. Peu après, une trentaine d'hommes sont envoyés à l'Ecole Supérieure des Commandants de Chars. Krysov réussit ses examens d'Officier le 20 juin 1942 et est promu au rang de lieutenant. Il est assigné au commandement d'un KV-1S.

 

Vasily Semyonovich Krysov

Krysov part ensuite pour le front Sud-Ouest pour défendre Stalingrad en Juillet 1942, et sera assigné à la 158ème Brigade Indépendante de tanks Lourds. Son premier combat aura lieu le 27 Juillet 1942, où son peloton sera chargé de supporter l'infanterie pour reprendre Hill 174.9 – un poste de garde allemand fortifié. Bientôt, ils arrivent camouflés sous le feu des canons anti-chars. Une bombe frappe le tank de Krysov et l'un des réservoirs de carburant externe prend alors feu. Le mécanicien de Krysov éteint rapidement les flammes à l'aide d'un extincteur tandis que Krysov se rapproche assez pour écraser, avec ses chenilles, le canon allemand. 

 

Durant l'été 1942, Krysov prend part à la défense contre l'encerclement soviétique, son peloton tient la ligne de la rivière Aksai. Après plusieurs jours de combat acharné et à court de munitions, Krysov reçoit l'ordre de battre en retraite, ainsi que sa brigade, mais lorsqu'il essaie de rentrer, il tombe direct dans les mains des allemands. Le KV-1S de Krysov est touché au compartiment moteur, obligeant l'équipage à fuir. Heureusement ils pourront s'éclipser sans être vus et Krysov pourra regagner à pied les lignes amies à pied. Krysov se blessera durant la fuite et sera hospitalisé.

 

Peu après sa guérison Krysov est envoyé à Sverdlovsk, où il devra désormais commander un peloton d'auto-propulsés SU-122 au sein du nouveau régiment 1454 D'Artillerie d'Auto-Propulsés. Après un apprentissage à ce nouveau type de véhicule, le régiment de Krysovil est assigné à la 48ème Armée. Krysov mène ensuite son équipage dans de nombreuses batailles à Kursk et après une période de repos, il est envoyé sur l'offensive de Chernigov-Pripyat en Ukraine du Sud. Durant cette opération, le 27 août 1943, Krysov il fait preuve de courage, lorsque que son tank est le premier à rentrer dans le village de Pasadka, où il détruit un canon tracté, six chariots chargés de munitions ainsi que deux véhicules. Pour son courage, il recevra l'Ordre De l'Etoile Rouge le 14 Septembre. 

 

SU-85

A ce moment-là, Krysov et son équipage reçoivent un nouveau véhicule, le chasseur de tanks SU-85. Avec ces nouvelle machines, l'unité de Krysov fait maintenant partie du 1er Front ukrainien, et participe à la bataille de Kiev et alentours. Durant un combat forcené en ville,  Krysov scrutait les alentours lorsque soudain, une grenade lancée d'une main experte allemande vient le frapper à la t^te. Heureusement, au lieu de tomber dans le compartiment de l'équipage, la grenade rebondira sur le casque de Krysov, pour exploser près du tank, à l'extérieur. 

 

Le 20 Novembre 1943, le jour de gloire de Krysov arrive. Le 1454ème régiment d'Artillerie d'Auto-Propulsés tient position aux alentours de la ville de Brusilov, avec Krysov commandant 2 SU-85 qui attendent, cachés, dans les bois attenant au village de Morozovka. A l'aube, les unités allemandes contre-attaquent Morozovka avec une vingtaine de tanks ainsi qu'une infanterie conséquente. Le SU-85 de Krysov’ rattrape alors la formation allemande et ouvre le feu.Durant 10 minutes, il va terrasser 8 tanks ennemis. Le reste de la formation battra en retraite. Pour cette action Krysov ne sera pas récompensé, mais sa famille recevra une récompense de 4000 roubles, soit 500 par tank.


Le 31 décembre, le jour des 21 ans de Krysov, son SU-85 est détruit et il sera gravement blessé à la jambe et à l'épaule. Il se réveille dans un hopital de campagne et après quelques négociations avec les docteurs, il quitte l'hôpital pour rejoindre Sverdlovsk, où il est attendu par le 1435ème Régiment D'Artillerie d'Auto-Propulsés. Krysov est désigné commandant du 1er peloton et le 30 mars 1944, il revient au service actif et prend part aux batailles dans la région de Kovel. 

 

 

T-34-85 Tank

Durant l'été 1944, le 1er front Biélorusse progresse au-delà des frontières soviétiques lors de l'Opération Bagration. Le régiment de Krysov traverse avec succès la rivière et avance, avec les autres forces soviétiques jusqu'en Pologne. Le 29 Juin, le Su-85 de Krysov est touché et brûlé, et Krysov perd conscience. mais par chance, ses camarades le dégage et le réveille. Il se réveillera à l'hôpital, avec une mâchoire cassée et une brûlure au visage. Il retrouve le service actif en Octobre 1944, avec le le 1435ème Régiment D'Artillerie d'Auto-Propulsés, une partie du 3ème Front Biélorusse, où Krysov prend le commandement de la 3ème batterie, équipée de SU-85. Le régiment de Krysov est  à la défense jusqu'en Janvier 1945. le 13 janvier 1945, l'offensive prusse de l'Est, visant la ville allemande fortifiée de Königsberg Kaliningrad) est lancée. Krysov prendra pat aux premiers jours, mais après des mois d'attente, le régiment de Krysov est reconverti en 1435ème Bataillon Indépendant de Tanks et Krysov, comme tout le régiment, est entraîné aux médiums tanks T-34-85. Le premier combat de Krysov au commandement de ce nouveau véhicule se tiendra le 5 avril 1945, c'est ce jour qu'il effectuera son premier kill à bord d'un T-34.

 

Le 9 avril 1945, Königsberg est capturée et les derniers défenseurs allemands se rendent. Le régiment de Krysovsera posté sur les côtes de la mer Baltique. Son dernier combat se tiendra le 7 mai 1945, où il aidera à capturer la ville de Raushen. Le jour suivant, la guerre prend fin. Il comptabilisera au total 19 tanks détruits dont 8 tigers et 1 panther. Il sera blessé sérieusement deuf ois, et aura vus deux de ses tanks détruits. Ses décorations comprennent l'Ordre De La Guerre Patriote(1er et 2ème degrés) , 3 Ordre de l'Etoile Rouge et plsu de 20 autres médailles, dont "Défense de Stalingrad", et "mérite Militaire". 

 

A la fin de la guerre, Krysov est posté selon les besoins. En 1958, il est diplômé de l'Académie Militaire Satline des Forces Blindées et Mécanisées de Iosif à Moscou, et sera promu Lieutenant-Colonel, mais au bout de trois ans, il se retire pour des raisons de santé. Son fils, Grigory, suivra la voie de son père à l'Ecole Supérieure de Commandement de Chelyabinsk. 

 

Aujourd'hui à 91 ans, Krysov continue à écrire. En 2007, Il publie „Battery, fire!“: Ce livre repose sur les canons auto-propulsés contre les “Tigers“ et en août 2010, ses mémoires sont publiées sous le nom de “Panzer Destroyer: Mémoires d'un Commandant de tanks de l'Armée Rouge“.


 Jan “RayPall” Kozák


Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Regardez le tournois Armored Apex 2024 et recevez des récompenses uniques grâce aux Twitch Drops!
  • 12 juillet 2024
Thunder Show: IT
  • 19 juillet 2024
Le Hunter FGA.9 est disponible à l'occasion de l'anniversaire de son premier vol!
  • 19 juillet 2024
Véhicule du Battle Pass: Sholef V.1
  • 19 juillet 2024